chaos' life


Lâcher toutes les responsabilités/
Que seul.es assument les décalé.es/
Ces hors tou-x milieux/
Les laisser aux devantures/ 
À ceulles qui riment avec posture/

Et qui te traitent de raclure /
Ou plus associativement d'organisé.e...

Vivre pour le chaos perpétuel/
Sans engagement sans fiel/
Devenir moins que soi.es/
Moins qu’une étincelle /
Radiés les ismes / regarde mon doigt

Vivre l’adolescence non vécue/
Ce manque que des adultes m’ont imposé /
Comme si aujourd’hui était déjà le passé/
Comme si hier était un futur dénoncé/
Beau rêve / bonne rave /
Pas accessible à ceulles qui crèvent

Faire comme si j’étais valide/
Ne jamais avoir à organiser ma journée /
Comme si je pouvais me prendre un p’tit acide/
Et ne jamais avoir dans mes tripes /
Dans ce corps qui s’auto-étripe/
Un puits de souffrances et de solitude à payer

Ouais désolé.e y’a pas d’AAH pour ça /
Pas de petit job entre deux RSA/
Ouais je sais, y'a pire que moi /
Mais bon j’galère dans les non-choix/
Dans l’invisible / indicible je cumule /
Dira toujours le médecin bidule

Mais j’vais faire comme si /
Au bout de 17 ans ça pourrait p’têtre marcher /
Et j’ai tout lâché aujourd’hui/
Mon futur est mon passé/
Je pars juste vivre ma vie/
Le chaos est mon seul ami


Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://blog.naiel.net/index.php?trackback/1652

Fil des commentaires de ce billet