27/11/2008

j'ai trop mal et je le dis...Il parait que je vais pleurer chez les copines de S...je crève de solitude de galères
et de toutes façons, depuis aout c’était joué...trop mal...j'ai jamais fait cela pour personne...et ce sera et restera ma dernière histoire dA....
et oui la majorité des personnes que je connais et peut être au moins deux amiEs sont s elle m^me et sa meilleure copine...et oui cela ne fait que trois mois que j'habite ici...
et oui j'ai tout fait à l'envers...mais ici je suis seulE , j'essaye de m'en sortir de tenir le choc...mais je n'existe mêm plus dans ses yeux ni dans les miens d'ailleurs..
Et oui alors je peux rester seulE dans mon coin ....pourquoi vivre alors?
je hais le militantisme en ce moment et des personnes en lesquelles j'ai pu croire ...
je suis seulE ici comme à Paris...j'ai tout raté...et je suis indésirable...dans le sens où pas de disponibilité, pas de temps....rien ..le néant....
et oui des fois je téléphone, je lance des sos...résultat...je suis vuE comme une personne à fuir..comment paraitre bien..quand le choc est si rude à encaisser? comment? où? croire à quoi?
je devais descendre dans le sud mais pas y finir comme cela..pas m'y échouer...Je n'ai pas encore épuisé toutes mes ressources pour donner le coup de cutter final...ou peut être trop lâche pour cela....
Paris? Marseille? les villes ne sont rien...j'ai fait un choix important et je me retrouve en déstabilisation totale..perduE à moi même...traitéE comme unE junkie par un vulgaire toubib...allez voir un psy... wouaou la bonne idée , j'en ai déjà pas assez vu comme ça et pris plein la gueule...
Et pourtant j'y croyais...maintenant c'est comme si j’étais la personne à éviter...Quel danger puis- je représenter quand l'autre est très amoureuse et que c'est réciproque?..pourquoi cette froideur...
oui j'ai mal à en crever et cela ça ne se dit pas!

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://blog.naiel.net/index.php?trackback/94

Fil des commentaires de ce billet