mercredi, juin 15 2011

prochaine expo le 2 juillet sur Marseille

WEB_DYKES_IN_BLACK_NEW_PLAQUETTE_pride_marseille.jpg

plus d'infos à venir:

http://www.gaypride-marseille.com/
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=207491099294667

nouveau texte

DYKES IN BLACK (and white)

  • Les trois portraits présentés ci-dessous inaugurent un projet photographique plus vaste sur les lesbiennes qui s’intitulera : « NOS PLUS BELLES DIFFERENCES » ou « les p’tites cases ».

  • Celui-ci vise à montrer et afficher LES DIFFERENCES (sansles considérer comme des normes ou des modèles obligatoires pour pouvoir exister) de styles, de genres, de discours, de générations... dans LE MILIEU LESBIEN ( lesbienne, homosexuelle et gouinE):

transgenres lesbiennes, « camionneuses », « butch », « fem »,« androgynes », constructions identitaires au-delà des NORMES, gouinEs ne se considérant pas comme femmes, tous âges, toutes ethnies, aucune norme quelle qu'elle soit ne peut vous empêcher d'être et de participer à ce projet, que ce soit des normes de poids, de taille, de faciès, de validité, de « blanchitude », de classe…

NE SURTOUT PAS S’ABSTENIR!!!

Afin de « plaidoyer » encore et toujours pour le respect et l’affirmation de chacunE en dehors des cadres « lesbonormés » (chaque micro-société fabriquant ses propres normes)…

…laisser, favoriser, accompagner les démarches personnelles de construction identitaires « hors normes », juste libres…pour que chacunE puisse être et exister sans être rangéE dans une petite case « dans le milieu lesbien » (et en dehors bien sûr) .

Porter aussi et surtout un regard sur nous, Nos Normes, Nos Exclusions, Nos difficultés à dire, accepter, partager, écouter Nos Différences…

Ce projet est encore en train d’évoluer et va s’ouvrir vers un projet plus « queer ».

Les premières photos ( dont deux sur bâches ont été prises dans les années 2000). Toute une série ( format A4 ) ont été prise en 2008 dans le milieu parisien) et les 40 nouvelles photos ont été prises dans le cadre du travail pour la brochure FSF coordonnée par Kiosk info Sida et Sida info services (à paraître en novembre 2011 dans toute la (f)rance: brochure lesbienne de prévention/ réduction des risques à destination des lesbiennes)...

Ces 40 nouvelles photos montrent des personnes de différents endroits de (f)rance, avec un travail pus spécifique sur ce que représente pour chaque personne «  homosexuelle, lesbienne, ou gouinE »...

De la simple préférence sexuelle à « les lesbiennes ne sont pas des femmes «  ( Wittig , « la pensée straight ») chacunE essaye de se dire tout en sachant que l'identité est réductrice , contextuelle et que nous ne seront jamais une identité fixe , homogène, mais tellement de choses à la fois..

.C'est aussi sur ces question d'identités fixes qui sont très présentes dans nos milieux, que je remercie certaines personnes trans , genderqueer d'avoir accepté de rester dans l'expo pour montrer que les identités sont poreuses , jamais fixées une fois pour toutes, et que comme dirait Leslie Feinberg «  nous sommes touTEs en devenir ».

Naïel, le 07/0/2011



lundi, mai 16 2011

Exposition Dykes in black ( 32 photos nouvelles) à Marseille du 3 juin au 25 juin 2011

WEB_DYKES_IN_BLACK_NEW_PLAQUETTE.jpg

Les photos de l'exposition Dykes in Black sont ici pour la première partie
www.naiel.net

La suite effectuée cette année est ici :
http://blog.naiel.net/index.php?pages%2FDykes-in-black-suite-%28-la-premi%C3%A8re-partie-est-sur-naiel.net%29

samedi, avril 30 2011

Exposition Dykes in black ( 32 photos nouvelles) à Marseille à partir du 2 juin 2011

Exposition Dykes in black ( 32 photos nouvelles) à Marseille à partir du 2 juin 2011

Dykes in black ( and white) revient avec 32 nouvelles photos à partir du 3 juin 19H ( vernissage) aux 3G, bar lesbien féministe associatif, 3 rue Saint Pierre, 13005 Marseille, France

mariK_2.jpg

les anciennes photos de Dykes in black sont ici: ( les nouvelles seront mises en ligne après cette exposition)
http://www.naiel.net/Dykes_cadre.htm

les sites des 3G:
facebook.com/Aux3G
http://aux3g.site-forums.com
ouvert du mercredi au samedi 19H /2h du matin



vendredi, mars 4 2011

exposition Fucking genders à Nice du 5 mars au 26 mars 2011

exposition Fucking genders à Nice du 5 mars au 26 mars 2011


WEB_expo_2011-03_Nice_FG.jpg

mardi, septembre 28 2010

Fucking genders en argentine avec le festival ANORMALES 22/23/24 octobre 2010 à Cordoba

Fucking genders en argentine avec le festival ANORMALES 22/23/24 octobre 2010 à Cordoba



Le programme est ici:

http://festival-anormales-stef.blogspot.com/


Contacto para el Festival anormales : ratur225@yahoo.fr


Los 3 dias expo XXBOY ( Kael )/ DESTROY GENDER ( Naiel ) / Kay / ( Lisa a confirmar )
a confirmar : Mauro Cabral ; Cole





Viernes 22


20h - encuentra informal trans ftm / hombres / chicos / intergenero/
ftm/ ftx
21h 15 -presentation del festival

21h30-Cortos

-Fuck you
canción
presentation del corto
-xxboys 5'5''
GAT grupo activista trans
-Extracto entrevista Butler 2'
-Nuestras manos 1'19
activistas chile
posa

22 H -publicidades

LARGO

22h1/4
-la revolución del deso 1 h 20 '

de Alessandro Avelis y Gabriele Ferluga

debate

00h : musica u perfomencia de personas de Cordoba (a confirmar )



Sabado 23

17hs-encuentra informal trans ftm / hombres / chicos / intergenero/
ftm/ ftx
con Benjamin y Stef

19.30h corto :
-Un pequeno trabajo de agujas 6'37''
Calpernia Addams

20.30h Taller drag
22.30 h publicidades
LARGO
El orden de las palabras
de Cynthia Arra y Mélissa Arra
1h 15'
debate
24H musica u performencia de personas de Cordoba (a confirmar )
( continuacion del taller drag si necesita )

- Fiesta drag

domingo 24
15hs encuentra informal trans ftm / hombres / chicos / intergenero/
ftm/ ftx ( privado )
Corto efectos testotserona ( privado )
Con Benjamin y Stef

17hTaller safe sexe con Romix y Stef

debate


20h CORTO
( explicasion de la pelicula )
La transfobia mata 3'30''
pinkfreakx

Vos lo soñas 4'21''
canción

10 malas preguntas
Calpernia Addams

Hormonas ahora ! 2'
ART ( grupo activistas trans clandestinos )

Gisberta 8'27
Panteras rosa
action consulado portugues 2'28
GAT

posa


21h
publicidades


MEDIOS
-Sans contrefacon 46'
Karine y Maud ( activistas trans )

Destroy gender 47'
Naiel ( activistas trans )

debate

FINAL

Festival anormales Lorenzzo

http://festival-anormales.blogspot.com/2010/09/participamos-la-accion-internationale.html


















extractos pelliculas

Exposición de fotografías XX BOYS

Exposición XX Boys

XX Boys es un proyecto de fotografías a propósito de una nueva generación de FtMs. XX Boys quiere mostrar al mundo la belleza de la diversidad de los trans chicos, trans de todas formas, estilos, orientaciones sexuales, aparencias físicas y experiencias de vida.

XX Boys es una invitación abierta a todos los trans chicos para participar y expresarse, compartir su experiencia, sus ideas, sus cicatrices y su calor.

Kael T. Block nació en Columbia en 1979 y vivió con su familia adoptiva en Francia. Ha empezado XX Boys cuando se ha documentado para su propia transición, en 2003.
Durante los últimos cinco años pasados, ha viajado por el mundo (Estados Unidos, Francia, Suiza, Alemania, Inglaterra…) para encontrar otros FtMs que quisieran crear una conciencia, levantarse y defender a su comunidad, levantándose frente a la cámara de Block como un acto político y una celebración.


XX Boys celebra la belleza de la identidad FtM, desde sonrisas provocadoras hasta actitudes tímidas. A través de su físico, su belleza viene de su orgullo, de su experiencia, de su valentía, y su dedicación para ellos y su comunidad.

Sigue docenas de modelos XX Boys con fotografías : http://www.xxboys.net/

Exposición fotografías FUCKING GENDER

Extracto de la exposición FUCKING GENDER
Aquí se verá el trabajo de Naïel, en relación con su corto
¿Hombre, mujer? ¿Masculino, Femenino? ¿Tiene aún sentido este pseudo “orden natural de las cosas”? ¿No habrá otra cosa más allá del género, que es aún impensable, por ser innombrable?
Cómo el binarismo de géneros y sexos es un sistema construido políticamente para controlar a las personas. Este sistema no está basado en ningún hecho "natural" que haya sido demostrado.
¿Por qué algunas “identidades” chocan de lleno con el binarismo y no se pueden desarrollar? ¿Por qué esta violencia? ¿Será El Orden Natural de las Cosas el último tabú sin el cual la sociedad está en peligro de desintegración?
¿Cómo pueden hoy en día algunas reivindicaciones transgénero e intersex, poner en cuestión estos viejos fundamentos no naturales de nuestra sociedad, lo masculino y lo femenino?
Este proyecto, a través de los retratos de 14 personas, sus discursos y sus revueltas intenta decir lo “indecible”: ¿cómo vivir desde “identidades” más fluidas, menos rígidas…?
- Rechazando la asignación obligatoria al género y el sexo.
- Denunciando la prescripción forzada al género y el sexo.
- Luchando por el derecho a la auto-definición de la propia identidad sin exclusión, psiquiatrización, patologización, opresión…
- Poniendo en cuestión el Orden Natural de los géneros y sexos.
http://www.no-life.info/naiel.net/index.htm












Cortos:
proyección de una entrevista de Judith Butler etc...


Largos: "FUCKING GENDERS: POR UNA SOCIEDAD NO BINARIA", de Naïel. Video de la exposición de fotos. (48 min.)









Cortos:
sobre el asesinato de Gisberta, trans-chica de Portugal.




Largos: "EL ORDEN DE LAS PALABRAS",




Largos: "EL ORDEN DE LAS PALABRAS", Cynthia Arra y Mélissa Arra. (2007/ 75 min.)



Lejos de tratar solo de las cuestiones trans y intersexuales,
esta película aborda de frente, las cuestiones de identidad en contra de las normas sociales establecidas.
Analiza la opresión, la represión a la que esta comunidad está sujeta.

Este documental da la palabra a aquellas y aquellos cuya búsqueda de identidad de género sufren las más fuertes presiónes sociales moralizadoraras.
La búsqueda del saber, de los comportamientos, de las sexualidades y de identidades alternativas son su medio de resistencia.
Un documental de Cynthia Arra y Mèlissa Arra con los testimonios de Maud-Yeuse Thomas, Tom Reucher, Vincent Avrons, Vincent He-say, Carine Boeuf, Vincent Guillot.


http://lordredesmots-le-film.blogspot.com/







Corto #1:
HOMOPHOBIA = TRANSFOBIA.
Entrevista con Louis-Georges Tin, el fundador del IDAHO, "International Day Against Homophobia y Transphobia", es decir en español el Día Internacional de Lucha contra la Homofobia y la Transfobia. Entrevista realizada por la revista YAGG con Christophe Martet.


Corto #2: "XX BOYS".
"Nos auto-proclamamos sexy": así se presentan los "XX Boys", activistas trans FtM que se manifiestan por una nueva generación de FtMs. Los XX Boys quieren mostrar al mundo su orgullo de ser chicos trans, la belleza de la diversidad de los chicos trans. Trans de todas formas, estilos, orientación sexual, apariencia física y experiencia de vida.




Largos:
"LA REVOLUCIÓN DEL DESEO" de Gabriele Ferluga y Alessandro d'Avellis (2006, 80 min).
Este documental trata de la historia del movimiento homosexual y feminista desde 1970 hasta hoy. Hasta los años 1981, la homosexualidad estaba en la lista de enfermedad de la OMS. Hoy, la transexualidad sigue allí...
http://larevolutiondudesir.blogspot.com/








Cortos:
una película del GAT (grupo de activistas trans), con sus aciónes durante conferencia oficiale de psiquitría donde participaba la "grande especialista" Patricia Mercader y su famosa transfobia




dimanche, mars 7 2010

intervention à l'université de Bordeaux2 ,Vocation Sociologue, fucking genders à Bordeaux le 12 mars 2009

 

La société binaire comme système politique de régulation et de  contrôle des individuEs via l'injonction et l'assignation au genre/sexe: Présentation de l'exposition: "Destroy Genders or Fucking genders : pour une société non  binaire" par Naïel, artistE, post-identitaire ayant choisi de ne pas se définir ou de se définir  de façon variable , contextuelle et fluide  en tant "qu'identité politique"  comme FTUnknown, genderqueer, gouinE, pédéE...
+ débat "queer"et trans, "queers" et féminismes....comment lutter ensemble?

Le texte de mon intervention et tout ce que je n'ai pu dire à la fin se trouve ici:

http://blog.naiel.net/index.php?post/2009/04/02/Intervention-Du-31-mars-dans-le-cours-alternatif-langagen-Pouvoir-et-ideologies-ILPGA-Paris-III-sur-Destroy-Genders-or-fucking-genders

Les débats ont été filmés, peut-être sera-t-elle en ligne bientôt.


Liens annonçant l'intervention:

http://www.u-bordeaux2.fr/1267443515405/0/fiche___actualite/

http://www.facebook.com/profile.php?v=feed&story_fbid=1409965571920&id=1315900181#%21/event.php?eid=10150100231800137&ref=ts

http://www.animactus.u-bordeaux2.fr/

http://caphi.over-blog.fr/article-29216704.html






samedi, février 27 2010

Fucking genders à Buenos aires dans le cadre du festival anormalEs?

 
 
El 4 de marzo 2010 a las 21h:
para la inauguración de la muestra fotográfica de
Kael T. Block sobre la visibilidad de los trans-chicos y de Naïel sobre la fluidez del género.





Este jueves, 4 de marzo de 2010, a las 20h, realizaremos la inauguración de la muestra fotográfica de Kael T. Block llamada XX BOYS* y de Naïel y su trabajo llamado FUCKING GENDERS**, en el marco del festival ¿ANORMALES? sobre la visibilidad de los trans-chicos (o « FtM ») y la fluidez del género.

La cita es en Casa Brandon, Luis Maria Drago 236 (entre Julián Alvarez y Lavalleja)
http://festival-anormales.blogspot.com/

El evento tendrá lugar en dos espacios : en la galería de arte, el trabajo de Kael T. Block en fotografías montadas. En el salón principal, la proyección del trabajo de Naïel en material de video. (21.30hs).




El equipo del festival
Contacto
festival.anormales@gmail.com
QUÉ ES EL FESTIVAL ¿ANORMALES?
El festival ¿anormales? propone cinco días de proyecciones de documentales sobre la visibilidad de los trans-chicos, lesbianas e intersexs. Cada día habrá también debates, talleres (lecturas, escrituras, auto-defensa, sexo seguro, drag-king) y durante todo el mes de marzo, una muestra fotográfica con el trabajo de Kael T. Block y Naïel Lemoine. Sin olvidar el drag-king show el sábado 20 de marzo de 2010.

Festival ¿ANORMALES?: del 17 al 21 de marzo 2010 en Casa Brandon, Luis María Drago 236.
http://festival-anormales.blogspot.com/


¿MOTIVACIONES? INVISIBILIDAD TOTAL DE LOS CHICOS-TRANS
En los festivales de las comunidades de Lesbianas, Gays, Bisexuales, Trans y Intersexs (o «LGBTI») la mayoría de películas tratan temáticas gays. En muy pocos casos abordan a las lesbianas. Y ni qué decir de los chicos-trans... ni ellos ni lxs intersxs llegan a la pantalla.
En este festival queremos invertir las proporciones.
En la historia de las comunidades LGBTI, los chicos-trans aparecen mucho después de las chicas-trans. Entonces hoy queremos privilegiar la visibilidad de ellos, de lxs intersexs y de lxs intergenerxs. Y luchar contra las discriminaciones para que los derechos humanos se apliquen a todxs.


Los trans-chicos también se llaman « FtM », es decir, en inglés « Female To Male ».
Las trans-chicas tambien se llaman « MtF », es decir, en inglés « Male To Female ».





* Exposición XX Boys de Kael T. Block

XX Boys es un proyecto de fotografías a propósito de una nueva generación de FtMs. (en ingles : female to male y su traducción al castellano : ¨mujer¨ a ¨hombre¨) XX Boys quiere mostrar al mundo la belleza de la diversidad de los trans chicos, trans de todas formas, estilos, orientaciones sexuales, aparencias físicas y experiencias de vida.
XX Boys es una invitación abierta a todos los trans chicos para participar y expresarse, compartir su experiencia, sus ideas, sus cicatrices y su calor.
Kael T. Block nació en Columbia en 1979 y vivió con su familia adoptiva en Francia. Ha empezado XX Boys cuando se ha documentado para su propia transición, en 2003. Durante los últimos cinco años pasados, ha viajado por el mundo (Estados Unidos, Francia, Suiza, Alemania, Inglaterra…) para encontrarse otros FtMs que quisieran crear una conciencia, levantarse y defender su comunidad, exponiéndose frente a la cámara de Block como un acto político y una celebración.
XX Boys celebra la belleza de la identidad FtM, desde sonrisas provocadoras hasta actitudes tímidas. Su belleza viene de su orgullo, de su experiencia, de su valentía y su dedicación hacia ellos y su comunidad.

http://www.xxboys.net



** Exposición FUCKING GENDER de Naïel

Aquí se verá el trabajo de Naïel, en relación con su corto (Proyección el 4 de marzo a las 21h.)
¿Hombre, mujer? ¿Masculino, Femenino? ¿Tiene aún sentido este pseudo “orden natural de las cosas”? ¿No habrá otra cosa más allá del género, que es aún impensable, por ser innombrable?
Cómo el binarismo de géneros y sexos es un sistema construido políticamente para controlar a las personas. Este sistema no está basado en ningún hecho "natural" que haya sido demostrado.
¿Por qué algunas “identidades” chocan de lleno con el binarismo y no se pueden desarrollar? ¿Por qué esta violencia? ¿Será El Orden Natural de las Cosas el último tabú sin el cual la sociedad está en peligro de desintegración?
¿Cómo pueden hoy en día algunas reivindicaciones transgénero e intersex, poner en cuestión estos viejos fundamentos no naturales de nuestra sociedad, lo masculino y lo femenino?
Este proyecto, a través de los retratos de 14 personas, sus discursos y sus revueltas intenta decir lo “indecible”: ¿cómo vivir desde “identidades” más fluidas, menos rígidas…?
- Rechazando la asignación obligatoria al género y el sexo.
- Denunciando la prescripción forzada al género y el sexo.
- Luchando por el derecho a la auto-definición de la propia identidad sin exclusión, psiquiatrización, patologización, opresión…
- Poniendo en cuestión el Orden Natural de los géneros y sexos.

vendredi, décembre 11 2009

videos de Naïel

Mes vidéos sont ici en majorité

MyOwnPrivateGender sur Dailymotion


Les plus récentes sont ici en attendant la refonte de mon site

http://www.txy.fr/?p=12869

http://vimeo.com/user14724364



Destroy Genders or Fucking Genders : pour une société non binaire. V2

présentation courte pour la version video

Male, female ? Masculin, Féminin ?

Ce pseudo « ordre naturel des choses » a-t-il encore un sens ? N’y aurait –t-il pas autre chose au-delà du genre, qui serait encore « impensable », car sans mots ? En quoi la binarité des genres et des sexes est un système construit politiquement de contrôle des individuEs qui ne se fonde sur aucune donnée « naturelle » valable aujourd’hui ?

Pourquoi certaines « identités » se heurtent-elles de plein fouet à la binarité et ne peuvent s’y épanouir ?

Pourquoi cette violence ?

L’ordre Naturel des Choses serait-il le dernier tabou sans lequel la société risquerait de se désagréger ?

Comment certaines revendications transgenre et intersexes, sont, aujourd’hui ce qui peut permettre de remettre en question ces vieux fondements non naturels de notre société, du masculin et du féminin ?

Ce projet, par les portraits de 17 personnes, leur discours, …leurs révoltes... essaye de dire « l’indicible » :

Comment vivre dans des « identités » plus fluides, moins rigides… ?

- en refusant l’assignation forcée au genre et au sexe.

-En refusant de se soumette à l'injonction au genre et au sexe.

- en militant pour le droit à l’autodéfinition de son identité sans exclusion, psychiatrisation, pathologisation, oppression…

- en remettant en question l’Ordre Naturel des genres et des sexes.

Naïel le 31 mars 2008


http://vimeo.com/53702976

http://www.txy.fr/videos/naiel/DG-FG-FR.wmv

Destroy Genders or Fucking Genders : pour une société non binair


Destroying Genders or Fucking Genders : for A NO BINARY Society


Male, Female ? Masculine, Feminine ?

Does this pseudo « natural order of things » mean anything anymore ?

Isn't there something beyond gender, something which is still unthinkable because it is wordless ?

To what extent is the sex/gender binary a political system constructed to control individuals, without any « natural » basis ? >P> Why do some « identities » have to confront the binary norms in which they can't live fully ? Why this violence ?

Is the Natural order of Things the last taboo, without which society would be at risk of collapsing ?

How are some transgender and intersexed movements what could allow to question the old masculine/feminine foundations of our society ?
This project, through the portraits and self-descriptions of 17 persons, tries to speak the « unspeakable » :

How to live in less narrow, more fluid « identities »... ?

-by denouncing forced assignment to sex and gender.

-By denouncing forced injonction to sex and gender.

-by fighting for the right to self-identification without marginalization, psychiatrization, pathologization, oppression...

-by questioning the Natural Order of gender and sex.

Naïel, March 31st 2008

http://vimeo.com/71017394

http://www.txy.fr/videos/naiel/DG-FG-EN.wmv

Destroying Genders or Fucking Genders: for A NO BINARY Society



Destroy Genders or Fucking Genders : für eine nicht-zweigeschlechtliche Gesellschaft. Video der Fotoausstellung.DVD . PAL 48mn

männlich, weiblich ? Weiblich, Männlich ?
Hat diese pseudo „natürliche Ordnung des Dinge » noch einen Sinn?
Gäbe es nicht etwas anderes jenseits des Genders, das noch ‘undenkbar’, weil ohne Worte wäre? Inwiefern ist die Zweigeschlechtlichkeit der Gender und Geschlechter ein politisch konstruiertes Syste, der Kontrolle der Individuen, welches sich auf keine heut gültige „natürliche“ Gegebenheit gründet?
Warum ecken einige „Identitäten“ mit voller Wucht an die Zweigeschlechtlichkeit an und können sich in ihr nicht entfalten? Warum diese Gewalt? Wäre die natürliche Ordnung der Dinge, das letzte Tabu, ohne das die Gesellschaft von ihrer Zersetzung bedroht wäre? Wie sind es heute einige Transgender- und Intersexuellen-Forderung, die es erlauben diese alten nicht-natürlichen Fundamente unserer Gesellschaft des Männlichen und Weiblichen in Frage zu stellen?
Dieses Projekt, durch die Portraits von 17 Personen, ihre Diskurse,… ihre Revolten… versucht das „Unsagbare“ zu sagen:Wie kann man in fließenderen, weniger starren“Identitäten“ leben…?
-indem die erzwungene Zuweisung zu einem Gender und einem Geschlecht verweigert wird.
-Indem man ablehnt, sich l' zu unterbreiten; Befehl am Gender und am Geschlecht.
 -indem für das Recht auf Selbstdefinierung seiner Identität ohne Ausgrenzung, Psychiatrisierung, Pathologisierung, Unterdrückung… gekämpft wird -indem die natürliche Ordnung der Genders und der Geschlechter in Frage gestellt wird.

Naïel 31 März 2008


http://vimeo.com/55256286
http://www.txy.fr/videos/naiel/DG-FG-DE.wmv

Destroy Genders or Fucking Genders : für eine nicht-zweigeschlec

-Destroy Gender o Fucking Genders : por una sociedad no binaria

part 1

Vídeo de la exposición de fotos. DVD. PAL 48 min.


Hombre, mujer? Masculino, Femenino?
Tiene aún sentido este pseudo “orden natural de las cosas”? No habrá otra cosa más allá del género, que es aún impensable, por ser innombrable?
En qué el binarismo de géneros y sexos es un sistema construido políticamente para el control de l*s individu*s que no está basado en ningún hecho “natural” válido hoy en día?
Porqué algunas “identidades” chocan de lleno con el binarismo y no se pueden desarrollar? Porqué esta violencia? Será El Orden Natural de las Cosas el último tabú sin el cual la sociedad está en peligro de desintegración?
Cómo pueden hoy en día algunas reivindicaciones transgénero e intersex, poner en cuestión estos viejos fundamentos no naturales de nuestra sociedad, lo masculino y lo femenino?

Este proyecto, a través de los retratos de 14 personas, sus discursos…sus revueltas…intenta decir lo “indecible”:
Cómo vivir desde “identidades” más fluidas, menos rígidas…?

-Rechazando la asignación obligatoria al género y el sexo.
--Denunciando la prescripción forzada al género y el sexo.
-Luchando por el derecho a la auto-definición de la propia identidad sin exclusión, psiquiatrización, patologización, opresión…
-Poniendo en cuestión el Orden Natural de los géneros y sexos.

Naïel, 12/09

you can read it completely here
http://www.myspace.com/fuckinggenders
soon in spanish here for the pictures exhibition:




http://naiel.net/

http://www.txy.fr/videos/naiel/DG-FG-SP.wmv

jeudi, novembre 12 2009

Ventes diverses de travaux photographiques.

Ventes diverses de travaux photographiques.
Merci de faire circuler:)..
Cette année comme en 2007, je propose plusieurs ventes diverses de mes travaux photographiques:
    calendrier:
    calendrier personnalisé
    cartes postales
    aimants
    cahiers d'artistes de deux expositions
    livrets de poèmes d'une exposition.
    Oeuvres
Dans le but de diffuser mes oeuvres artistiques et aussi de recuperer un peu de mon investissement financier au travers des divers expos que je presente, ainsi que pour préparer mes prochaines expositions.
    Calendrier 2009/2010: PoRtRaiTs: juste pour l'émotion, un regard, la tendresse, la force de vivre. Nouveauté 2009

 



































    13 photos avec la couverture.
    dimension double A4,
    calendrier mural.
    Photos signées
    dédicacés
    prix :50€
    édition limitée
    si vous souhaitez en commandez un faites le moi savoir avant le mercredi 25 novembre 20H,( si vous voulez les avoir pour les fêtes); je les vends 50€, en édition limitée à  10 ou 20 exemplaires suivant les demandes.

    2)un calendrier 2009/2010 d'artiste personnalisé :
Vous pouvez choisir n'importe quelle photo de toutes mes expositions que vous pouvez trouver sur :
http://naiel.net/
ce blog est en reconstruction donc tout n'y est pas..
    explications de la démarche à suivre
    pour le calendrier personnalisé vous pouvez visiter mes divers sites, le principal etant naiel.NET, mais sur les l'adresse slide il en a plein, si vous pouvez  enregistrer sous, vous enregistrez les photos et me les envoiyez à transgendergeneration@yahoo.fravec quelle photo pour quel mois, ( ou je peux choisir)...il yen a aussi sur lesautres blogs notamment naielworkinprogress...tout cela avant le 25/11 20H que je puisse passer ma commande, j'ai des delais un peu longs...

    13 photos
    dimension double A4,
    calendrier mural.
    Photos signées
    dédicacés
    prix :60€
    édition limitée

    Vous choisissez et je vous fais le calendrier avec des photos signées pour 60€ ( le calendrier + 13 photos) Je fais un nombre limité de calendriers (10) merci de me contacter rapidement si vous êtes interesseEs ( j'enverrai les tirages avnt le 25 novembre à 20H pour que vous les ayez pour les fetes)

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    3) cartes postales petit format: 2€
    Kay, octobre 2008 recto verso Nouveauté 2009
    edition limitée 100ex







    cate postale de l'exposition "ni Rose ni Bleu" recto
    edition limitée 100ex




    carte postale: suicide' day
    edition limitée 100ex




    4) cartes postales grand format:5€
    CyBorGs'LaNd 1 recto verso Nouveauté 2009
    edition limitée 50 ex







    Carte postale de lexposition "fucking genders: pour une société non binaire recto
    edition limitée 50 ex




    5) Aimants:7€
    aimant de l'exposition "terre des humains/terre des non humains..."?
    Dimensions:
    edition limitée 10 ex










    aimant "Freaks" Nouveauté 2009
    Dimensions:
    edition limitée 10 ex





    6) cahiers d'artistes de diverses expositions signés et numérotés:


    a) -cahiers d'artiste de L'exposition :

    « A La Recherche De Mon Identité… »
    (septembre 2002-avril 2003)
    toute l'exposition est visible ici:
    http://naiel.net/













    L'exposition complète !:

    o Tirée en 2 exemplaires pour Cinéffable
    o 47 photos et l'affiche de l'expo en couverture
    o tirages photos réalisés en labo sur du papier AGFA fugicolor Crystal Archiv Suprem
    o 6 pages de textes imprimées sur du papier ivoire en coton ou en lin blanc
    o carnet CLAIREFONTAINE, papier velouté noir 120g/m2
    o signés et numérotés


    PRIX : 100€
    1 exemplaire a été vendu à Cinéffable 2004

    ------------------------------------------------------------------------
    -
    b)Cahiers d'artistes de l'exposition :

    « Quelques Photos, quelques Poèmes sur les Rencontres» 
    Toute l'exposition est visible ici:
    http://naiel.net/





    L'exposition complète + 2 poèmes inédits !:

    o Tiré en deux exemplaires pour Cinéffable 2005
    o 13 photos de l'exposition
    o 10 poèmes de l'exposition + 2 inédits
    o tirages photos réalisés en labo sur du papier AGFA fugicolor Crystal Archiv Suprem
    o reliure et papier noir de grande qualité
    o signés et numérotés


    PRIX :100€

    ----------------------------------------------------------------------------
    -
    7) Livrets de poèmes de l'exposition :

    « Quelques Photos, quelques Poèmes sur les Rencontres»

    tous les poèmes sauf les inédits sont visibles ici:
    http://naiel.net/









    Tous les poèmes de l'exposition + 2 poèmes inédits !:

    o Tiré en 10 exemplaires pour Cinéffable 2005
    o 10 poèmes de l'exposition + 2 inédits
    o tirages photos réalisés sur du papier ivoire
    o couverture : photo « des amours qui perdurent en nous » tirée sur du Papier Mat Archival EPSON
    o reliure et protection plastifiée
    o signés et numérotés


    PRIX :16€

    ----------------------------------------------------------------------------


    8) toutes les photos de mes expositions sont à vendre, je rappelle les prix

    toutes les photos des expos ci dessous sont visibles ici:
    http://naiel.net/


    -Exposition : Destroy Genders or Fucking Genders : Pour une société non binaire.
    (  en ligne sur http://naiel.net/)
    Naïel
    transgendergeneration@yahoo.fr

    photos dans les books :
    100€ la photo (en 30X40)sauf pour :

    -Nexus 8&10 : 120€
    -Lazz 4&8 :110€
    -Sarah 4&7 :110€
    -Vincent 3&5&8&15 :110€
    -Naïel 1&2&3&4&5&6&7 : 120€

    BÂCHE Destroy Genders or fucking Genders
    format 60X80, toile Canvas , impression garatie entre 75 et 100 ans :300€


    pour les books me contacter
    ---------------------------------------------------------------------------------------------------


    -exposition DYKES IN BLACK (And White)

    o Tirage en labo professionnel sur toile CANVAS

    o Stabilité des encres garantie 75 ans

    o Prix des photos : 200€

    --------------------------------------------------------------------------
    -EXPOSITION Ni Rose, Ni Bleu...


    Toutes les photos sont tirées sur du papier SMOOTH FINE ART PAPER, ILFORD Galerie.


    PRIX : -encadrée 140€

    -------------------------------------------------------------------------

    - exposition "quelques photos , quelques poemes sur les rencontres"


    LISTE DES PHOTOS ET PRIX :


    1. TRIPTYQUE DE L'EXPOSITION PHOTO 1 : 150€
    Tirage LABO sur papier EPSON semi-mat professionnel
    Résolution d'impression : 5760 dpi

    2. RENCONTRE AVEC SA DIFFERENCE : 140€
    (Photo +Poème)
    Tirage sur papier KODAK pro Ultima Ultra Glossy
    Résolution d'impression 2880 dpi

    3. VIVRE SANS RENCONTRER : 140€
    (Photo +Poème)
    Tirage sur papier KODAK pro Ultima Satin
    Résolution d'impression 2880 dpi

    4. DES AMOURES QUI PERDURENT EN NOUS… : 140€
    (Photo +Poème)
    Tirage sur papier ILFORD PRO Smooth Pearl
    Résolution d'impression 2880 dpi

    5. A/CORPS-DES/A/CORPS : 150€
    (Photo +Poème)
    Tirage sur papier KODAK pro Ultima Ultra Glossy
    Résolution d'impression 2880 dpi




    6. DE L'AMITIE : 140€
    (Photo +Poème)
    Tirage sur papier MAT Micro Application PRO
    Résolution d'impression 2880 dpi

    7. LA NON-RENCONTRE : 140€
    (Photo +Poème)
    Tirage sur papier KODAK pro Ultima Satin
    Résolution d'impression 2880 dpi

    8. TRIPTYQUE DE L'EXPOSITION PHOTO 2 : 130€
    Tirage sur papier KODAK pro Ultima Satin
    Résolution d'impression 2880 dpi

    9. NOS TOUJOURS : 140€
    (Photo +Poème)
    Tirage sur papier ILFORD PRO Smooth Pearl
    Résolution d'impression 2880 dpi

    10. SYMBIOSE : 150€
    (Photo +Poème)
    Tirage LABO sur papier EPSON semi-mat professionnel
    Résolution d'impression : 5760 dpi

    11. JE VIENDRAI SUR TON OREILLER… : 140€
    (Photo +Poème)
    Tirage sur papier ILFORD PRO Smooth Pearl
    Résolution d'impression 2880 dpi


    12. DE L'ENVIE DE TOUJOURS VOULOIR RECOMMENCER… : 350€
    (Photo +Poème)
    Tirage sur papier KODAK pro Ultima Ultra Glossy
    Résolution d'impression 2880 dpi

    13. TRIPTYQUE DE L'EXPOSITION PHOTO 3 : 140€
    Tirage sur papier KODAK pro Ultima Satin
    Résolution d'impression 2880 dpi


    ----------------------------------------------------------------------------

    - EXPOSITION " a la recherche de mon identité"

    LISTE DES PHOTOS EXPOSEES ET PRIX :



    CADRES 40 X 50 :

    1:Face to my Past 130€
    2:Thank you Mr K.:hopeless 120€
    3:Contractions:Intérieur/Extérieur 130€
    4:Sans titre 120€
    5: Arctic Zone 100€
    6:Thank you Mr K.: Rage 120€
    7:The Ballad of the Legal Junkie: Destroyed Mind 120€
    9:Fissurer le Voile des Apparences: Qui Suis-je… 130€
    10: Sex…/Gender… : Masculin/Féminin/… ? 130€


    CADRE 50 X 70:

    11:Genres… 200€

    CADRE 60 X 80:

    8:Sex…/Gender… 150€

    CADRES 18 X 24:

    12:Contractions: Being different in a White World 65€
    13:Encore un Matin: Sans Répit 50€
    14:Encore un Matin: Happy Life 50€
    15:Back to Hospital: No Miracle for an illusion…65€
    16:The Ballad of the LegalJunkie:Putréfaction Interne 50€
    17:The Ballad of the Legal Junkie: Rage 50€
    18:Encore un Matin: Stranger to my Body 50€
    19:Encore un Matin:Home, Sweet Home!! 50€
    20:Back to Hospital: N'être plus qu'une Ombre 65€
    21:The Ballad of the Legal Junkie: Transparence 50€
    22:Contractions: Black is Back 65€
    23:Souffrance ou Méditation…? 65€
    24:Se fondre dans un Regard 65€
    25:Sans titre 50€


    CADRE 20 X 30

    26:The Ballad of the Legal Junkie:
    Eclats de Drogues… 65€


    CADRES 30 X 40:

    27:Back to Hospital: Never Give up Fighting 90€
    28:back to Hospital: Dernier Regard avant l'Ombre... 90€
    29:Back to Hospital: Help Me 90€

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


    - EXPOSITION
    Terre des « Humains »/ Terre des « Non Humains »… ?


    La photo : 100€
    format 30X40

    Sauf : 140€ pour la n°


    Naïel
ce blog est en reconstruction donc tout n'y est pas..

lundi, septembre 28 2009

prochaines expos clermont ferrand et Bruxelles en novembre

prochaines expos clermont ferrand et Bruxelles en novembre
prochaines expos clermont ferrand et Bruxelles en novembre

Destroy Genders or Fucking Genders pour une societe non binaire se déplace en novembre:
-les 14 et 15/ 11 à Clermont ferrand dans le cadre du festival les homosaïques
( programme n'est pas encore en ligne)

Du 13 au 22 novembre 2009

AGILE organise ses 11 èmes Homosaïques à Clermont-Ferrand.


- du 20 au 29 novembre à Bruxelles dans le cadre du festival " Tous les genres sont dans la culture"

Festival « Tous les genres sont dans la culture »







Du 20 au 29 novembre dans différents lieux à Bruxelles, l’asbl Genres pluriels (GPs), en partenariat avec d’autres associations et artistes, organise un festival « Tous les genres sont dans la culture » qui visera à montrer au public de la région bruxelloise et d’ailleurs la diversité, le continuum des genres et les formes d’intersexuations

- le programme:
http://www.genrespluriels.be/Programme-du-festival-GPs

Ce festival aura pour but grâce à des conférences, des échanges artistiques, culturels, cinématographiques et autres, de lutter contre les discriminations que subissent actuellement les personnes aux genres fluides et intersexuées dans la société.
Le vendredi 20 novembre 2009, journée internationale de la mémoire transgenre, le festival débutera par le séminaire « Transgenre-Transsexualité » organisé par l’Institut pour l’égalité des femmes et les hommes.
Le festival présentera une exposition « Destroy Genders or Fucking Genders » par l’artiste photographe queer Naïel dont le vernissage aura lieu dans la soirée du vendredi 20 novembre 2009.
Le samedi 21 novembre 2008 dans le cadre de la Quinzaine des femmes est prévue une journée « diversité des sexes et des genres », à l’hôtel de Ville de Bruxelles. Au cours de cette journée, Laurence Ngosso de Genres Pluriels donnera la première partie d’une analyse critique de l’image des femmes telle que véhiculée dans les arts, le cinéma, la littérature tandis que Robin Van Royen et Evie Embrechts du Feministische ActieBende présenteront la deuxième partie d’une analyse critique sur l’image des femmes telle que véhiculée dans l’histoire plus contemporaine.
Puis Joëlle Wiels (biologiste au CNRS) abordera le déterminisme du sexe et son impact sur le genre tandis qu’Evelyne Peyre (paléoanthropologue au CNRS/MNHN) parlera des effets du genre sur le sexe.
On pourra retrouver les Drag Kings de Bruxelles (DKB) lors d’un show dans la soirée du samedi 21 novembre dans le local du Pink Ponk.
Le dimanche 22 novembre 2009 sera consacré aux questions trans’ et intersexes avec Maud-Yeuse Thomas et Karine Espineira (Sans Contrefaçon), Stéphanie Nicot (Trans-Aide), Deborah Lambillotte (ILGA-Europe) et Genres Pluriels.
Le festival « Tous les genres sont dans la culture » se fait un plaisir de présenter une sélection de films qui dérangent, stimulent et nous encouragent à réfléchir autrement au monde dans lequel nous vivons.
Dans la soirée du dimanche 22 novembre 2009, nous projetterons des films comme l’Ordre des mots (documentaire sur les mouvements trans’ et intersexes) et Transparent ou encore Working on it (voir les courts et moyens métrages). Nous souhaitons aussi montrer au grand public l’existence de personnes transgenres et intersexué·e·s lors d’un ciné-canapé au Centre culturel de Schaerbeek le vendredi 27 novembre 2009 avec les films XXY et Venus Boyz.
Le public pourra aussi mettre en pratique la déconstruction des genres lors d’un atelier drag king le samedi 28 novembre et lors d’un atelier des continuums corporels le dimanche 29 novembre 2009.
La soirée au Pink Ponk sera animée le samedi 28 novembre par des artistes de la communauté transqueer, telLEs le groupe Kings Queer (groupe polémique, duo performatik electroclash).
L’équipe du festival
plus en détails:
King’s Queer, electroclash transpédégouine et plus si il y a affinités débridée.
Hybride musical déjanté. Binôme hors-norme sonore, un transboy et une gouine, machine et voix, exploration d’émotions, de sensations, parfois drôle, parfois torturé. Ils savent développer un univers qui n’appartient qu’à eux. Leurs concerts sont de véritables performances festives, énergiques, éclectiques. En quelques mois d’existence, pas moins de 25 dates en France, Suisse et Belgique.
Musicalement, King’s Queer c’est avant tout des créations originales, des bidouillages électroniques, des séquences magnétiques s’inspirant aussi bien d’artistes tels que Lou Reed ou le Velvet Underground que des icônes disco-pop.
Scéniquement, King’s Queer c’est un live-up déchaîné, enflammé où le public est secoué comme sur des montagnes russes, en clair c’est un véritable show.
A (re)découvrir absolument le samedi 28 novembre dans le local Pink Ponk, rue Marie Popelin 2, 1210 Saint-Josse-ten-Noode !
Sites officiels :
Exposition de Naïel Lemoine, photographe, poète, MeToMyself, F To Unknow, identité non binaire mouvante, just QUEER
Dans le cadre du festival « Tous les genres sont dans la culture »


Male, female ? Masculin, Féminin ?
du 20 au 29 novembre 2009, vernissage le 20 novembre.
A la Maison Arc-en-ciel de Bruxelles
Rue Marché au charbon 42
http://naiel.net/
Ce pseudo « ordre naturel des choses » a-t-il un sens ? N’y aurait-t-il pas autre chose au-delà du genre ? En quoi la binarité des genres et des sexes, système construit politiquement, contrôle les individuEs et ne se fonde sur aucune donnée « naturelle » valable ? Pourquoi certaines « identités » se heurtent-elles à la binarité et ne peuvent s’y épanouir ? Pourquoi cette violence ? L’ordre Naturel serait-il le dernier tabou sans lequel la société risquerait de se désagréger ?
Comment certaines revendications transgenres et intersexes, sont ce qui permet de remettre en question ces vieux fondements binaires non naturels de notre société ?
Portraits de 17 personnes, leur discours, leurs révoltes :
Comment vivre dans des « identités » plus fluides ?… En refusant l’assignation forcée au genre et au sexe et de s’y soumettre ? En militant pour le droit à l’autodéfinition de son identité sans exclusion, psychiatrisation, oppression ?
Plus d’info :

Du 20 au 29 novembre 2009, vernissage le 20 novembre.
A la Maison Arc-en-ciel de Bruxelles
Rue Marché au charbon 42
conférences:

a journée du dimanche 22 novembre 2009 sera consacrée aux questions trans’ et intersexes avec Maud-Yeuse Thomas et Karine Espineira (Sans Contrefaçon), Stéphanie Nicot (Trans-Aide), Deborah Lambillotte (ILGA-Europe) et Genres Pluriels. ....
Colloque sur les questions trans’ et intersexe
Heurelieu encore à confirmer
13h Accueil
13h30 Présentation du colloque
14h Maud-Yeuse Thomas
14h30 Karine Espineira
15h Stéphanie Nicot
15h30 Pause
15h45 Deborah Lambillotte (à confirmer)
16h15 Genres Pluriels
16h45 Débats
17h15 Pause sandwichs
18h30 L’Ordre des Mots + Courts
20h Transparent et/ou Working on it
21h30 Clôture du colloque trans
Les conférences seront suivies de films tels que l’Ordre des mots et des courts et moyens métrages.

calle

calle

Conférence présentée le samedi 21 novembre à 16h par Joëlle Wiels
Biologiste, Directrice de recherche au CNRS
Lieu : Hôtel de la ville de Bruxelles dans le cadre de la quinzaine des femmes
Entrée gratuite

Présentation de la conférence :
Dans la relation entre sexe et genre, on estime souvent que seule la seconde notion mérite d’être interrogée, étudiée : le sexe relevant de la nature serait un socle inquestionnable à partir duquel les sociétés humaines construiraient le genre, en interprétant de manière variable (et le plus souvent en accentuant) l’incontournable différence des sexes. Mais la nature a-t-elle vraiment fait simple ? Qu’en est-il réellement, autrement dit, du sexe ? Est-on forcément « femme » si on possède deux chromosomes X ? Suffit-il d’avoir les chromosomes XY pour être « homme » ? Existe-t-il un gène du sexe ? Existe-t-il des hormones mâles et femelles ? L’exposé abordera ces questions et tentera de montrer que le sexe biologique, loin d’être cette notion simple qui permettrait de séparer les individus en deux catégories bien distinctes, s’avère être une notion complexe et variable, arbitrairement interprétée sous l’emprise du genre. Il s’intéressera également aux présupposés idéologiques qui gouvernent le développement des recherches en biologie sur ce sujet. Il montrera notamment que le concept du développement femelle comme un développement « par défaut » a longtemps dominé le discours scientifique sur la différenciation sexuelle, favorisant ainsi les recherches sur la formation des testicules au détriment des recherches sur les ovaires, supposés se former de manière passive.
Présentation de Joëlle Wiels :
Parallèlement à ses activités de recherche sur le cancer, Joëlle Wiels milite dans le mouvement féministe depuis 1977. En 1979-80, elle a notamment participé au groupe “ Femmes et Sciences ” puis a rejoint le collectif animant la librairie Carabosse (la seule librairie féministe à cette époque). A son retour en France, après deux années passées aux États-Unis (1985-86), elle a fait partie du comité de rédaction du bulletin national d’information Études Féministes (1987-89) publié par l’APEF (Association Parisienne pour les Études Féministes). Elle a, par la suite, participé au Réseau Femmes pour la Parité qui est à l’origine de la publication dans le journal Le Monde du “ manifeste des 577 pour une démocratie paritaire” (10 novembre 1993). Entre 2002 et 2005 elle a dirigé la Mission pour la parité dans la recherche et l’enseignement supérieur du Ministère chargé de la Recherche. Elle est membre de l’association « Femmes et Sciences depuis 2005.
Elle mène, par ailleurs, depuis longtemps avec l’anthropologue Evelyne Peyre, une réflexion critique sur le traitement de la détermination du sexe dans la littérature scientifique ainsi que sur les relations entre le sexe biologique et le sexe social (cf. publications).
Principales publications
-  Evelyne Peyre et Joëlle Wiels, “ Et un jour, peut-être, un autre sexe culturel dans la science ”, Pénélope, 4 (“ Les femmes et la science ”), 1981, pp. 83-85.
-  Evelyne Peyre et Joëlle Wiels, “ Différence biologique des sexes et identité ”, in Actes du colloque national “ Femmes, féminisme et recherche ”, Toulouse, AFFER, 1984, pp. 818-823.
-  Evelyne Peyre, Michèle Fonton et Joëlle Wiels, “ Sexe biologique et sexe social ”, in M.-Cl. Hurtig, M. Kail et H. Rouch (dir.), Sexe et genre : de la hiérarchie entre les sexes, Paris, Editions du CNRS, 1991.
-  Evelyne Peyre et Joëlle Wiels, “ De la ’’nature des femmes’ et de son incompatibilité avec l’exercice du pouvoir : le poids des discours scientifiques depuis le XVIIIe siècle ”, in E. Viennot (dir.), La Démocratie ‘à la française’ ou les femmes indésirables, Paris, Presses de l’Université de Paris VII, 1995, pp.127-157 + planches.
-  Evelyne Peyre et Joëlle Wiels, “ Le sexe biologique et sa relation au sexe social ”, Les Temps Modernes, 593, 1997, pp. 14-48.
-  Joëlle Wiels et Evelyne Peyre, “ Sexe biologique et sexe social : le point sur les recherches ”, Cahiers de la francophonie, 8 (“ Femmes en Francophonie ”, dir. M. Pontault), Paris, Haut Conseil de la Francophonie/L’Harmattan, 2000, pp. 217-225.
-  Joëlle Wiels, “ L’ovaire sort de l’ombre ”, La Recherche, Hors-Série 6 (“ Sexes : comment on devient homme ou femme ”), 2001-2002, nov., déc., janv., pp. 30-32.
- Joëlle Wiels, « La différence des sexes : une chimère résistante », in Féminin Masculin – Mythes et idéologies (dir : C. Vidal), Belin, 2006, p. 71-81.

calle

L’image des femmes telle que véhiculée dans notre société via les arts, le cinéma, le théâtre, la littérature, les médias

Partie 1 de l’« image des femmes »
Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail
20 septembre 2009
par genrespluriels
Dans le cadre du festival « Tous les genres sont dans la culture » et dans le cadre de la quinzaine des femmes
samedi 21 novembre à 14h à l’Hôtel de Ville de Bruxelles
Présentée et animée par Laurence Ngosso de l’asbl Genres Pluriels

1. L’image des femmes telle que véhiculée dans notre société via les arts, le cinéma, le théâtre, la littérature, les médias.
L’image que l’on présente des femmes à travers les médias, les arts, la littérature, le théâtre, le cinéma a beaucoup évolué depuis une trentaine d’années, et pour le mieux. Les romans comportent plus que jamais des personnages féminins variés et crédibles. De plus en plus de modèles positifs et actuels montrent des femmes influentes, qui maîtrisent leur vie, leurs relations interpersonnelles et leur avenir.
Malgré les progrès observés, les médias, le théâtre,… véhiculent encore trop souvent une image stéréotypée des femmes. Les épouses dévouées, femmes fatales et femmes de carrière agressives font toujours partie de notre paysage médiatique. L’impact de ces stéréotypes est d’autant plus important qu’ils constituent souvent les rares images que les femmes ont d’elles-mêmes à travers les médias.
Cette conférence se veut être un point de départ pour une analyse critique des stéréotypes et démontre qu’il est tout à fait possible de montrer des images positives des femmes.
Cette présentation sera suivie par une deuxième partie sur l’image des femmes présentée et animée par Robin Van Royen et Evie Embrechts du Feministische ActieBende

Films

À l'intérieur de la rubrique :

http://www.genrespluriels.be/-Festival-Tous-les-genres-sont-dans-

mardi, septembre 1 2009

Destroy Gender o Fucking Genders : por una sociedad no binaria- video

Destroy Gender o Fucking Genders : por una sociedad no binaria

Vídeo de la exposición de fotos. DVD. PAL 48 min.

WEBphotos_Morgane_DVD_ESPAnb.jpg

Hombre, mujer? Masculino, Femenino?
Tiene aún sentido este pseudo “orden natural de las cosas”? No habrá otra cosa más allá del género, que es aún impensable, por ser innombrable?
En qué el binarismo de géneros y sexos es un sistema construido políticamente para el control de l*s individu*s que no está basado en ningún hecho “natural” válido hoy en día?
Porqué algunas “identidades” chocan de lleno con el binarismo y no se pueden desarrollar? Porqué esta violencia? Será El Orden Natural de las Cosas el último tabú sin el cual la sociedad está en peligro de desintegración?
Cómo pueden hoy en día algunas reivindicaciones transgénero e intersex, poner en cuestión estos viejos fundamentos no naturales de nuestra sociedad, lo masculino y lo femenino?

Este proyecto, a través de los retratos de 14 personas, sus discursos…sus revueltas…intenta decir lo “indecible”:
Cómo vivir desde “identidades” más fluidas, menos rígidas…?

-Rechazando la asignación obligatoria al género y el sexo.
--Denunciando la prescripción forzada al género y el sexo.
-Luchando por el derecho a la auto-definición de la propia identidad sin exclusión, psiquiatrización, patologización, opresión…
-Poniendo en cuestión el Orden Natural de los géneros y sexos.

Naïel, 12/09

soon in spanish here for the pictures exhibition:

http://naiel.net/

http://www.txy.fr/videos/naiel/DG-FG-SP.wmv

Destroy Gender o Fucking Genders : por una sociedad no binaria Vídeo de la exposición de fotos. from Naiel on Vimeo.

Hombre, mujer? Masculino, Femenino?
Tiene aún sentido este pseudo “orden natural de las cosas”? No habrá otra cosa más allá del género, que es aún impensable, por ser innombrable?
En qué (cómo) el binarismo de géneros y de sexos es un sistema construido políticamente para el control de l*s individu*s que no está basaso en ningun hecho “natural” válido hoy en día?
Porqué algunas “identidades” chocan de lleno con el binarismo y no se pueden expandir/desarrollar? Porqué esta violencia? Será El orden Natural de las Cosas el último tabú sin el cual la sociedad está en peligro de desintegración?
Cómo pueden hoy en día algunas reivindicaciones transgénero e intersex, poner en cuestión estos viejos fundamentos no naturales de nuestra sociedad, el masculino y el femenino?

Este proyecto, a través de los retratos de 17 personas, sus discursos…sus revueltas…intenta decir lo “indecible”:
Cómo vivir desde “identidades” más fluidas, menos rígidas…?
-Rechazando la asignación obligatoria al género y el sexo
-Militando /luchando por el derecho a la autodefinición de la propia identidad sin exclusión, psiquiatrización, patologización, opresión…
-Poniendo en cuestión el Orden Natural de los géneros y sexos.


Naïel, 31 de marzo del 2008

Destroy Genders or Fucking Genders : für eine nicht-zweigeschlechtliche Gesellschaft.Video

Destroy Genders or Fucking Genders : für eine nicht-zweigeschlechtliche Gesellschaft. Video der Fotoausstellung.DVD . PAL 48mn

naiel fucking genders video DEUTSCH

männlich, weiblich ? Weiblich, Männlich ? 
Hat diese pseudo „natürliche Ordnung des Dinge » noch einen Sinn? 
Gäbe es nicht etwas anderes jenseits des Genders, das noch ‘undenkbar’, weil ohne Worte wäre? Inwiefern ist die Zweigeschlechtlichkeit der Gender und Geschlechter ein politisch konstruiertes Syste, der Kontrolle der Individuen, welches sich auf keine heut gültige „natürliche“ Gegebenheit gründet? 
Warum ecken einige „Identitäten“ mit voller Wucht an die Zweigeschlechtlichkeit an und können sich in ihr nicht entfalten? Warum diese Gewalt? Wäre die natürliche Ordnung der Dinge, das letzte Tabu, ohne das die Gesellschaft von ihrer Zersetzung bedroht wäre? Wie sind es heute einige Transgender- und Intersexuellen-Forderung, die es erlauben diese alten nicht-natürlichen Fundamente unserer Gesellschaft des Männlichen und Weiblichen in Frage zu stellen? 
Dieses Projekt, durch die Portraits von 17 Personen, ihre Diskurse,… ihre Revolten… versucht das „Unsagbare“ zu sagen:Wie kann man in fließenderen, weniger starren“Identitäten“ leben…? 
-indem die erzwungene Zuweisung zu einem Gender und einem Geschlecht verweigert wird. 
-Indem man ablehnt, sich l' zu unterbreiten; Befehl am Gender und am Geschlecht.
 -indem für das Recht auf Selbstdefinierung seiner Identität ohne Ausgrenzung, Psychiatrisierung, Pathologisierung, Unterdrückung… gekämpft wird -indem die natürliche Ordnung der Genders und der Geschlechter in Frage gestellt wird. 

Naïel 31 März 2008


http://vimeo.com/55256286
http://www.txy.fr/videos/naiel/DG-FG-DE.wmv


Destroy Genders or Fucking Genders : für eine nicht-zweigeschlechtliche Gesellschaft. from Naiel on Vimeo.

Destroy Genders or Fucking Genders : für eine nicht-zweigeschlechtliche Gesellschaft.
Video der Fotoausstellung. DVD . PAL 48mn


männlich, weiblich ? Weiblich, Männlich ?

Hat diese pseudo „natürliche Ordnung des Dinge » noch einen Sinn? Gäbe es nicht etwas anderes jenseits des Genders, das noch ‘undenkbar’, weil ohne Worte wäre?
Inwiefern ist die Zweigeschlechtlichkeit der Gender und Geschlechter ein politisch konstruiertes Syste, der Kontrolle der Individuen, welches sich auf keine heut gültige „natürliche“ Gegebenheit gründet?
Warum ecken einige „Identitäten“ mit voller Wucht an die Zweigeschlechtlichkeit an und können sich in ihr nicht entfalten? Warum diese Gewalt? Wäre die natürliche Ordnung der Dinge, das letzte Tabu, ohne das die Gesellschaft von ihrer Zersetzung bedroht wäre?
Wie sind es heute einige Transgender- und Intersexuellen-Forderung, die es erlauben diese alten nicht-natürlichen Fundamente unserer Gesellschaft des Männlichen und Weiblichen in Frage zu stellen?
Dieses Projekt, durch die Portraits von 14 Personen, ihre Diskurse,… ihre Revolten… versucht das „Unsagbare“ zu sagen:
Wie kann man in fließenderen, weniger starren“Identitäten“ leben…?
indem die erzwungene Zuweisung zu einem Gender und einem Geschlecht verweigert wird.
Indem man ablehnt, sich l' zu unterbreiten; Befehl am Gender und am Geschlecht.
indem für das Recht auf Selbstdefinierung seiner Identität ohne Ausgrenzung, Psychiatrisierung, Pathologisierung, Unterdrückung… gekämpft wird
indem die natürliche Ordnung der Genders und der Geschlechter in Frage gestellt wird.

Naïel novembre 2009

Dieses Video ist unter der Creative Commons-Lizenz, wenn Sie die Ausstellung von Fotos oder Videos in bester Qualität zirkulieren möchten, können Sie mich hier kontaktieren: naiel [at] naiel.net
Es ist beabsichtigt, die Belichtung in Filmfestivals Offset, DIY oder nicht zu verbreiten, sondern führen zu kommerziellen Gebrauch gestattet.
Das gesamte Projekt Exposition Fotos, Texte und Zeichnungen von Menschen hier:
http://naiel.net/

Entwurf 2 eine ganze Zahl in Französisch und Englisch hier:
http://www.myspace.com/fuckinggenders/

Videos in Englisch, Französisch, Deutsch und Spanisch sind hier:
http://www.dailymotion.com/MyOwnPrivateGender/

oder in Kürze hier
https://vimeo.com/user14724364
All meine neue Arbeit hier ebenso wie wichtige Informationen über Ausstellungen:

http://blog.naiel.net/
danke und gute Sicht

lundi, août 31 2009

la version 2 en francais Video de mon exposition version 2 Destroy Genders or Fucking Genders: Pour une societe non binaire.

la version 2 en francais Video de mon exposition version 2 Destroy Genders or Fucking Genders: Pour une societe non binaire.VERSION 2



 elle est destinée à faire circuler cette exposition dans les festivals de films décalés expo ici: 

 http://naiel.net/

Le projet y est en entier

 http://www.myspace.com/fuckinggenders

 le projet V2 y est en entier en anglais... Si vous souhaitez diffuser ce film ou faire circuler expo photos, vous pouvez me contacter.

 Merci et bon visionnage

Naïel

autres endroits pour visionner la video:

http://www.txy.fr/videos/naiel/DG-FG-FR.wmv

Destroy Genders or Fucking Genders pour une société non binaire 2 francais from Naiel on Vimeo.

La version 2 en francais Video de mon exposition version 2 Destroy Genders or Fucking Genders: Pour une societe non binaire.VERSION 2

Destroy Genders or Fucking Genders : pour une société non binaire V2

présentation courte pour la version video

Male, female ? Masculin, Féminin ?

Ce pseudo « ordre naturel des choses » a-t-il encore un sens ?

N’y aurait –t-il pas autre chose au-delà du genre, qui serait encore « impensable », car sans mots ?

En quoi la binarité des genres et des sexes est un système construit politiquement de contrôle des individuEs qui ne se fonde sur aucune donnée « naturelle » valable aujourd’hui ?


Pourquoi certaines « identités » se heurtent-elles de plein fouet à la binarité et ne peuvent s’y épanouir ?
Pourquoi cette violence ?

L’ordre Naturel des Choses serait-il le dernier tabou sans lequel la société risquerait de se désagréger ?


Comment certaines revendications transgenre et intersexes, sont, aujourd’hui ce qui peut permettre de remettre en question ces vieux fondements non naturels de notre société, du masculin et du féminin ?

Ce projet, par les portraits de 17 personnes, leur discours, …leurs révoltes... essaye de dire « l’indicible » :

Comment vivre dans des « identités » plus fluides, moins rigides… ?

- en refusant l’assignation forcée au genre et au sexe.

-En refusant de se soumette à l'injonction au genre et au sexe.

- en militant pour le droit à l’autodéfinition de son identité sans exclusion, psychiatrisation, pathologisation, oppression…

- en remettant en question l’Ordre Naturel des genres et des sexes.

Naïel le 31 mars 2008


elle est destinée à faire circuler cette exposition dans les festivals de films decales

expo ici: http://naiel.net/

Le projet V2 y est en entier http://www.myspace.com/fuckinggenders

le projet V2 y est en entier en anglais...

Si vous souhaitez diffuser ce film ou faire circuler expo photos, vous pouvez me contacter.

Merci et bon visionnnage

Naïel

short presentation for the video version Destroying Genders or Fucking Genders : for A NO BINARY Society VERSION 2

ENGLISH : short presentation for the video version Destroying Genders or Fucking Genders : for A NO BINARY Society VERSION 2

WEBphotos_Morgane_DVD_ENGLISHnb.jpg
: Male, Female ? Masculine, Feminine ?
Does this pseudo « natural order of things » mean anything anymore ?
Isn't there something beyond gender, something which is still unthinkable because it is wordless ?
To what extent is the sex/gender binary a political system constructed to control individuals, without any « natural » basis ?
Why do some « identities » have to confront the binary norms in which they can't live fully ?
Why this violence ?
Is the Natural order of Things the last taboo, without which society would be at risk of collapsing ?
How are some transgender and intersexed movements what could allow to question the old masculine/feminine foundations of our society ?
This project, through the portraits and self-descriptions of 17 persons, tries to speak the « unspeakable » :
.-
How to live in less narrow, more fluid « identities »... ? -by denouncing forced assignment to sex and gender.
-By denouncing forced injonction to sex and gender.
-by fighting for the right to self-identification without marginalization, psychiatrization, pathologization, oppression...
-by questioning the Natural Order of gender and sex.
Naïel, March 31st 2008

you can read it completely here

soon in english here for the pictures exhibition: http://naiel.net/
elle est destinée à faire circuler cette exposition dans les festivals de films decales
expo ici: http://naiel.net/
Le projet y est en entier
http://www.myspace.com/fuckinggenders
le projet V2 y est en entier en anglais...
Si vous souhaitez diffuser ce film ou faire circuler l'expo photos, vous pouvez me contacter.
Merci et bon visionnnage
Naïel
http://www.txy.fr/videos/naiel/DG-FG-EN.wmv

Destroy Gendes or Fucking Genders: for a no binary society english V2 from Naiel on Vimeo.

Destroy Gendes or Fucking Genders: for a no binary society english V2


Destroying Genders or Fucking Genders : for a no binary society.

Video of the exhibition. DVD. PAL 48mn

Male, Female ? Masculine, Feminine ?
Does this pseudo « natural order of things » mean anything anymore ? Isn't there something beyond gender, something which is still unthinkable because it is wordless ?
To what extent is the sex/gender binary a political system constructed to control individuals, without any « natural » basis ?
Why do some « identities » have to confront the binary norms in which they can't live fully ? Why this violence ? Is the Natural order of Things the last taboo, without which society would be at risk of collapsing ? How are some transgender and intersexed movements what could allow to question the old masculine/feminine foundations of our society ?
This project, through the portraits and self-descriptions of 17 persons, tries to speak the « unspeakable » :
How to live in less narrow, more fluid « identities »... ?
by denouncing forced assignment to sex and gender.
By denouncing forced injunction to sex and gender.
by fighting for the right to self-identification without marginalization, psychiatrization, pathologization, oppression...
by questioning the Natural Order of gender and sex.

Naïel, June 2009

This video is under creative commons license, if you want to circulate the exhibition photos or video in the best quality you can contact me here: naiel [at] naiel.net
It is intended to disseminate the exposure in film festivals offset, DIY or not but give rise to commercial use.
The entire project exposure photographs, texts and drawings of people here:
naiel.net/

draft version 2 is an integer in French and English here:
myspace.com/fuckinggenders/

Videos in English, French, German and Spanish are here:

dailymotion.com/MyOwnPrivateGender/

or here soon

vimeo.com/user14724364

All my new work here as well as essential information on exhibitions:

blog.naiel.net/

thank you and good viewing

samedi, juillet 4 2009

expos ueeh 2009 terre des humains/terre des non humains....?

expos ueeh 2009 terre des humains/terre des non humains....?


Terre des « Humains »/ Terre des « Non Humains »… ?

Cette exposition était un défi personnel : faire un travail où l’être humain est complètement absent.

D’un point de vue concret et basique, je dirais que le pari a été tenu mais si je laisse traîner, s’attarder mon regard sur ces images je ne vois que des photographies saturées « d’Humain ». Chaque lieu, chaque objet est transformé, traversé par ces traces que nous laissons tous/toutes/tou…

Certains « salissent » de leur détritus de consommation effrénée des terres encore vierges …

D’autres reconstruisent l’espace d’un instant, un semblant d’humanité dans des lieux abandonnés par la société, désaffectés…dans les lieux de l’oubli, du rejet, des Humains stigmatisés comme Non Humains , se construisent des rêves avec vue sur Paris…

Lesquels sont Humains, lesquels Non Humains… ?

Rien en ce monde n’est binaire, rien n’est noir ou blanc, mal ou bien…Ce qu’on aperçoit dans ce monde auto dévasté, à chaque coin de plage polluée, à chaque bouche d’aération hébergeant pour une nuit des humains en détresse, à chaque poste allumé sur des séries TV pour des vies par procuration, …ce sont juste ces empreintes que nous laissons tous…Empreintes d’Humains Sur/Humains, Sur/intégrés , sur/ « Abrutisés » ; Empreintes d’Humains non Humains dés/Humanisés, marginalisés, rejetés…

Sommes nous nos traces ? Notre condition d’être humain nous réunit elle dans ce constat que nous n’existons que dans les traces que nous laissons pour rendre l’absent présent……… ?

Je n’ai pas de réponse, mais ces photographies sans personnages me renvoient à une seule chose : des émotions, des esquisses de survie, des fractures... .Rien que des choses humaines…

J’aimerai penser que ces traces, sans être un jugement moral, pourraient peut être nous faire prendre conscience de certaines réalités et de ne jamais oublier certaines traces trop noires et rouge sang de notre histoire…

En ce mois d’avril 2007, dans cette période traversée par le binarisme et le communautarisme qui rejaillissent dans chaque société en perte de repères, en mutation, où l’histoire inlassablement semble se répéter pour le pire, j’espère que ces traces d’Humains, de Non Humains ne fassent pas que témoigner mais fassent surtout réfléchir sur notre société qui broie et dévore l’Humain au rythme du pas assourdissant et lancinant du profit.

Naïel 02/05/07, 0h48

CyBoRgS' lAnD

work in progress année 2008/2009

CyBoRgS'lAnD 1

J'ai appliqué un principe féministe: le droit à disposer de mon corps; j'essaye de ne pas me battre avec certaines féministes...

CyBoRgS'lAnD 2

UnE cyborg rêve...




vendredi, novembre 7 2008

à la recherche de mon identité 2003

À la recherche de mon identité Porter un regard sur un corps qui dysfonctionne, sur un corps qui s'écarte de la norme médicale Porter un regard mais aussi montrer l'inmontrable, exprimer l'indicible pour pouvoir enfin penser l'impensable renvoyé par la norme sociale et continuer à exister, à ÊTRE au-delà des normes. Questionner l'identité, les genres et la répression sociale qui peut s'exercer sur toute personne s'écartant volontairement des constructions sociales préétablies et normatives (par exemple la notion de féminin et de masculin). Diversité des genres. Dépasser une vision stéréotypée et binaire de la construction identitaire de chacun(e). Reconnaître et respecter l'identité de chacun(e). Dépasser le clivage masculin/féminin et introduire toute une déclinaison de genres toujours en perpétuel mouvement afin que chacun(e) puisse se poser la question : qui suis-je ?.

Auteur : avatarMyOwnPrivateGender
Tags : genre identités queer transgenre queerart gender genderqueer
Envoyé : 07 novembre 2008
Note :4.0
Votes :1


a la recherche de mon identité 2002/2004 from Naiel on Vimeo.

En allant vers …moi… /à l’envers… des normes
exposition « A la recherche de mon identité »

En allant vers …moi…/ à l’envers…des normes, des limites acceptées par la société.
L’envers d’une société où le corps en bonne santé et mince est posé comme un « diktat », où la science fait reculer la mort, où le corps humain pourrait se réparer à volonté presque immortel…
Cet envers je l’ai reçu en pleine figure en 2001 et je vis tous les jours avec cet envers de l’apparence : ce corps en souffrance non autorisée car non répertoriée, incurable, border-line.
Ce corps qui défie les apparences et la médecine toute puissante si impuissante et méprisante…
Ce corps enfin, qui recrée des limites à la vie à la mort, ces limites taboues dans la société occidentale où ce qu’on ne peut classer, chosifier…est tabou, indicible…

Et en allant vers ce nouveau moi, dans cette souffrance invisible, indicible et humiliée…j’ai découvert autre chose…
Sous l’envers des normes culturelles du genre, une révolte, assourdie par le temps et les habitudes, grondait…
Ce corps hors normes m’avait aussi emmenée vers mon identité profonde…vers ce que j’avais toujours été…
Long voyage de déconstruction des mes repères que je croyais naturels mais qui s’avéraient être culturels, j’ai erré entre le genre Féminin et le genre Masculin, cherchant ici et là, des repères qui me semblaient miens…
Puis ce voyage m’a poussée loin du Masculin et du Féminin. Il m’a emmenée vers mon propre genre, étrange alchimie d’êtres, de choix et de non-choix, au-delà de tous les genres, juste… appartenant au genre humain…

Naïel/ Lemoine, le 26 11 2005

vendredi, mars 14 2008

video (2eme part) Destroy Genders or fucking Genders: Pour une société non binaire

Video( 2ème partie) de mon exposition "Destroy Genders or Fucking Genders: Pour une societe non binaire. elle est destinée à faire circuler cette exposition dans les festivals de films decales quand il n'y pas la possibilité d'exposer. Elle est soumise à copyright, merci de le respecter. expo ici:http://naiel.net/ http://www.myspace.com/fuckinggenders Si vous souhaitez diffuser ce film ou faire circuler l'expo photos, vous pouvez me contacter. Merci et bon visionnnage Naïel

Auteur : avatarMyOwnPrivateGender
Tags : genre trans intersexes gender LGBT GLBT queer naïel natacha Lemoine exposition photographies Destroy genders fucking genders: pour une societe non binaire transgender
Envoyé : 14 mars 2008
Note :5.0
Votes :2

Destroy Genders or Fucking Genders : pour une societe non binaire V1

Video( 1 ere partie) de mon exposition "Destroy Genders or Fucking Genders: Pour une societe non binaire. elle est destinée à faire circuler cette exposition dans les festivals de films decales quand il n'y pas la possibilité d'exposer. Elle est soumise à copyright, merci de le respecter. expo ici: http://naiel.net/ http://www.myspace.com/fuckinggenders Si vous souhaitez diffuser ce film ou faire circuler l'expo photos, vous pouvez me contacter. Merci et bon visionnnage Naïel

Auteur : avatarMyOwnPrivateGender
Tags : genre trans intersexes gender LGBT GLBT queer Naïel exposition photographies Destroy genders fucking pour une societe non binaire
Envoyé : 14 mars 2008
Note :4.4
Votes :5

jeudi, mars 13 2008

EXpositions au festival REFLETS de Marseille du 23 au 27 avril 2008

13_03_08.jpg

13_03_08_2.jpg

13_03_08_3.jpg

L’exposition "Destroy Genders or Fucking genders: pour une société non binaire", sera présente au festival REFLETS ( Festival REFLETS, des films d’aujourd’hui pour penser demain, aux thématiques Lesbiennes, gays, bi et trans.
) de Marseille, du 23 au 27 avril 2008, au cinéma Les Variétés, la Canebière, 37 rue Vincent Scotto, 13001 Marseille.

l'exposition "Ni Rose, Ni bleu" sera également présente:

13_03_08_4.jpg


http://www.festival-reflets.org

http://www.naiel.net/

dimanche, février 17 2008

mes "diaporamas " à XXYZ toulouse 18 au 23 fevrier 2008

Suite à des ennuis de santé je ne pourrais être au festival , néanmoins, sous réserve, deux de mes diaporamas passeront:

-le premier s'appelle OCTOBRE 2007/MAI 2008...TrANS LA LUTTE REPREND: 12mn,

un petit retour sur l'organisation de l'existrans 2007, la marche, et la preparation de l'AG de mai 2008, diaporama musical+ videos de l'existrans ( lecture du CP+ appel à une inter trans) . a pour but d'informer et de motiver les Trans et leurs aMiEs pour l'AG Trans de Mai 2008
- le deuxième s'appelle du nom de mon expo  : DESTROY GENDERS or FUCKINGGENDERS: Pour une société non binaire. 37mn ( environ): mise en diaporama de l'expo plus de 200 photos + le projet, le pourquoi+.....le projet est là en francais
et là en anglais

- page 2 de 3 -