Mot-clé - transexuelle

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi, mai 16 2018

NEW PROJECT : personnes trans , intersexes et de genre non conforme de plus de 40 ans

NEW PROJECT : personnes trans , intersexes et de genre non conforme de plus de 40 ans ( négociable autour de 40 ans c'est jouable )

Merci de faire tourner dans vos réseaux/ adresse de contact naiel [at]naiel.net 
à partir de 37 ans c'est ok ///


Bon, pour une fois, je pense faire un projet photo sans trop réfléchir : juste photographier chez yels , elles, eux les personnes trans, intersexes et de genre non conforme ( politisé-es et non politisé-es sur ces questions) de plus de 40 ans ( négociable autour de 40 ans c'est jouable ) et les laisser raconter leurs luttes leurs vies et comment yels voient les questions trans, intersexes et autres luttes aujourd'hui... si vous êtes interéssé-es contact en mp , je me déplacerai cet été. 

Un aperçu de mes différents travaux est visible sur ces 3 principaux sites :


http://naiel.net/Fucking/fucking01.htm
blog.naiel.net 
naiel7.wixsite.com

La méthodologie sera un peu la même que pour "fucking genders" , passer du temps avec les gentes , les rencontrer vraiment et les laisser parler avec un questionnaire pour éviter la difficulté parfois de se dire, mais qui laissera une place large à la parole libre ... Loin du sensationnalisme, des transformations spectaculaires que demandent les médias, des avant/ après obligatoires , bref si vous connaissez mon travail , vous voyez de quoi je veux parler...

mardi, septembre 28 2010

Fucking genders en argentine avec le festival ANORMALES 22/23/24 octobre 2010 à Cordoba

Fucking genders en argentine avec le festival ANORMALES 22/23/24 octobre 2010 à Cordoba



Le programme est ici:

http://festival-anormales-stef.blogspot.com/


Contacto para el Festival anormales : ratur225@yahoo.fr


Los 3 dias expo XXBOY ( Kael )/ DESTROY GENDER ( Naiel ) / Kay / ( Lisa a confirmar )
a confirmar : Mauro Cabral ; Cole





Viernes 22


20h - encuentra informal trans ftm / hombres / chicos / intergenero/
ftm/ ftx
21h 15 -presentation del festival

21h30-Cortos

-Fuck you
canción
presentation del corto
-xxboys 5'5''
GAT grupo activista trans
-Extracto entrevista Butler 2'
-Nuestras manos 1'19
activistas chile
posa

22 H -publicidades

LARGO

22h1/4
-la revolución del deso 1 h 20 '

de Alessandro Avelis y Gabriele Ferluga

debate

00h : musica u perfomencia de personas de Cordoba (a confirmar )



Sabado 23

17hs-encuentra informal trans ftm / hombres / chicos / intergenero/
ftm/ ftx
con Benjamin y Stef

19.30h corto :
-Un pequeno trabajo de agujas 6'37''
Calpernia Addams

20.30h Taller drag
22.30 h publicidades
LARGO
El orden de las palabras
de Cynthia Arra y Mélissa Arra
1h 15'
debate
24H musica u performencia de personas de Cordoba (a confirmar )
( continuacion del taller drag si necesita )

- Fiesta drag

domingo 24
15hs encuentra informal trans ftm / hombres / chicos / intergenero/
ftm/ ftx ( privado )
Corto efectos testotserona ( privado )
Con Benjamin y Stef

17hTaller safe sexe con Romix y Stef

debate


20h CORTO
( explicasion de la pelicula )
La transfobia mata 3'30''
pinkfreakx

Vos lo soñas 4'21''
canción

10 malas preguntas
Calpernia Addams

Hormonas ahora ! 2'
ART ( grupo activistas trans clandestinos )

Gisberta 8'27
Panteras rosa
action consulado portugues 2'28
GAT

posa


21h
publicidades


MEDIOS
-Sans contrefacon 46'
Karine y Maud ( activistas trans )

Destroy gender 47'
Naiel ( activistas trans )

debate

FINAL

Festival anormales Lorenzzo

http://festival-anormales.blogspot.com/2010/09/participamos-la-accion-internationale.html


















extractos pelliculas

Exposición de fotografías XX BOYS

Exposición XX Boys

XX Boys es un proyecto de fotografías a propósito de una nueva generación de FtMs. XX Boys quiere mostrar al mundo la belleza de la diversidad de los trans chicos, trans de todas formas, estilos, orientaciones sexuales, aparencias físicas y experiencias de vida.

XX Boys es una invitación abierta a todos los trans chicos para participar y expresarse, compartir su experiencia, sus ideas, sus cicatrices y su calor.

Kael T. Block nació en Columbia en 1979 y vivió con su familia adoptiva en Francia. Ha empezado XX Boys cuando se ha documentado para su propia transición, en 2003.
Durante los últimos cinco años pasados, ha viajado por el mundo (Estados Unidos, Francia, Suiza, Alemania, Inglaterra…) para encontrar otros FtMs que quisieran crear una conciencia, levantarse y defender a su comunidad, levantándose frente a la cámara de Block como un acto político y una celebración.


XX Boys celebra la belleza de la identidad FtM, desde sonrisas provocadoras hasta actitudes tímidas. A través de su físico, su belleza viene de su orgullo, de su experiencia, de su valentía, y su dedicación para ellos y su comunidad.

Sigue docenas de modelos XX Boys con fotografías : http://www.xxboys.net/

Exposición fotografías FUCKING GENDER

Extracto de la exposición FUCKING GENDER
Aquí se verá el trabajo de Naïel, en relación con su corto
¿Hombre, mujer? ¿Masculino, Femenino? ¿Tiene aún sentido este pseudo “orden natural de las cosas”? ¿No habrá otra cosa más allá del género, que es aún impensable, por ser innombrable?
Cómo el binarismo de géneros y sexos es un sistema construido políticamente para controlar a las personas. Este sistema no está basado en ningún hecho "natural" que haya sido demostrado.
¿Por qué algunas “identidades” chocan de lleno con el binarismo y no se pueden desarrollar? ¿Por qué esta violencia? ¿Será El Orden Natural de las Cosas el último tabú sin el cual la sociedad está en peligro de desintegración?
¿Cómo pueden hoy en día algunas reivindicaciones transgénero e intersex, poner en cuestión estos viejos fundamentos no naturales de nuestra sociedad, lo masculino y lo femenino?
Este proyecto, a través de los retratos de 14 personas, sus discursos y sus revueltas intenta decir lo “indecible”: ¿cómo vivir desde “identidades” más fluidas, menos rígidas…?
- Rechazando la asignación obligatoria al género y el sexo.
- Denunciando la prescripción forzada al género y el sexo.
- Luchando por el derecho a la auto-definición de la propia identidad sin exclusión, psiquiatrización, patologización, opresión…
- Poniendo en cuestión el Orden Natural de los géneros y sexos.
http://www.no-life.info/naiel.net/index.htm












Cortos:
proyección de una entrevista de Judith Butler etc...


Largos: "FUCKING GENDERS: POR UNA SOCIEDAD NO BINARIA", de Naïel. Video de la exposición de fotos. (48 min.)









Cortos:
sobre el asesinato de Gisberta, trans-chica de Portugal.




Largos: "EL ORDEN DE LAS PALABRAS",




Largos: "EL ORDEN DE LAS PALABRAS", Cynthia Arra y Mélissa Arra. (2007/ 75 min.)



Lejos de tratar solo de las cuestiones trans y intersexuales,
esta película aborda de frente, las cuestiones de identidad en contra de las normas sociales establecidas.
Analiza la opresión, la represión a la que esta comunidad está sujeta.

Este documental da la palabra a aquellas y aquellos cuya búsqueda de identidad de género sufren las más fuertes presiónes sociales moralizadoraras.
La búsqueda del saber, de los comportamientos, de las sexualidades y de identidades alternativas son su medio de resistencia.
Un documental de Cynthia Arra y Mèlissa Arra con los testimonios de Maud-Yeuse Thomas, Tom Reucher, Vincent Avrons, Vincent He-say, Carine Boeuf, Vincent Guillot.


http://lordredesmots-le-film.blogspot.com/







Corto #1:
HOMOPHOBIA = TRANSFOBIA.
Entrevista con Louis-Georges Tin, el fundador del IDAHO, "International Day Against Homophobia y Transphobia", es decir en español el Día Internacional de Lucha contra la Homofobia y la Transfobia. Entrevista realizada por la revista YAGG con Christophe Martet.


Corto #2: "XX BOYS".
"Nos auto-proclamamos sexy": así se presentan los "XX Boys", activistas trans FtM que se manifiestan por una nueva generación de FtMs. Los XX Boys quieren mostrar al mundo su orgullo de ser chicos trans, la belleza de la diversidad de los chicos trans. Trans de todas formas, estilos, orientación sexual, apariencia física y experiencia de vida.




Largos:
"LA REVOLUCIÓN DEL DESEO" de Gabriele Ferluga y Alessandro d'Avellis (2006, 80 min).
Este documental trata de la historia del movimiento homosexual y feminista desde 1970 hasta hoy. Hasta los años 1981, la homosexualidad estaba en la lista de enfermedad de la OMS. Hoy, la transexualidad sigue allí...
http://larevolutiondudesir.blogspot.com/








Cortos:
una película del GAT (grupo de activistas trans), con sus aciónes durante conferencia oficiale de psiquitría donde participaba la "grande especialista" Patricia Mercader y su famosa transfobia




vendredi, septembre 17 2010

untitled 2 été 2010

Qu'as tu fait de toi

Me disent-elles

M'agressent-ils

Vos regards/essayant

De rythmer mes pas.

As-tu conscience

de la Violence/

que/

Tu nous fais

Ta présence est une offense /

à la vérité/

De nos IDENTITES.

J'ai juste choisi ma voie

Road-Movie en solitaire/

Sur des routes improbables/

Parcourant les déserts

Terres arides/

sans repères

Dans

votre IMPENSABLE/

Je/

Deviens.


Lesbienne,

Nous/les vraies femmes/

légitimes/

à te classer/te juger/t'insulter/t'expulser

Au mieux te TOLERER/

En niant Ta réalité

A la traîtrise , nous crions

Notre mépris scande ton nom/

Oubliées Wittig et nos actions/

Aujourd'hui/

Haut et fort /nous affirmons/

Tu n'es plus

Il y a vingt ans à peine

Vous/

fracassiez certaines évidences/

luttiez encore pour/

briser vos chaînes

De vos vies/ faire taire le silence.


J'ai juste choisi ma voie

Road-Movie en solitaire/

Sur des routes improbables/

Parcourant les déserts

Terres arides/

sans repères

Dans

votre IMPENSABLE/

Je/

Deviens.

Nous, féministes/

La liberté à disposer de nos corps/

revendiquée/ sans être totalement une réalité

En aucun cas/ ne te concerne

Choisi ton camp d'abord/

Car si une femme / tu n'es pas

Alors pour nous

Un homme

tu seras/

Et féministe tu n'es pas.

Et tous ces regards

Violents/ou

Larmoyants

qui buttent sur/

la réalité de /

mon IMPENSABLE existence

Je les laisse s'envoler/ poussières

de toutes les évidences.

J'ai juste choisi ma voie

Road-Movie en solitaire/

Sur des routes improbables/

Parcourant les déserts

Terres arides/

sans repères

Dans

votre IMPENSABLE/

Je/

Deviens.

Nous, Trans en lutte

pour /

Nos libertés d'existences/

NiéEs/violentéEs

FormatéEs et assujettiEs/

à

la toute puissance/

de la psychiatrie/

d'un état transphobe.

Paradigme de vos évidences.

Nous, les ILS et les ELLES en devenir/

luttant pour le droit à

s'autodéfinir/

Sommes LEGITIMES pour/

T'agresser/ te violenter

te formater...essayer

Mais à nos INJONCTIONS/Tu

Résistes!

Tu te rebelles!

Notre violence sur ton existence

est

Nous le disons/ Légitime

Ni IL ni ELLE/

Pas de testo/ tu t'obstines

Trans, tu n'es pas!

Les cloisons en béton armé/

De vos identités bien

Délimitées/

je les ai/

Fissurées/

Juste à force/

D'exister.

*ceci ne concerne que 95% des lesbiennes/ féministes/trans!

Naïel ,été 2010

samedi, février 27 2010

Fucking genders à Buenos aires dans le cadre du festival anormalEs?

 
 
El 4 de marzo 2010 a las 21h:
para la inauguración de la muestra fotográfica de
Kael T. Block sobre la visibilidad de los trans-chicos y de Naïel sobre la fluidez del género.





Este jueves, 4 de marzo de 2010, a las 20h, realizaremos la inauguración de la muestra fotográfica de Kael T. Block llamada XX BOYS* y de Naïel y su trabajo llamado FUCKING GENDERS**, en el marco del festival ¿ANORMALES? sobre la visibilidad de los trans-chicos (o « FtM ») y la fluidez del género.

La cita es en Casa Brandon, Luis Maria Drago 236 (entre Julián Alvarez y Lavalleja)
http://festival-anormales.blogspot.com/

El evento tendrá lugar en dos espacios : en la galería de arte, el trabajo de Kael T. Block en fotografías montadas. En el salón principal, la proyección del trabajo de Naïel en material de video. (21.30hs).




El equipo del festival
Contacto
festival.anormales@gmail.com
QUÉ ES EL FESTIVAL ¿ANORMALES?
El festival ¿anormales? propone cinco días de proyecciones de documentales sobre la visibilidad de los trans-chicos, lesbianas e intersexs. Cada día habrá también debates, talleres (lecturas, escrituras, auto-defensa, sexo seguro, drag-king) y durante todo el mes de marzo, una muestra fotográfica con el trabajo de Kael T. Block y Naïel Lemoine. Sin olvidar el drag-king show el sábado 20 de marzo de 2010.

Festival ¿ANORMALES?: del 17 al 21 de marzo 2010 en Casa Brandon, Luis María Drago 236.
http://festival-anormales.blogspot.com/


¿MOTIVACIONES? INVISIBILIDAD TOTAL DE LOS CHICOS-TRANS
En los festivales de las comunidades de Lesbianas, Gays, Bisexuales, Trans y Intersexs (o «LGBTI») la mayoría de películas tratan temáticas gays. En muy pocos casos abordan a las lesbianas. Y ni qué decir de los chicos-trans... ni ellos ni lxs intersxs llegan a la pantalla.
En este festival queremos invertir las proporciones.
En la historia de las comunidades LGBTI, los chicos-trans aparecen mucho después de las chicas-trans. Entonces hoy queremos privilegiar la visibilidad de ellos, de lxs intersexs y de lxs intergenerxs. Y luchar contra las discriminaciones para que los derechos humanos se apliquen a todxs.


Los trans-chicos también se llaman « FtM », es decir, en inglés « Female To Male ».
Las trans-chicas tambien se llaman « MtF », es decir, en inglés « Male To Female ».





* Exposición XX Boys de Kael T. Block

XX Boys es un proyecto de fotografías a propósito de una nueva generación de FtMs. (en ingles : female to male y su traducción al castellano : ¨mujer¨ a ¨hombre¨) XX Boys quiere mostrar al mundo la belleza de la diversidad de los trans chicos, trans de todas formas, estilos, orientaciones sexuales, aparencias físicas y experiencias de vida.
XX Boys es una invitación abierta a todos los trans chicos para participar y expresarse, compartir su experiencia, sus ideas, sus cicatrices y su calor.
Kael T. Block nació en Columbia en 1979 y vivió con su familia adoptiva en Francia. Ha empezado XX Boys cuando se ha documentado para su propia transición, en 2003. Durante los últimos cinco años pasados, ha viajado por el mundo (Estados Unidos, Francia, Suiza, Alemania, Inglaterra…) para encontrarse otros FtMs que quisieran crear una conciencia, levantarse y defender su comunidad, exponiéndose frente a la cámara de Block como un acto político y una celebración.
XX Boys celebra la belleza de la identidad FtM, desde sonrisas provocadoras hasta actitudes tímidas. Su belleza viene de su orgullo, de su experiencia, de su valentía y su dedicación hacia ellos y su comunidad.

http://www.xxboys.net



** Exposición FUCKING GENDER de Naïel

Aquí se verá el trabajo de Naïel, en relación con su corto (Proyección el 4 de marzo a las 21h.)
¿Hombre, mujer? ¿Masculino, Femenino? ¿Tiene aún sentido este pseudo “orden natural de las cosas”? ¿No habrá otra cosa más allá del género, que es aún impensable, por ser innombrable?
Cómo el binarismo de géneros y sexos es un sistema construido políticamente para controlar a las personas. Este sistema no está basado en ningún hecho "natural" que haya sido demostrado.
¿Por qué algunas “identidades” chocan de lleno con el binarismo y no se pueden desarrollar? ¿Por qué esta violencia? ¿Será El Orden Natural de las Cosas el último tabú sin el cual la sociedad está en peligro de desintegración?
¿Cómo pueden hoy en día algunas reivindicaciones transgénero e intersex, poner en cuestión estos viejos fundamentos no naturales de nuestra sociedad, lo masculino y lo femenino?
Este proyecto, a través de los retratos de 14 personas, sus discursos y sus revueltas intenta decir lo “indecible”: ¿cómo vivir desde “identidades” más fluidas, menos rígidas…?
- Rechazando la asignación obligatoria al género y el sexo.
- Denunciando la prescripción forzada al género y el sexo.
- Luchando por el derecho a la auto-definición de la propia identidad sin exclusión, psiquiatrización, patologización, opresión…
- Poniendo en cuestión el Orden Natural de los géneros y sexos.

vendredi, décembre 11 2009

videos de Naïel

Mes vidéos sont ici en majorité

MyOwnPrivateGender sur Dailymotion


Les plus récentes sont ici en attendant la refonte de mon site

http://www.txy.fr/?p=12869

http://vimeo.com/user14724364



Destroy Genders or Fucking Genders : pour une société non binaire. V2

présentation courte pour la version video

Male, female ? Masculin, Féminin ?

Ce pseudo « ordre naturel des choses » a-t-il encore un sens ? N’y aurait –t-il pas autre chose au-delà du genre, qui serait encore « impensable », car sans mots ? En quoi la binarité des genres et des sexes est un système construit politiquement de contrôle des individuEs qui ne se fonde sur aucune donnée « naturelle » valable aujourd’hui ?

Pourquoi certaines « identités » se heurtent-elles de plein fouet à la binarité et ne peuvent s’y épanouir ?

Pourquoi cette violence ?

L’ordre Naturel des Choses serait-il le dernier tabou sans lequel la société risquerait de se désagréger ?

Comment certaines revendications transgenre et intersexes, sont, aujourd’hui ce qui peut permettre de remettre en question ces vieux fondements non naturels de notre société, du masculin et du féminin ?

Ce projet, par les portraits de 17 personnes, leur discours, …leurs révoltes... essaye de dire « l’indicible » :

Comment vivre dans des « identités » plus fluides, moins rigides… ?

- en refusant l’assignation forcée au genre et au sexe.

-En refusant de se soumette à l'injonction au genre et au sexe.

- en militant pour le droit à l’autodéfinition de son identité sans exclusion, psychiatrisation, pathologisation, oppression…

- en remettant en question l’Ordre Naturel des genres et des sexes.

Naïel le 31 mars 2008


http://vimeo.com/53702976

http://www.txy.fr/videos/naiel/DG-FG-FR.wmv

Destroy Genders or Fucking Genders : pour une société non binair


Destroying Genders or Fucking Genders : for A NO BINARY Society


Male, Female ? Masculine, Feminine ?

Does this pseudo « natural order of things » mean anything anymore ?

Isn't there something beyond gender, something which is still unthinkable because it is wordless ?

To what extent is the sex/gender binary a political system constructed to control individuals, without any « natural » basis ? >P> Why do some « identities » have to confront the binary norms in which they can't live fully ? Why this violence ?

Is the Natural order of Things the last taboo, without which society would be at risk of collapsing ?

How are some transgender and intersexed movements what could allow to question the old masculine/feminine foundations of our society ?
This project, through the portraits and self-descriptions of 17 persons, tries to speak the « unspeakable » :

How to live in less narrow, more fluid « identities »... ?

-by denouncing forced assignment to sex and gender.

-By denouncing forced injonction to sex and gender.

-by fighting for the right to self-identification without marginalization, psychiatrization, pathologization, oppression...

-by questioning the Natural Order of gender and sex.

Naïel, March 31st 2008

http://vimeo.com/71017394

http://www.txy.fr/videos/naiel/DG-FG-EN.wmv

Destroying Genders or Fucking Genders: for A NO BINARY Society



Destroy Genders or Fucking Genders : für eine nicht-zweigeschlechtliche Gesellschaft. Video der Fotoausstellung.DVD . PAL 48mn

männlich, weiblich ? Weiblich, Männlich ?
Hat diese pseudo „natürliche Ordnung des Dinge » noch einen Sinn?
Gäbe es nicht etwas anderes jenseits des Genders, das noch ‘undenkbar’, weil ohne Worte wäre? Inwiefern ist die Zweigeschlechtlichkeit der Gender und Geschlechter ein politisch konstruiertes Syste, der Kontrolle der Individuen, welches sich auf keine heut gültige „natürliche“ Gegebenheit gründet?
Warum ecken einige „Identitäten“ mit voller Wucht an die Zweigeschlechtlichkeit an und können sich in ihr nicht entfalten? Warum diese Gewalt? Wäre die natürliche Ordnung der Dinge, das letzte Tabu, ohne das die Gesellschaft von ihrer Zersetzung bedroht wäre? Wie sind es heute einige Transgender- und Intersexuellen-Forderung, die es erlauben diese alten nicht-natürlichen Fundamente unserer Gesellschaft des Männlichen und Weiblichen in Frage zu stellen?
Dieses Projekt, durch die Portraits von 17 Personen, ihre Diskurse,… ihre Revolten… versucht das „Unsagbare“ zu sagen:Wie kann man in fließenderen, weniger starren“Identitäten“ leben…?
-indem die erzwungene Zuweisung zu einem Gender und einem Geschlecht verweigert wird.
-Indem man ablehnt, sich l' zu unterbreiten; Befehl am Gender und am Geschlecht.
 -indem für das Recht auf Selbstdefinierung seiner Identität ohne Ausgrenzung, Psychiatrisierung, Pathologisierung, Unterdrückung… gekämpft wird -indem die natürliche Ordnung der Genders und der Geschlechter in Frage gestellt wird.

Naïel 31 März 2008


http://vimeo.com/55256286
http://www.txy.fr/videos/naiel/DG-FG-DE.wmv

Destroy Genders or Fucking Genders : für eine nicht-zweigeschlec

-Destroy Gender o Fucking Genders : por una sociedad no binaria

part 1

Vídeo de la exposición de fotos. DVD. PAL 48 min.


Hombre, mujer? Masculino, Femenino?
Tiene aún sentido este pseudo “orden natural de las cosas”? No habrá otra cosa más allá del género, que es aún impensable, por ser innombrable?
En qué el binarismo de géneros y sexos es un sistema construido políticamente para el control de l*s individu*s que no está basado en ningún hecho “natural” válido hoy en día?
Porqué algunas “identidades” chocan de lleno con el binarismo y no se pueden desarrollar? Porqué esta violencia? Será El Orden Natural de las Cosas el último tabú sin el cual la sociedad está en peligro de desintegración?
Cómo pueden hoy en día algunas reivindicaciones transgénero e intersex, poner en cuestión estos viejos fundamentos no naturales de nuestra sociedad, lo masculino y lo femenino?

Este proyecto, a través de los retratos de 14 personas, sus discursos…sus revueltas…intenta decir lo “indecible”:
Cómo vivir desde “identidades” más fluidas, menos rígidas…?

-Rechazando la asignación obligatoria al género y el sexo.
--Denunciando la prescripción forzada al género y el sexo.
-Luchando por el derecho a la auto-definición de la propia identidad sin exclusión, psiquiatrización, patologización, opresión…
-Poniendo en cuestión el Orden Natural de los géneros y sexos.

Naïel, 12/09

you can read it completely here
http://www.myspace.com/fuckinggenders
soon in spanish here for the pictures exhibition:




http://naiel.net/

http://www.txy.fr/videos/naiel/DG-FG-SP.wmv

dimanche, octobre 11 2009

EXISTRANS 2009 PARIS

quelques photos de la marche



















quelques portraits:
























































autres photos ici:
http://snack.to/pujaz2es

http://snack.to/pzjaz2es





Le communiqué de presse du collectif Existrans qui a organisé la marche cette année


CP Existrans 2009 : Bachelot, encore du boulot avec et pour les Trans' et les intersexuéEs !



(Marche des Trans’, intersexué.e.s, et de celles et ceux qui les soutiennent)

BACHELOT, ENCORE DU BOULOT AVEC ET POUR LES TRANS ET LES INTERSEXUÉ.ES !

Pour sa 13ème marche qui aura lieu le samedi 10 octobre 2009 à 14h au départ du métro Jourdain, l’Existrans interpelle le Ministère de la Santé. Dans un contexte politique de réforme, les associations LGBT s’inquiètent quant à la continuité de la prise en charge et la considération des personnes Trans’ et intersexué.e.s. Mme Bachelot-Narquin, Ministre de la Santé, de la Jeunesse et des sports, a annoncé le 16 mai 2009 la « déclassification de la transsexualité des affections psychiatriques de longue durée ». Nous saluons cette initiative symbolique mais nous continuons de revendiquer la dépsychiatrisation totale et effective de la transidentité à savoir l'absence du recours obligatoire au psychiatre pour démarrer une transition. Néanmoins, cela ne doit pas être synonyme d’un arrêt des remboursements pour les personnes Trans’ et intersexué.e.s.

Dans le projet de rapport du 3 avril 2009, la Haute Autorité de Santé propose une structure d’offre de soins qui préconise le « recueil des données en vue de la tenue d’un registre national ». Cette pratique évolue vers une logique de fichage qui nous est intolérable. Dans ce même projet de rapport, la HAS propose des équipes de référence multidisciplinaires ainsi qu’un réseau de soins national. Nous nous inquiétons fortement de la mise en place d’une telle structure et du pouvoir laissé aux psychiatres dans l’admission des personnes Trans’ et intersexué.e.s dans un protocole de soin qui va à l'encontre de l'article R4127-6 du code de la santé publique qui garantit à chacunE le libre choix du médecin. Nous demandons à ce que le rapport entre le médecin et l'usagerE de soin change, afin que l'usagerE de soin soit acteur.trice de son propre parcours. Nous dénonçons aussi les demandes arbitraires de triple-expertises par les tribunaux pour les changements d’état-civil. Humiliantes et traumatisantes ces expertises sont souvent vécues comme des viols physiques et psychiques. Nous réclamons de la même manière l’obtention simplifiée du changement d’état-civil sans stérilisation forcée.

La santé des personnes Trans’ n'est jamais prise en compte : nous exigeons des études épidémiologiques en particulier sur la prévalence du VIH-Sida, ainsi que des campagnes de prévention ciblées.

Par ailleurs parce que beaucoup de Trans’ sont travailleur.se.s du sexe et que l'arsenal répressif mis en place par la Loi sur la Sécurité Intérieure remet en cause leur sécurité et leur accès à la prévention, nous exigeons l'abrogation de cette loi.

Les urgences liées aux droits des personnes Trans’ cette année ne doivent pas faire oublier la nécessité de faire connaître et de lutter contre les problématiques des intersexué.e.s, qui peuvent rejoindre celles des Trans’ mais qui peuvent aussi être spécifiques. La puissance normalisatrice des médecins sur la vie des intersexué.e.s doit être reconnue et combattue. Notamment les opérations d’assignation qui sont fortement encouragées à la naissance par les médecins bien que n'étant pas nécessaires à la survie de l'enfant. Les intersexué.e.s et leurs familles doivent être déculpabilisé.e.s, par exemple par le biais d’un travail d’information auprès du corps médical et du grand public.

Lutter contre ces inégalités c'est également lutter contre les discriminations, la précarisation et les violences à l'encontre des personnes Trans’, intersexué.e.s et des travailleur.se.s du sexe.

Pour toutes ces raisons et pour interpeller directement le Ministère de la Santé, les personnes Trans’, intersexué.e.s et celles et ceux qui les soutiennent vous invitent à les rejoindre pour la marche de l'Existrans qui aura lieu à Paris, le 10 octobre 2009 à 14 h.

Nous exigeons :

- La dépathologisation de la transidentité et son retrait des listes internationales de maladies mentales (DSM IV et CIM 10) ;

- La dépsychiatrisation effective de la transidentité parce qu’il est intolérable que les différentes étapes de la transition restent soumises au bon vouloir des psychiatres ;

- La reconnaissance de la transphobie comme discrimination au même titre que le racisme ou l’homophobie, et par conséquent, la prise en compte de la transphobie par la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (HALDE) ;

- Un réel échange entre la HAS, le Ministère de la Santé, les personnes trans et les associations qui les représentent, pour que les trans, qui sont les premierEs concernéEs, soient enfin acteursRICES dans la révision du rapport sur la prise en charge de la transidentité en France ;

- La suppression du recours aux expertises médicales, humiliantes et souvent vécues comme des viols, et ce y compris pour les personnes ayant été opérées à l’étranger ;

- - Un accès facilité au changement d’état civil, sans stérilisation forcée ;

- La dissolution complète des équipes dites « officielles » ;

- Le respect de l’article R4127-6 du code de Sécurité Sociale qui garantit à chacunE le libre choix de son médecin ;

- Le remboursement à 100% des frais médicaux de transition sans condition, y compris pour les opérations effectuées à l’étranger, - L’arrêt des opérations sur les enfants dont la vie n’est pas en danger et des traitements de normalisation prescrits sans le consentement éclairé de l'enfant et/ou de l'adulte intersexué ;

- Un changement du rapport médecin/patient ;

- Une formation des médecins, notamment des chirurgiens, aux opérations chirurgicales que peuvent désirer les trans, - Une formation du personnel soignant, notamment du personnel d’accueil dans les hôpitaux, aux questions de transidentité, et cela en partenariat avec des personnes trans ;

- Des études épidémiologiques sur la santé des personnes Trans, et en particulier sur la prévalence du VIH-Sida ;

- Des campagnes de prévention contre les IST en direction des personnes trans.

L’Existrans aura également lieu dans les villes suivantes : Ankara – Barcelone – Berlin – Bilbao – Bogotá – Bruxelles – Buenos Aires – Campinas – Caracas – Mexico – La Corogne – Saint-Sébastien – Vitoria-Gasteiz – Grenade – Las Palmas de Gran Canaria – Lille – Lima – Lisbonne – Londres – Madrid – Montréal – Quito – San Francisco – Cali – Santiago du Chili – Saint-Jacques-de-Compostelle – Valence - Saragosse

Le collectif Existrans
existrans(@)gmail.com
http://www.existrans.org/

D'autres photos devraient circuler ici:

L'orga de l'existrans recueille et diffuse les photos réalisées lors de la marche 2009.

Pour voir les photos : http://existrans2009.slide.com

Pour partager les photos que vous avez faites lors de la marche, Enregistrez-les dans un dossier zippé et envoyez-les à : existrans09@gmail.com

Création tee-shirt pour l'existrans 2009

ayant les droits sur mon image je l'utilise;)
















quelques slogans à accrocher sur les vêtements( mobilité up)


























lundi, août 31 2009

la version 2 en francais Video de mon exposition version 2 Destroy Genders or Fucking Genders: Pour une societe non binaire.

la version 2 en francais Video de mon exposition version 2 Destroy Genders or Fucking Genders: Pour une societe non binaire.VERSION 2



 elle est destinée à faire circuler cette exposition dans les festivals de films décalés expo ici: 

 http://naiel.net/

Le projet y est en entier

 http://www.myspace.com/fuckinggenders

 le projet V2 y est en entier en anglais... Si vous souhaitez diffuser ce film ou faire circuler expo photos, vous pouvez me contacter.

 Merci et bon visionnage

Naïel

autres endroits pour visionner la video:

http://www.txy.fr/videos/naiel/DG-FG-FR.wmv

Destroy Genders or Fucking Genders pour une société non binaire 2 francais from Naiel on Vimeo.

La version 2 en francais Video de mon exposition version 2 Destroy Genders or Fucking Genders: Pour une societe non binaire.VERSION 2

Destroy Genders or Fucking Genders : pour une société non binaire V2

présentation courte pour la version video

Male, female ? Masculin, Féminin ?

Ce pseudo « ordre naturel des choses » a-t-il encore un sens ?

N’y aurait –t-il pas autre chose au-delà du genre, qui serait encore « impensable », car sans mots ?

En quoi la binarité des genres et des sexes est un système construit politiquement de contrôle des individuEs qui ne se fonde sur aucune donnée « naturelle » valable aujourd’hui ?


Pourquoi certaines « identités » se heurtent-elles de plein fouet à la binarité et ne peuvent s’y épanouir ?
Pourquoi cette violence ?

L’ordre Naturel des Choses serait-il le dernier tabou sans lequel la société risquerait de se désagréger ?


Comment certaines revendications transgenre et intersexes, sont, aujourd’hui ce qui peut permettre de remettre en question ces vieux fondements non naturels de notre société, du masculin et du féminin ?

Ce projet, par les portraits de 17 personnes, leur discours, …leurs révoltes... essaye de dire « l’indicible » :

Comment vivre dans des « identités » plus fluides, moins rigides… ?

- en refusant l’assignation forcée au genre et au sexe.

-En refusant de se soumette à l'injonction au genre et au sexe.

- en militant pour le droit à l’autodéfinition de son identité sans exclusion, psychiatrisation, pathologisation, oppression…

- en remettant en question l’Ordre Naturel des genres et des sexes.

Naïel le 31 mars 2008


elle est destinée à faire circuler cette exposition dans les festivals de films decales

expo ici: http://naiel.net/

Le projet V2 y est en entier http://www.myspace.com/fuckinggenders

le projet V2 y est en entier en anglais...

Si vous souhaitez diffuser ce film ou faire circuler expo photos, vous pouvez me contacter.

Merci et bon visionnnage

Naïel

short presentation for the video version Destroying Genders or Fucking Genders : for A NO BINARY Society VERSION 2

ENGLISH : short presentation for the video version Destroying Genders or Fucking Genders : for A NO BINARY Society VERSION 2

WEBphotos_Morgane_DVD_ENGLISHnb.jpg
: Male, Female ? Masculine, Feminine ?
Does this pseudo « natural order of things » mean anything anymore ?
Isn't there something beyond gender, something which is still unthinkable because it is wordless ?
To what extent is the sex/gender binary a political system constructed to control individuals, without any « natural » basis ?
Why do some « identities » have to confront the binary norms in which they can't live fully ?
Why this violence ?
Is the Natural order of Things the last taboo, without which society would be at risk of collapsing ?
How are some transgender and intersexed movements what could allow to question the old masculine/feminine foundations of our society ?
This project, through the portraits and self-descriptions of 17 persons, tries to speak the « unspeakable » :
.-
How to live in less narrow, more fluid « identities »... ? -by denouncing forced assignment to sex and gender.
-By denouncing forced injonction to sex and gender.
-by fighting for the right to self-identification without marginalization, psychiatrization, pathologization, oppression...
-by questioning the Natural Order of gender and sex.
Naïel, March 31st 2008

you can read it completely here

soon in english here for the pictures exhibition: http://naiel.net/
elle est destinée à faire circuler cette exposition dans les festivals de films decales
expo ici: http://naiel.net/
Le projet y est en entier
http://www.myspace.com/fuckinggenders
le projet V2 y est en entier en anglais...
Si vous souhaitez diffuser ce film ou faire circuler l'expo photos, vous pouvez me contacter.
Merci et bon visionnnage
Naïel
http://www.txy.fr/videos/naiel/DG-FG-EN.wmv

Destroy Gendes or Fucking Genders: for a no binary society english V2 from Naiel on Vimeo.

Destroy Gendes or Fucking Genders: for a no binary society english V2


Destroying Genders or Fucking Genders : for a no binary society.

Video of the exhibition. DVD. PAL 48mn

Male, Female ? Masculine, Feminine ?
Does this pseudo « natural order of things » mean anything anymore ? Isn't there something beyond gender, something which is still unthinkable because it is wordless ?
To what extent is the sex/gender binary a political system constructed to control individuals, without any « natural » basis ?
Why do some « identities » have to confront the binary norms in which they can't live fully ? Why this violence ? Is the Natural order of Things the last taboo, without which society would be at risk of collapsing ? How are some transgender and intersexed movements what could allow to question the old masculine/feminine foundations of our society ?
This project, through the portraits and self-descriptions of 17 persons, tries to speak the « unspeakable » :
How to live in less narrow, more fluid « identities »... ?
by denouncing forced assignment to sex and gender.
By denouncing forced injunction to sex and gender.
by fighting for the right to self-identification without marginalization, psychiatrization, pathologization, oppression...
by questioning the Natural Order of gender and sex.

Naïel, June 2009

This video is under creative commons license, if you want to circulate the exhibition photos or video in the best quality you can contact me here: naiel [at] naiel.net
It is intended to disseminate the exposure in film festivals offset, DIY or not but give rise to commercial use.
The entire project exposure photographs, texts and drawings of people here:
naiel.net/

draft version 2 is an integer in French and English here:
myspace.com/fuckinggenders/

Videos in English, French, German and Spanish are here:

dailymotion.com/MyOwnPrivateGender/

or here soon

vimeo.com/user14724364

All my new work here as well as essential information on exhibitions:

blog.naiel.net/

thank you and good viewing

samedi, août 29 2009

Ne pas genrer les personnes à priori.



Ne pas genrer les personnes à priori.


Il etait une fois , juché au-dessus des calanques, sous un soleil éclatant, un monde idéal libéré de toute norme...Où chaque personne était respectée ...au-delà des apparences.

DRING! DRING! Le reveil (oui, je suis unE vieillE et n'ai pas encore mon portable multiconsommations intégré) sonne..

Retour brutal à la réalité.

Je suis toujours sous un soleil éclatant, du 4ème étage de mon palace "crous" j'aperçois toujours les calanques, MAIS...je ne suis pas à Bisounours'Land...:


Du "salut les filles", au "c'était bien bien avec Le/La Mec/Fille d'hier soir?" en passant par ."comment ça va jeune homme", "bonjour monsieur"...Je me retrouve encore, de fait, genré-e par mon apparence physique...HIC!


Nous avons tout-e-s été éduqué-e-s dans et par un système hétéronormatif et sexiste, avec une langue particulièrement genrée et des formules de "politesse" genrées( qui ne sont pas toujours hypocrites et peuvent faire partie d'un certain "take care"), qui assigne un Genre/Sexe en fonction de l'apparence physique et qui continue encore ( malgré nos efforts de déconstruction) à nous traverser quotidiennement.


Certaines personnes souhaitent être genrées indépendamment de leur apparence physique, d'autres ne souhaitent pas être genrées, etc...Ce souhait est plusqu'un souhait c'est juste le droit fondamental de toute personne à s'autodéfinir , s'autodéterminer, à être libre de dire qui elle est...., à ÊTRE tout simplement.


Je sens que malgré votre totale ouverture d'esprit, vous allez me dire: "c'est bien beau tout ce discours MAIS, pratiquement , comment je fais..?

C'est très simple: vous rencontrez une autre personne , un simple "salut", "bonjour" , "ça va"? ...ne genre pas les gen-t-e-s à Priori.

Et immanquablement , vous allez me rétorquer ( car vous avez l'esprit très ouvert), "pour le bonjour , c'est simple mais après? Si je discute avec la personne"?

Si, dans votre discussion , la personne ne s'est pas genrée elle même pour diverses raisons, vous pouvez tout simplement lui demander ce qu'elle préfère:

le "elle" , le "il", le "iel", le "illE",...pleins de pronoms se créent au fur et à mesure  de nos déconstructions/reconstructions/déconstructions...


ET réciproquement:


Si je suis par exemple une personne souhaitant être genrée au masculin/féminin/ou non genrée/ou autre...et SI ,du fait des habitudes sociales et du temps si différent qu'il faut à chacun-e pour déconstruire toutes les normes, on me genre à priori et que celà m'agresse....

un peu de "zénitude"...

Dire tout simplement , moi c'est "il", elle, iel, illE...( chacun-e ayant le libre choix d'expliquer ou non ; personne n'a à se justifier d'être!), d'une manière calme et en prenant en compte son interlocuteur-e dans toute sa dimension , permet tres souvent de désamorcer les violences, agressions ressenties qui sont souvent dûes à un manque d'information et/ou une "mal information" sur les questions de genre.

Essayons de ne pas oublier , en tant que personne, notre propre cheminement, ce qu'il nous a fallu comme temps , rencontres avec d'autres pour commencer à déconstruire tout celà...


BiSouNouRs' lAnD n'existera sans doute jamais , mais nous pouvons tout-e-s ensemble essayer de tendre vers....

texte écrit pour les ueeh 2009

Naïel, fin juin 2009


Parce qu'il y en a marre de subir l'injonction à se genrer qui n'est en fait qu'une volonté de confirmation de ce que la personne a vu de nous par votre apparence!

Parce que partout c'est il ou elle et que cela n'a rien de naturel....parce que le genre n'est pas la construction sociale d'un sexe qui serait biologique....!

parce que le genre precede et produit le sexe!

parce que tout ca vous ronge de l'interieur, parce que votre place n'est nulle part, parce que vous êtes toléréEs partout.......mais jamais respectéEs

parce qu'il n'y a pas d'autres manieres de lutter contre le sexisme que de s'enoncer différemment ...

parce que binarisme , genre, sexe, sexisme, racisme.....vont ensemble..................

parce que seulE il n'ya pas de lutte possible.....

mercredi, août 26 2009

s'énoncer en tant "qu'identité" alternative non binaire Female to UNKNOW

Pourquoi changer de prénom et pourquoi Naïel?;

Naïel est un prénom construit et politique. Il est le fruit de la contraction de Nat-il/el qui est un prénom construit et choisi, comme peut l'être cette p… de binarité des sexes et des genres qu'on pense "naturelle" et qui régit notre société. Naïel est là pour vous rappeler qu'il n'y a pas de nature dans ce système binaire seulement des constructions sociales, politiques, culturelles...qui divisent en deux l’humanité afin de légitimer le sexisme , l’oppression d’une catégorie par une autre, les «Normes»…et toutes les discriminations et violences qui s’exercent sur des personnes dites a/normales...

ce n'est pas qu'un prenom neutre .



s'énoncer le pronom: ( en cours)


et je me dois de pouvoir m'énoncer , le iel ne me satisfait pas;

;car il me met dans un entre deux qui reste emprisonné dans le binaire male femelle et qui renvoie souvent à une certaine complementarité masculin/feminin que je refuse totalement et qui reste la base du systeme hétérosexiste.
UnE amiE trans et s'enoncant intergenre situe elle l'intergenre autre part....



, ni le elle , ni le il,ni l'alternance des deux....c'est juste autre chose....



le illE ( prononcer illé) est interessant mais pas assez marquant pour être destabilisant...

;

l'enonciation de toute facon se doit d'être différente suivant les divers espaces /temps dans lesquels on se situe et nos interlocutricEs...Elle doit être la plus destabilisante possible pour pousser au questionnement impossible sur la binarité des sexes/genres, sur la renaturalisation des categories politiques ....et sur le combat féministE ayant pour but final cette destruction des genres/sexes tout en tenant compte pour l'instant de la realité de ces rapports de pouvoir que sont le genre et le sexe, de la réalité de ces catégories et de leurs relations.........

;Pour l'instant,

je demande( non je n'ai rien à demander!) je veux

; le" iel" et l'accord noms/adjectifs n'a pas d'importance..
à l'ecrit je prefere le E féministe dégenré..mais impossible à l'oral....<p>

Naïel le 26 aout 2009

mercredi, juillet 1 2009

bloc trans pride Paris 2009 à l'initiative d'OUTRANS



Joachim, association OUTrans

Toutes les photos sont ici en attendant que je les transfère sur un autre hébergeur gratuit





dimanche, juin 21 2009

Pride de Lille 06 juin 2009 Pink Bloc avec les flamands Roses et le centre J'en suis j'y reste NPC

Sur le stand du centre LGBT de Lille le "J'en suis j'y reste" avec les Flamands Roses de Lille et des individuEs:

lille_2009_flamandsn.jpg

Toutes les photos sont ici, en attendant un autre espace sur le web , slide.com ayant cessé d'exister



https://www.facebook.com/media/set/?set=a.1150592495166.23477.1538242185&type=1&l=3bf919aa70

mardi, mai 19 2009

photos Cris contre la transphobie à l'iniative d'OUTrans et d'Etudions Gayment 16 mai 2009

Cris contre la transphobie à l'iniative d'OUTrans et d'Etudions Gayment 16 mai 2009

naiel cris transphobie  mai 2009 (28)












































































































































































































































































































































D'autres photos:



http://www.photosnack.com/AC99AA97C6F/cris-contrela-transphobie-21-05-2009-outrans-et-etudions-gayment.html

dimanche, mai 17 2009

.depsychiatrisation de la transexualité... "Copyright France 3 Alsace2009" "du sable aux yeux?

sts67....depsychiatrisation de la transexualité... "Copyright France 3 Alsace2009" "du sable aux yeux? Encore un non-événement propagandiste de Roselyne Bachelot ? Les trans' ne veulent pas changer de "maladie" ni de "trouble", on veut en être débarrasséEs une bonne fois pour toutes. Ce n'est pas pour rien que STS et d'autres luttent depuis des années pour la _dépathologisatioin_ et la _démédicalisation_ de la transidentité. Voir le communiqué STS d'il y a quelques jours. Et en plus, si Bachelot tient ses promesses envers les trans' comme elle tient celles envers les homos (don du sang, VIH etc), on n'est pas près den voir la couleur... -- Cornelia Schneider"

Auteur : avatarMyOwnPrivateGender
Tags : idao depsychiatrisation transexualité transsexuels transsexuelles transgenressupport transgenre strasbourg
Envoyé : 17 mai 2009
Note :0.0
Votes :0

lundi, mars 9 2009

Queerfood For Love Post Existrans 12 octobre 2008

20h00 : Queerfood, l'occasion de manger la meilleure bouffe vegan histoire de se remettre des excès de la veille! 

- 4, rue sainte marthe, métro goncourt ou belleville

existrans_2008_065.jpg

TOUTES LES PHOTOS ICI:



http://www.photosnack.com/AC99AA97C6F/queerfood-for-love-post-existrans-12-octobre-2008.html


samedi, octobre 11 2008

EXISTRANS 2008 11 octobre 2008

existrans_2008_179.jpg

existrans_2008_451.jpg

existrans_2008_452.jpg

Toutes les photos ici:





Communiqué de pressse

L'EXISTRANS, marche des trans et des intersexes (1)
aura lieu ce samedi 11 octobre à 14h, métro Belleville
[ Parcours : Belleville -> Beaubourg / Horaires : 14h->16h ]

Il y a onze ans que nous marchons, et depuis onze ans rien n'a changé.
Certains pays (la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, L'Espagne, la Hollande, le Népal) ont adapté leurs législations à la transidentité. Même si ces aménagements sont loin d'être parfaits, ils témoignent d'une volonté totalement absente en France. Les réponses de la France à la question trans sont l'immobilisme, les psys transphobes, le sensationnalisme des médias, le mépris.
Dans notre communauté, la majorité fait face, bénéficie d'une vie professionnelle. Mais pour les autres, pour trop d'autres, c'est la précarité et le non-emploi, un taux de VIH qui double celui des gays, le travail sexuel non choisi, les violences subies rarement prises en compte par la justice... D'un point de vue médical, légal ou éducatif, tout reste à faire.

La médecine
Que ce soit le chirurgien qui opère un bébé né intersexué ou le psychiatre qui s'attribue le droit de dire si une personne est trans ou pas, le pouvoir médical nie trop souvent la parole et les droits des trans et intersexes.
Seul un rapport de confiance entre le médecin-psy et les personnes concernées, qui allie information médicale donnée et prise en compte des contraintes, peut permettre d'améliorer les choses. Nous demandons le retrait du transsexualisme des manuels de psychiatrie et que le recours à un psychiatre, dans le cadre d'une transition, ne soit plus obligatoire. La personne trans, comme tout autre personne, doit avoir la liberté de consulter ou non un psychiatre .
Prochainement la Haute autorité de santé (HAS) doit soumettre un projet au sujet de la prise en charge des trans au ministère de la santé. Sans avoir réalisé d'études épidémiologiques et statistiques sur les traitements hormonaux prescrits aux trans et intersexe, ou sur les interactions des antirétroviraux avec d'autres pathologies, il est difficile d'imaginer un projet sérieux et réfléchi. D'autant que le point central de ce projet prévoit des centres experts dont le fonctionnement ressemble fortement à celui des équipes actuelles. Si expertise il y a, elle n'est certainement pas entre les mains de quelques soi-disant spécialistes mais bien entre les mains des personnes trans et intersexe elles-mêmes, et l'usagerE doit avoir le mot final sur l'hormonothérapie et les opérations.

Les lois
Faire correspondre son identité sur les différents papiers administratifs reste une priorité dès lors qu'on souhaite avoir une activité professionnelle. Des évolutions doivent être mises en place : la mention de genre devrait pouvoir être changée, conservée ou supprimée à la demande des personnes. Idem pour le numéro INSEE (Sécu) dont le 1er chiffre devrait pouvoir être modifié ou supprimé. La modification de l'état-civil via une procédure administrative doit être simplifiée, sans recours à des expertises extérieures et sans contraintes de délais ou de modifications corporelles spécifiques.
Ces évolutions administratives ne pourront se faire que si les discriminations à l'égard des trans et des intersexes sont reconnues et combattues :

  • maintien des droits parentaux pour les trans déjà parents,
  • arrêt des répressions à l'encontre des travailleuses et travailleurs du sexe par l'octroi de statuts et de droits ;
  • mise en place de dispositifs d'insertion socio-professionnelle ;
  • prise en compte de la spécificité trans et intersexe et des risques que ces personnes encourent dans les espaces non-mixtes : milieu carcéral, piscines, logements étudiants, etc.
  • intégration de la discrimination liée à l'intersexualité et la transidentié dans les critères d'asile politique, tout comme dans les divers textes de lois destinés à prévenir les discriminations (code du travail, HALDE, loi sur la presse, etc.)

L'Éducation
Chaque individu construit son genre qui doit lui être personnel, malgré les normes que nous impose la société. Nous demandons la formation, en partenariat avec des associations trans, de tous les personnels médicaux, administratifs et pédagogiques aux problématiques trans et intersexes. Parce que les trans et les intersexes sont confrontés avant tout à l'incompréhension de la société à laquelle ils appartiennent, parce qu'ils sont, dans de trop nombreux cas, en échec scolaire, parce que les violences urbaines naissent de l'ignorance, nous demandons que la transsexualité soit abordée, de la même manière que l'homosexualité, dans le cadre des cours d'éducation sexuelle.
Notre colère est à la mesure des discriminations dont nous souffrons.

RESISTRANS - ASB - Act Up-Paris - MAG

Des manifestations similaires auront lieu à Barcelone, Bruxelles, Madrid, Lisbonne, Corunha, Donosti, Bilbao, Gasteiz, Saragosse.
...............
(1) Trans : personne (opérée ou non) vivant socialement dans un genre autre que son genre biologique.
Intersexe : personne au genre biologique indéterminé à à la naissance.





[ERRATUM] Communiqué de presse

Notre très motivée et fort occupée équipe d'organisation a réalisé qu'une phrase peu claire s'était glissée dans notre communiqué de presse au sujet des psychiatres.

Voici donc que l'article de blog correspondant a été corrigé. Ce débat ne fait de toute façon pas l'unanimité dans les réponses à y apporter mais traverse l'ensemble des militantEs sur les questions trans. La position décrite ici est donc un entre-deux puisque la manifestation Existrans est le fruit d'un travail collectif d'individuEs et d'associations aux sensibilités diverses.

Merci de votre compéhension!

Les réjouissances ici... et ailleurs!

Mot d'ordre commun

« Ni hommes ni femmes, le binarisme nous rend malades »

Ici

Cette édition de la manifestation Existrans renoue avec un programme plus riche autour de la marche dont voici les principales informations:

JEUDI 9 OCTOBRE

20h00 : Pornfest – Séance d'ouverture avec la présence l'équipe d'organisation du festival et une partie de l'équipe d'organisation de la marche (et oui, si toute l'équipe vient, il n'y aurait presque plus de place pour les spectateurs ;) ).- 39 Blv de Strasbourg, Métro Strasbourg Saint Denis - http://www.parispornfilmfest.com/

VENDREDI 10 OCTOBRE

19h00 : Exposition Fucking gender - vernissage en présence de l'artiste et de certains modèles avec projection de la vidéo suivi d'un temps d'échange sur celle-ci. - 63 rue Beaubourg, Métro Rambuteau - http://www.myspace.com/fuckinggenders

SAMEDI 11 OCTOBRE

14h00 – 16h00 : Existrans, la manifestation des intersexes, des trans et touTEs ceuLLEs qui les soutiennent.

20h00 : Soirée Existrans aux Souffleurs. - 7, Rue de la Verrerie, Métro Hôtel de Ville
    Avec : Mauvais Genre - http://www.myspace.com/mauvaisgenres , Skyelectra, Grace et Volupté Van Van - http://www.myspace.com/gracevoluptevanvan ,Dj musette, les Kings du Berry (sous réserve)

DIMANCHE 12 OCTOBRE

20h00 : Queerfood, l'occasion de manger la meilleure bouffe vegan histoire de se remettre des excès de la veille! - 4, rue sainte marthe, métro goncourt ou belleville

Et ailleurs!


Depuis 2007, la manifestation n'a plus seulement lieu en France, preuve supplémentaire que les revendications qui nous traversent sont partagées et même dans des pays ayant produits des lois contestables.


Aragon: http://octubretrans-zgz.blogspot.com/
Barcelone : http://www.manitransbcn.blogspot.com/
Bilbao : http://www.queerekintza.org/web/pag_cast/campanas.php?id_idioma=ES&id_pagina=13






Bruxelles : http://www.ftmvariations.org/forum/index.php?topic=283.msg843#msg843
Madrid : http://aceradelfrente.blogspot.com/2008/09/11-de-octubre-dia-internacional-por-la.html

lundi, juillet 16 2007

UEEH 2007 Photos

L'arrivée aux UEEH




LES INSCRIPTIONS C EST PAR ICI




le crous lieu de vie et d'hebergement




en entrant interieur expo, nudiste premier patio




quelques aidantEs et membres du ca




le stand des Flamands Rose




la suite bientot