being a transgender queer

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi, août 15 2016

Cis hétéropatriarcat, je te vomis

Cis hétéropatriarcat, je te vomis

WEB_OMIS_ESSAI_5.jpg

mercredi, août 10 2016

L'origine du queer

L'origine du queer

WEB_DSC3387.jpg

mercredi, octobre 7 2015

"Monstrous Bodies or Don’t call me straight" 5 Avril 2015

"Monstrous Bodies or Don’t call me straight" 5 Avril 2015

web_sat-_3311_CLEAN__copie.jpg

"Monstrous Bodies or Don’t call me straight" 4 Avril 2015

"Monstrous Bodies or Don’t call me straight" 4 Avril 2015

web_sat-BLUE_3309_CLEAN_v3_copie4.jpg

"Monstrous Bodies or Don’t call me straight" 3 Avril 2015

"Monstrous Bodies or Don’t call me straight" 3 Avril 2015

web_sat-_3313_CLEAN_v3_copie.jpg

"Monstrous Bodies or Don’t call me straight" 2 Avril 2015

"Monstrous Bodies or Don’t call me straight" 2 Avril 2015

web_sat-BLUE_version_cleanV3.jpg

"Monstrous Bodies or Don’t call me straight" 1 Avril 2015

 "Monstrous Bodies or Don’t call me straight" 1

WEB_sat-BLUEMG_3302_V3.jpg

"Monstrous Bodies or Don’t call me straight" Avril 2015

"Monstrous Bodies or Don’t call me straight" Avril 2015

WORK IN PROGRESS ( texte à terminer)

Cette série parle de la monstruosité des corps par rapport aux normes de genre binaires et

vient percuter le concept de "différence des sexes" construit historiquement. la monstruosité des corps trans, genderqueer représente un impensé impensable quiva en retour produire des corps et des personnes lus comme monstrueux.

Comment se réapproprier cette monstruosité normative et en faire une "fierté"?

 Ici il n'y a pas de spectaculaire , ni d'organes génitaux montrés, rien qui ne reproduise la transphobie d’état et psychiatrico-juridique, pas plus que ce que souhaite le monde de L'Art avec sa fascination et son exotisation des corps trans, intersexes sans jamais relayer les paroles des personnes concernées.

Tout le monde peut travailler sur le genre, mais quand ce travail vient servir les carrières de certain.es artistes sans que ceulles-ci ne se soucient le moins du monde que ce sont des vies réelles de personnes qu'ellesviennent représenter et participent de ce fait à une politique transphobe, queerphobe tout en se félicitant d'être subversif, qui sert l'Art?

WEB_MONSTROUS_BODIES_WEB.jpg

lundi, octobre 5 2015

as a gay no-man

as a gay no-man

WEB_DSC0853_copie_3.jpg

bodies' ways

Bodies' ways

WEB_DSC1830_copie.jpg

lundi, septembre 8 2014

self portrait 3

_DSC0667.jpg

self portrait 2

_DSC0676_copie.jpg

self portrait

_DSC0673_copie.jpg

samedi, septembre 6 2014

Nowhere 's Bodies

_DSC0487.jpg

dimanche, mai 25 2014

Genderqueer forever, entre autre

Genderqueer forever

WEB_MG_4135.jpg

mardi, novembre 12 2013

C/Yl le faut 1 et 2

C'/yl le faut...

C_YL_le_faut_1.jpg




C_yl_le_faut_2.jpg
C'/yl le faut
A défaut de C'/Yel/s
Aux variables infinies
Qui diraient les nuances/
Sans jamais les limiter/
sans jamais les épuiser/

C'/Yl le faut
Ce sont les luttes perdues
des impensables
Ces limites En l'Autre/
Que notre existence/
ébrèche
Leur peur de se dissoudre/
Juste à nous/ 
regarder
Dans des c/yel/s trop vastes
pour leur pensée et leur /
vie étriquées

C'/Yl le faut
Ce sont aussi tout.e.s ceulles
qui scandent No Borders/
En nous entourant
de leurs/
Bras/R/belés

C'/Yl le faut
Ce sera juste pour/
m'apaiser/
rencontrer/ partager/
rire et pleurer
juste une concession
contre une/
Réduction

Mais ce sera le C'/yl
vacillant et fêlé/
Discret et dérangeant/
enragé et déviant/
lu et classifié/
d'un côté
Mais qui aux dernières luttes
saura toujours avec qui.e.s se battre

Puisque des frontières/
Ce monde ne peut se passer
un C'/yl concession
pour apaiser les relations...

samedi, février 23 2013

vies impensables

C'est comme rester sur une passerelle en ruines qui s'effondre ...

.c'est savoir exactement d'où on vient et savoir exactement où on ne veut pas aller...c'est savoir que notre devenir est là , qu'il est fait de bambous humides  qui pénètrent tes tripes...

c'est ressentir l'impasse d'un monde qui ne peut penser les échangeurs , qui auraient fait de cette impasse une multitude de possibles..

.c'est cela vivre dans les marges quelles qu'elles soient...et on sait que lâcher d'un coté ou de l'autre, c'est juste impossible...

attendre , la belle affaire dans les marges des minorités quand "dans ce monde , on peut au mieux y mourir d'ennui", quand on ne peut renoncer à être cetTE impenséE qui ne sera jamais pensable...

c'est juste cela FTUnknown...c'est effectivement une vie remplie de privilèges...!

vendredi, février 1 2013

la vie des zebres un samedi soir 8: Don't forget it, zebres are here, everywhere anywhere

la vie des zebres un samedi soir 8: Don't forget it, zebres are here, everywhere anywhere

WEB_MG_1214-Recupere.jpg

la vie des zebres un samedi soir 7: zèbre et alors!

WEB_MG_1212-Recupere.jpg

la vie des zebres un samedi soir 7: zèbre et alors!

mercredi, janvier 30 2013

la vie des zebres un samedi soir 3: fashion week freaks: zèbres à damiers

WEB_MG_1218DARK_GOSTLY.jpg

WEB_MG_1216-Recupere.jpg

WEB_MG_1217-Recupere.jpg


- page 1 de 3