vies impensables

C'est comme rester sur une passerelle en ruines qui s'effondre ...

.c'est savoir exactement d'où on vient et savoir exactement où on ne veut pas aller...c'est savoir que notre devenir est là , qu'il est fait de bambous humides  qui pénètrent tes tripes...

c'est ressentir l'impasse d'un monde qui ne peut penser les échangeurs , qui auraient fait de cette impasse une multitude de possibles..

.c'est cela vivre dans les marges quelles qu'elles soient...et on sait que lâcher d'un coté ou de l'autre, c'est juste impossible...

attendre , la belle affaire dans les marges des minorités quand "dans ce monde , on peut au mieux y mourir d'ennui", quand on ne peut renoncer à être cetTE impenséE qui ne sera jamais pensable...

c'est juste cela FTUnknown...c'est effectivement une vie remplie de privilèges...!

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://blog.naiel.net/index.php?trackback/1335

Fil des commentaires de ce billet