Naïel Work in Progress

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

is that really my dream??? reflexions sur la notion de couple

19/02 2010 Villeneuve les Maguelonnes 2


Is it my dream or my worst nightmare?

Exil ou attente?

espoir ou desespoir?

une autre vie ou une fin de vie?

le calme pour un mieux être ou par trop de blessures?

What is it?


Je ne pense pas que ce soit réellement ce que je souhaite...mais ce que je souhaite  est perdu...est hors d'atteinte ...

Il y  une chose que je n'ai pas compris pendant la période Marseillaise:

Tu m'as mis-e à l'écart, refusé le dialogue, et j'ai respecté ta décison par respect pour toi même si ce n'est pas ce que je souhaitais...Je ne me suis pas battuE pour toi car cela aurait été me battre contre une relation que tu débutais, intervenir dans quelque chose que tu avais entamé avec une autre, cela je l'ai fait par respect..

Peut être était ce une erreur? Peut être avais tu besoin que je me batte pour toi , peut être que ma notion du respect n'est pas la tienne, que savoir que je me battais pour toi était plus important à tes yeux que respecter ton choix, peut être que c'est cela rassurer l'autre...?

Mais comment savoir?

Comment agir pour te rendre heureuse si je ne sais pas ce qui peut te rassurer même si cela peut aller à l'encontre de mes principes sur le respect des individuEs, comment faire si tu ne me dis pas ce qui t'angoisse, ce qui pourrait te rassurer...


Je sais et je peux me battre pour quelqu'un-e, mais où est la limite entre se battre pour toi et le harcèlement? Qu'est ce que cela aurait il voulu dire se battre pour toi? Te rassurer?

Je t'ai laisséE me quitter car j'ai juste respecté ton choix, même si mon coeur hurlait et souhaitait te retenir ( mot que tu utilisais souvent)...Je me demande aujourd'hui si c'était le bon choix...Peut être aurais-je du te harceler ( j'ai un peu de ma avec ça, mais..)...

J'ai un déficit avéré dans la vie de "couple", je n'ai pas toujours eu les bonnes réactions/réponses , je réenvisage aujourd'hui la notion de couple différemment, je réfléchis sur qu'est ce qui peut être le mieux à un moment donné, et je m'aperçois que ce n'est pas forcément le respect à certains moments... Qu'à certains moments il faut juste être là pour te défendre, te rassurer, même si philosophiquement parlant c'est incohérent, qu'il faut le montrer aussi....

Peut être est ce tout cela et plein d'autres choses... Il me semblait être attentionnéE, j'adorais aller chercher le petit déj à la boulangerie quand tu étais encore endormiE, je me glissais subrepticement du lit et revenait pour ton réveil avec l'odeur de la brioche et du café , dont les derniers râles de la cafetière venaient d'annoncer l'arrivée,

...j'adorais ces moments , je partais seulE pour toi , avec dans ma tête ton visage ensommeillé, et revenais pour partager des matins inoubliables...à déjeuner, à se recoucher....sans penser à autre chose que la joie qui m'emplissait le coeur à ce moment là..

Il me semblait aussi que venir habiter à Marseille, était ce que je pouvais donne de plus fort à une personne( je m'étais toujours interdit de le faire par principe), même si j'ai eu du mal à gérer mon installation, même si je n'ai pas plus que toi su dire que je voulais habiter avec toi...

Je pense que tu penses que nous sommes alléEs au bout de cette "relation", et qu'il n'y a pas de solution vivable pour toi. Je pense également, mais ce n'est que mon avis et ce que je ressens un an et demi après, que j'ai changé ( je sais , on ne change jamais complètement), que j'ai réfléchi sur ce que c'est de vivre à deux, d'avoir une relation à deux, et que des principes qui viennent de mon intellect sont en fait pour l'autre des blessures , des ressentis de ne pas assez être aimée, et que ces principes ne font pas le poids au regard de ce que je ressens pour toi...

Mais dire ce que tu ressentais n'était pas fluide et simple non plus...Avec du recul, je peux peut être me mettre à ta place et comprendre ce ressenti et les blessures involontaires que je t'ai infligées, qui pour moi n'étaient en aucune façon des volontés de te blesser, de ne pas être attentionnéE, de ne pas te montrer mon amour pour toi...


Je sais aussi que nous venons et vivons dans des mondes différents et pourtant, je n'ai jamais rencontré une personne avec qui je pouvais échanger sur tout, discuter, aller voir des films que nous aimions et en discuter jusqu'au bout de la nuit , entrecoupé de tendresse , de sexe sans limites, d'endormissements de fatigue , épuiséEs mais détenduEs , heureusEs...

I don't know why , but you're the only one...

Tu m'as attenduE longtemps, c'est mon tour..même si c'est sans espoir...


Parce que peut-être tu as trouvé la personne qui te convenait et que tu es heureuse...et même si ça me déchire les tripes , si tu es heureuse, ai je le droit de te priver de cela?

Mais si un jour , tu te rends compte que ce n'est pas le cas, je serai là, différentE et semblable...C'est pour cela , que je viens te dire les choses à Marseille , après un an et demi, car si j'ai respecté ton silence j'estime aussi avoir le droit de dire ce que j'ai à dire sans aucune injonction, sans aucune obligation de réponse, sans aucune intrusion dans ta nouvelle vie,  parce qu'il faut juste que je le fasse...


Naïel

Auteur: Naïel

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

aucune annexe



À voir également

WEB_RAIN_dayes.jpg

Rain Do(ay)ve

Rain Do(ay)ve...

Lire la suite

LE_telephone_pourra_sonner.jpg

Le téléphone pourra sonner

Le téléphone pourra sonner......

Lire la suite