untitled

Dans nos luttes/ incessantes

quand chaque seconde /

s'appelle résistance

Parce que l'impensable/

Nous sommes

Debouts,FièrEs et sans innocence.

Les poings serrés/

et pseudo unifiéEs

DurES/impénétrablEs/inabordablEs

L'essentiel nous aurait-il/

échappé?

Dans un regard/ savons nous encore/

Nous perdre/

Y voir autre chose/

Qu'unE alliéE ou/

une ennenmiE?

Combien de visages / avons nous/

juste / entrevus

Jamais vraiment

retenus/

voilés de l'étendard de nos luttes/

Banderolles

tracts et mégaphones/

Sous les pavés/

restes éparses/

d'individuEs.

Ces créatures qui/

rient /crient/ ressentent

et qui pleurent parfois/

de leurs rêves perdus.

Nos corps

Nos identités

Nos post- identités/...

Quel est leur sens/

quand nous sommes toutEs/

devenuEs/

des étrangèrEs à nous-même/

que nous oublions juste /

De Vivre/

et de /

prendre soin

des autres individuEs/

que nous aimons..?

Naïel, été 2010

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://blog.naiel.net/index.php?trackback/1060

Fil des commentaires de ce billet