mercredi, mai 16 2018

NEW PROJECT : personnes trans , intersexes et de genre non conforme de plus de 40 ans

NEW PROJECT : personnes trans , intersexes et de genre non conforme de plus de 40 ans ( négociable autour de 40 ans c'est jouable )

Merci de faire tourner dans vos réseaux/ adresse de contact naiel [at]naiel.net 
à partir de 37 ans c'est ok ///


Bon, pour une fois, je pense faire un projet photo sans trop réfléchir : juste photographier chez yels , elles, eux les personnes trans, intersexes et de genre non conforme ( politisé-es et non politisé-es sur ces questions) de plus de 40 ans ( négociable autour de 40 ans c'est jouable ) et les laisser raconter leurs luttes leurs vies et comment yels voient les questions trans, intersexes et autres luttes aujourd'hui... si vous êtes interéssé-es contact en mp , je me déplacerai cet été. 

Un aperçu de mes différents travaux est visible sur ces 3 principaux sites :


http://naiel.net/Fucking/fucking01.htm
blog.naiel.net 
naiel7.wixsite.com

La méthodologie sera un peu la même que pour "fucking genders" , passer du temps avec les gentes , les rencontrer vraiment et les laisser parler avec un questionnaire pour éviter la difficulté parfois de se dire, mais qui laissera une place large à la parole libre ... Loin du sensationnalisme, des transformations spectaculaires que demandent les médias, des avant/ après obligatoires , bref si vous connaissez mon travail , vous voyez de quoi je veux parler...

samedi, octobre 18 2014

18 ème Existrans 2014

Existrans 2014 le 18/10/2014, Paris ( la 18ème)

_DSC1274.jpg

D'autres photos ici:




et plein d'autres sur mon mur facebook 
et sur le Fb du collectif et de l'evenement existrans

Le communiqué de presse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE du lundi 13 octobre 2014 – EXISTRANS #18 – 18 OCTOBRE 2014 – 14H – STALINGRAD

La dix-huitième édition de l’Existrans – la marche des personnes Trans & Intersexes et des personnes qui les soutiennent – aura lieu cette année le samedi 18 octobre, avec un cortège qui partira de Stalingrad à 14h. Nous y ferons entendre nos voix pour défendre les revendications portées par le collectif Existrans et de très nombreuses organisations trans, intersexes et solidaires, afin de faire reculer les multiples discriminations et violences transphobes et la précarité sociale qui frappent les personnes Trans et Intersexes.

Au lieu de prendre enfin en compte l’urgence de la situation, au lieu de prendre rapidement les mesures promises, le gouvernement et les parlementaires de sa majorité continuent de s’enfoncer dans un immobilisme irresponsable, laissant au contraire se développer dans un silence complice des attaques répétées contre le « gender » et « l’indifférenciation des sexes » qui peinent à cacher leur transphobie derrière les slogans aussi idiots que blessants de l’autoproclamée « Manif pour tous », avec son cortège agressif deVeilleursPrintemps français et autres promoteurs de haine.

Toute cette violence est particulièrement dirigée contre nos existences, contre la diversité des réalités trans et intersexes, contre la réalité de nos corps, de nos identités et de nos vies. Elle nous frappe dans une indifférence quasi générale et sans que les responsables politiques au pouvoir ne fassent le moindre geste pour nous protéger concrètement, et s’opposer enfin par leurs actes et leurs décisions à ceux qui voudraient effacer nos différences, effacer notre existence d’un coup de gomme hargneux.

« Changement d’État-civil libre et gratuit

Promesses non tenues : les trans et les intersexes sont dans la rue ! »

Depuis un an rien n’a changé, et nous le répétons : le gouvernement doit tenir ses engagements et déposer sans délai un projet de loi qui nous permette de disposer librement de nos identités, de nos corps et de nos vies sans subir en permanence les violences médicales, psychiatriques, administratives, judiciaires et sociales, qui nous blessent, nous précarisent et nous mettent tout simplement en danger !

Aussi, nous exigeons :

  • Le changement d’état-civil libre et gratuit devant un officier d’état-civil, sans condition médicale (ni stérilisation ni suivi psychiatrique), sans homologation par un juge
  • Le libre choix des parcours médicaux, sur la base du consentement éclairé, avec le maintien des remboursements en France et à l’étranger
  • Le démantèlement des équipes et protocoles hospitaliers et la formation des médecins et chirurgiens français pour un suivi médical de qualité, respectueux et dépsychiatrisé
  • La formation et la sensibilisation des personnels en contact avec les personnes trans et Intersexes (santé, éducation, social, administratif, justice, prisons, etc), en lien avec les associations trans et Intersexes
  • La mise en place de mesures pour favoriser l’accès au monde du travail et aux études et pour protéger les salariéEs trans et Intersexes
  • Le financement de campagnes de sensibilisation, en collaboration avec les associations trans et Intersexes, pour lutter contre la transphobie et pour la visibilité des Intersexes
  • Le financement de la recherche et de la communication sur la santé des personnes trans et Intersexes et de leurs partenaires (VIH/sida, hépatites, IST, effets des traitements à long terme, interactions médicamenteuses, etc)
  • L’abandon des projets de lois contre le travail du sexe précarisant et mettant en danger les personnes trans et Intersexes concernées et l’abandon de tout projet visant à pénaliser les clientEs
  • Le respect des droits humains pour les personnes trans et Intersexes en milieu carcéral
  • La reconnaissance et la prise en compte de l’extrême fragilité sociale des personnes trans et Intersexes migrantEs sans papiers dans les demandes de régularisation
  • La prise en compte par les médias du kit de l’Association des Journalistes LGBT (AJL) pour le respect des personnes trans et Intersexes
  • L’arrêt immédiat des opérations et des mutilations sur les enfants Intersexes, l’accompagnement psychologique de leurs parents et l’accompagnement à l’auto-détermination des Intersexes, conformément à la résolution 1952 (2013) du Conseil de l’Europe pour le droit des enfants à l’intégrité physique
  • L’accompagnement des enfants et adolescents dans leur autodétermination, y compris le respect et la protection de toute expression de genre, le respect des prénoms et genre choisis, notamment dans le cadre scolaire, l’accès sur la base du consentement éclairé aux traitements hormonaux et/ou bloquant la puberté, comme aux autres traitements ou opérations, et l’accès au changement d’état-civil

Il est urgent que l’ensemble de ces mesures légitimes, cohérentes et vitales soient prises en compte afin que chacunE puisse vivre décemment et librement, en conformité avec les recommandations internationales guidées par les principes de Jogjakarta[1] et les directives européennes en matière de droits humains, fondées sur le respect de la dignité humaine et le droit à disposer de son corps.

Comme nous le dénoncions déjà il y a un an, toutes les tentatives de dépôts de loi ont été mises au placard, et les rares parlementaires qui se préoccupent de la question le font trop souvent maladroitement et sans consulter nos organisations… Les promesses faites aux personnes trans et intersexes nous semblent aujourd’hui bel et bien enterrées. Pendant qu’en Argentine, au Danemark et ailleurs, des lois ambitieuses ont été promulguées, la France nous abandonne à notre sort, tout en donnant des leçons à la planète entière dans de vibrants appels au respect des droits humains… Cette occultation insupportable de nos revendications signifie, pour les personnes trans et intersexes, le maintien voire l’aggravation des multiples discriminations et violences qu’elles subissent.

En un an, en deux ans, en dix-huit ans, rien n’a changé.

Sans aucun droit, stigmatiséEs et maintenuEs dans un système violent, discriminant, et injuste, les personnes trans et intersexes restent soumiSEs à l’arbitraire médical et juridique, à la psychiatrisation et à la pathologisation, à la stérilisation ou à la non reconnaissance légale de leurs identités.

Le 18 octobre prochain,venons en nombre faire entendre nos voix, avec un soutien large, inconditionnel et sans faille de touTEs nos amiEs et alliéEs !

 

Le changement, c’est maintenant. C’est de nos vies qu’il s’agit !

 

CONTACTS PRESSE : Coline et Jules – existrans@gmail.com – 07 82 83 11 56

SIGNATAIRES :

Acceptess-T, Acthe, Act-Up Paris, ADHEOS Centre LGBT Poitou-Charentes, AGILE, AIDES, Andbraiz, AQTIA, Arcat, ARDHIS, Association Nationale AcronymeS, Association nationale transgenre (ANT), Black Caucus France | Union française des étudiant/e/s & diplômé/e/s africain/e/s & ultramarin/e/s & de leurs proches, Cabiria, C’est Pas Mon Genre !, Centre Gay, Lesbien, Bi et Trans de Rennes, Centre LGBT de Nantes, Centre LGBT de Normandie, Centre LGBT Côte ‎d’Azur, Centre LGBT Paris Île-de-France *, CIGaLes centre LGBT Dijon-Bourgogne, Collectif 8 mars pour toutes, Collectif G.A.R.Ç.E.S., Collectif Non à Guerlain! Non à la négrophobie !, Collectif Ouiouioui, Comité Idaho, En-Trans, Couvent de Paris des Sœurs de la Perpétuelle Indulgence, Djendeur Terroristas, EFiGiES, Equinoxe Nancy Lorraine – Centre LGBT de Lorraine-Sud, Europe Ecologie – Les Verts, Fédération LGBT, Fédération Total Respect (Tjenbé Rèd), femmes en lutte 93, FièrEs *, GAGL45(Groupe Action Gay et Lesbien du Loiret)-CLGBT Orléans, GLUP (Groupe LGBT des Universités de Paris), HANDIMOUV’, HES (Homosexualités et Socialisme), Homogène- Centre LGBT du Mans, HomoSFèRe, IDEM, IMP’ACT – association des diversités landaises, Inter-LGBT *, Isom | Initiative Sida Outre-Mers, J’En Suis, J’Y Reste – Centre LGBTQIF de Lille Nord-Pas de Calais, Kiosque Infos Sida, la commission Égalité des droits de Ensemble !, La Gom’53, La Pédale Imparable Saint-Étienne, Le Planning Familial national, Le Refuge, Les Dé-Chaînées, Les Dégommeuses, Les Flamands Roses groupe LGBTQIF de Lille, LGBT/OM | Fédération lesbienne, gaie, bi & trans des Français/es d’outre-mers & de leurs proches, MAG Jeunes LGBT, Observatoire des Transidentités (ODT), OII (Organisation Internationale Intersexe) Francophonie, Onzième Dom | Amicale des Français/es d’outre-mers du XIème arr. de Paris & de leurs proches, osed.fr, OUTrans, Pari-T, Shechora Ani Venava (Amicale juive des personnes lesbiennes, gaies, bi & trans de couleur), Rainbow Brest, Rainbow Caucus France (Union française des étudiant/e/s & diplômé/e/s queers & de leurs proches), SIS Association, Stop homophobie, TGEU (Transgender Europe), Traits d’Union Centre LGBT de l’Yonne, UJ2FOM (Union juive des Françaises & Français d’outre-mers), Vela (Vigilance lesbienne, gaie, bi, trans & intersexe Aix-en-Provence, What The Film!

Le Collectif Existrans soutient la campagne internationale Stop Trans Pathologization dont le mot d’ordre est « Stop Trans Pathologization – Stop Pathologizing Gender Diversity in Childhood – For the Diversity of Gender Expressions and Identities ».

SOUTIENS : Amnesty International, Le Parti de Gauche, SOS Homophobie

[1] Les Principes de Yogyakarta sont une série de principes sur l’application du droit international des droits de l’homme en matière d’orientation sexuelle et d’identité de genre pour la protection et pour l’interdiction absolue de la discrimination contre les personnes LGBT et intersexuées selon la Déclaration universelle des droits de l’homme.

*L’Inter-LGBT et Le Centre LGBT Paris Île-de-France n’ont pas de positionnement sur la question de prostitution. FièrEs se prononce contre tout projet de loi précarisant et mettant en danger les personnes prostituées (qu’elles soient trans, Intersexes ou cisgenres) mais n’a pas de position sur la pénalisation des client.e.s.

http://existrans.org/

vendredi, mars 22 2013

exposition 5eme festival de lutte contre les discriminations -Montpellier -du 2 au 19 avril 2013

07_n.jpg

08_o.jpg09.jpg

Les autres artistes sont présentéEs ici:

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.360663920719223.1073741833.352641778188104&type=1


le programme:

01n.jpg

02_n.jpg

03n.jpg

04_n.jpg

05.jpg

06_n.jpg

Quelques photos ici:

https://www.facebook.com/352641778188104/photos/t.1538242185/368540239931591/?type=3&theater

https://www.facebook.com/352641778188104/photos/t.1538242185/368540233264925/?type=3&theater

https://www.facebook.com/352641778188104/photos/t.1538242185/368540046598277/?type=3&theater

samedi, novembre 24 2007

Torsoplastie (mammectomie) peri-aréolaire novembre2007 Chir Privé

Mon opération s'est déroulée le 21 novembre par un chirurgien privé, en péri, je ne suis aucun parcours trans' officiel, car je me bats contre et je ne veux pas mentir sur mon identité, je ne veux pas devenir un garçon. j'en reparlerai plus tard dans parcours effectivement.

vous pouvez aussi  retrouver les modalités de ma torso  ici:

http://www.ftm-transsexuel.com/forum/viewtopic.php?f=59&t=135&hilit=Naiel

Je détaille un peu les modalités pour mon opération:

Je fais une opération dans le cadre privé, je ne rentre pas dans un parcours Trans off car je ne le veux pas et que j'ai économisé pour pouvoir me payer cette opération. Par relations, je connais un chirurgien privé qui ne demande pas de certificat psy pour cette opération.

Donc j'ai eu un premier Rv avec photos, discussion, quelle technique je préférais et ce qui était possible avec ma poitrine actuelle.
Souhaitant garder la sensibilité de mes tétons et ayant une petite poitrine 90A, j'ai opté pour une péri-aéolaire, la double incisions comportant plus de risques pour la sensibilité.

Après ce premier rendez-vous, les choses peuvent aller très vite cela dépend de nous.J'ai donc pris un rendez vous pour l'opération d'abord pour le 14 novembre

que j'ai du décaler au 21 novembre pour des problèmes personnels.

Points pratiques financiers

  • Première visite chez le chirurgien: 100€ j’ai été rembourséE mais je crois d'à peu près 40€
  • Visite chez l’anesthésiste: 44€ j'attends les remboursements
  • Bilans sanguins: entièrement pris en charge
  • Je dois faire aussi une échographie du cœur et un ECG en entrant à la clinique
  • Cout de l'opération (NON REMBOURSE) : 2800€
  • Séjour à la clinique: je dois rentrer le mardi 20 à 16h et ressortir normalement le jeudi 22 en début d'après midi. Normalement tout est pris en charge par ma sécu + mutuelle sauf la chambre individuelle qui coute 95€ et ma mutuelle ne rembourse que 30€ donc je ne suis pas surE de prendre une chambre individuelle.j'ai été obligéE de prendre une chambre individuelle j'ai payé 256 € à la clinique et la mutuelle doit me rembourser à peu près 90€


Médicaments non pris en charge car relevant de la chirurgie esthétique:41€

  • antibiotiques 5JRS
  • anti inflammatoires 5JRS
  • fluicidine pour les pansements de nuit
  • mopral pour l'estomac
  • pas d'anti douleur car je n'ai pas de douleurs

Retouches:

Le chirurgien m'a prévenuE qu'il y aurait au moins une retouche pour la taille des tétons en cabinet sous anesthésie locale: 300€


voilà pour l'instant ce que je peux écrire sur les infos pratiques concernant cette opération.

Autres points pratiques:

  • Ne pas fumer pendant un mois avant et aussi après pour avoir les meilleures chances de cicatrisation possible
  • Même chose pour l'alcool

Après l'opération:

J+1 après opération

Tout s'est bien passé je suis encore un peu dans le gaz aujourd'hui à cause de l’anesthésie, j'ai du mal à récupérer.

Apparemment le résultat a l'air nickel, sincèrement, il m'a refait les pansements en cabinet car je suis sortie de la clinique avec un 95C (!) pour masquer.

Ma partenaire est venue avec moi et a vu et elle m'a dit que c’était super apparemment pas de bleus, pas d'hématomes pas de peau en trop , et le chirurgien était super content . J'envoie des photos dans deux jours quand je change les pansements. mais avec la péri on peut plus bouger les bras et c'est moins dur qu'avec une double. J'ai hâte de tenir sur mes cannes un peu mieux
J'ai regardé mais j'étais allongéE et pas en très grande forme c'est super!  Là j'ai des petits pansements et c'est bien ça saigne un peu ce soir c'est normal. J'ai déjà des pecs en fait !

J+2 après opération
Aujourd’hui, je me sens déjà beaucoup mieux. Je dors beaucoup et mon corps récupère. je pense qu’un hématome est en train de se former en dessous d'un pansement ; le chirurgien m'a dit que c’était possible que ça apparaisse dans les deux trois jours...

J'attends demain de refaire mon pansement pour voir. Sinon sincèrement je m'attendais à avoir plus mal et à être plus handicapéE. En fait j'ai dormi sans problème sauf la nuit après l’anesthésie mais j'avais dormi toute la journée. Le truc le plus dur étant de dormir sur le dos, je dors sur le ventre d'habitude.


Mais je pense qu'une péri donne moins de douleurs car ils coupent moins. je me sers de mes bras mais sans forcer, je peux mettre des tee-shirts très larges , heureusement car je n'avais pas de chemise.


Au niveau médical, j'ai des antibiotiques et des anti inflammatoires pour 5 jours avec du Mopral pour l'estomac.


Je dois revoir le chirurgien jeudi prochain pour enlever les premiers fils et 3 jours après pour le reste des fils.
Le chirurgien avait l'air très fier de lui (mdr) et j'attends demain pour pouvoir me mater dans la glace sans pansement!!!

Quelques photos avec pansements avant celles sans pansements demain:

Ma poitrine avant

Sortie de clinique

Sortie de clinique 2

J+1 avec pansements

photos J+3  un petit dénivelé au niveau du sein droit et un hématome je crois. a surveiller J+3

Réponses à diverses questions:

Pas de binder de compression pour une péri ce n'est pas nécessaire. et les pansements non je devais garder le dernier jusqu’à aujourd'hui et je les refais matin et soir maintenant. voilà. C'est marrant ça me fait des pecs aussi alors qu'avec la peri c'est moins accentué qu'avec une double...

Quand il a parlé de retouches avant l’opération il a parlé de celle des tétons. Pas au niveau des aréoles car il l'a fait pendant l’opération. de toute façon il faut attendre.
Pour l'instant ça a gonflé, c'est plus jaune, je surveille attentivement quand je fais mes pansements pour repérer un début de nécrose éventuel, j'ai une tache sur un téton et il est assez rouge mais je pense que c'est normal. j'essayerai de poster des photos tout à l'heure. Le truc super c'est que je n'ai pas mal du tout, que je peux faire beaucoup de mouvements sans douleurs ni tiraillements...Le truc le plus pénible est de dormir sur le dos...... :wink:

photos à J+5


Effectivement c'est moins beau que le premier jour. les hématomes sont jaunes, et le téton droit rouge, d'ailleurs je ne sais pas comment il a coupé mais il est beaucoup plus gros que le gauche. je m'inquiétais d'une tache sur ce téton mais ça a l'air normal .

Photos à J+9

Photos après avoir retire presque tous les fils. Il en laissé 4 par sécurité et les enlevé la semaine prochaine.
+ petite video soins post op sur

Photos à J+15: inquiétudes

Alors j'en suis à J+15, et je suis inquiètE car je dois voir l'assistante du chir demain pour retirer les derniers fils, Le chir est en vacances, et j'ai une croute sur le téton gauche un peu verte qui tombe mais qui revient , il n'y a pas d'odeur suspecte, est ce normal? :heu: http://i147.photobucket.com/albums/r283/beyondgenders/WEBtetongauche5decembreJ15002.jpg