Mot-clé - photographie

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi, septembre 22 2009

Tellement de choses qui tournent dans ma tête , mais pas de mots...so just some pics

some pics : summer 2009


















lepouy_apres_sejour_022_.jpg

lepouy_apres_sejour_010_copie.jpg















lundi, août 31 2009

la version 2 en francais Video de mon exposition version 2 Destroy Genders or Fucking Genders: Pour une societe non binaire.

la version 2 en francais Video de mon exposition version 2 Destroy Genders or Fucking Genders: Pour une societe non binaire.VERSION 2



 elle est destinée à faire circuler cette exposition dans les festivals de films décalés expo ici: 

 http://naiel.net/

Le projet y est en entier

 http://www.myspace.com/fuckinggenders

 le projet V2 y est en entier en anglais... Si vous souhaitez diffuser ce film ou faire circuler expo photos, vous pouvez me contacter.

 Merci et bon visionnage

Naïel

autres endroits pour visionner la video:

http://www.txy.fr/videos/naiel/DG-FG-FR.wmv

Destroy Genders or Fucking Genders pour une société non binaire 2 francais from Naiel on Vimeo.

La version 2 en francais Video de mon exposition version 2 Destroy Genders or Fucking Genders: Pour une societe non binaire.VERSION 2

Destroy Genders or Fucking Genders : pour une société non binaire V2

présentation courte pour la version video

Male, female ? Masculin, Féminin ?

Ce pseudo « ordre naturel des choses » a-t-il encore un sens ?

N’y aurait –t-il pas autre chose au-delà du genre, qui serait encore « impensable », car sans mots ?

En quoi la binarité des genres et des sexes est un système construit politiquement de contrôle des individuEs qui ne se fonde sur aucune donnée « naturelle » valable aujourd’hui ?


Pourquoi certaines « identités » se heurtent-elles de plein fouet à la binarité et ne peuvent s’y épanouir ?
Pourquoi cette violence ?

L’ordre Naturel des Choses serait-il le dernier tabou sans lequel la société risquerait de se désagréger ?


Comment certaines revendications transgenre et intersexes, sont, aujourd’hui ce qui peut permettre de remettre en question ces vieux fondements non naturels de notre société, du masculin et du féminin ?

Ce projet, par les portraits de 17 personnes, leur discours, …leurs révoltes... essaye de dire « l’indicible » :

Comment vivre dans des « identités » plus fluides, moins rigides… ?

- en refusant l’assignation forcée au genre et au sexe.

-En refusant de se soumette à l'injonction au genre et au sexe.

- en militant pour le droit à l’autodéfinition de son identité sans exclusion, psychiatrisation, pathologisation, oppression…

- en remettant en question l’Ordre Naturel des genres et des sexes.

Naïel le 31 mars 2008


elle est destinée à faire circuler cette exposition dans les festivals de films decales

expo ici: http://naiel.net/

Le projet V2 y est en entier http://www.myspace.com/fuckinggenders

le projet V2 y est en entier en anglais...

Si vous souhaitez diffuser ce film ou faire circuler expo photos, vous pouvez me contacter.

Merci et bon visionnnage

Naïel

short presentation for the video version Destroying Genders or Fucking Genders : for A NO BINARY Society VERSION 2

ENGLISH : short presentation for the video version Destroying Genders or Fucking Genders : for A NO BINARY Society VERSION 2

WEBphotos_Morgane_DVD_ENGLISHnb.jpg
: Male, Female ? Masculine, Feminine ?
Does this pseudo « natural order of things » mean anything anymore ?
Isn't there something beyond gender, something which is still unthinkable because it is wordless ?
To what extent is the sex/gender binary a political system constructed to control individuals, without any « natural » basis ?
Why do some « identities » have to confront the binary norms in which they can't live fully ?
Why this violence ?
Is the Natural order of Things the last taboo, without which society would be at risk of collapsing ?
How are some transgender and intersexed movements what could allow to question the old masculine/feminine foundations of our society ?
This project, through the portraits and self-descriptions of 17 persons, tries to speak the « unspeakable » :
.-
How to live in less narrow, more fluid « identities »... ? -by denouncing forced assignment to sex and gender.
-By denouncing forced injonction to sex and gender.
-by fighting for the right to self-identification without marginalization, psychiatrization, pathologization, oppression...
-by questioning the Natural Order of gender and sex.
Naïel, March 31st 2008

you can read it completely here

soon in english here for the pictures exhibition: http://naiel.net/
elle est destinée à faire circuler cette exposition dans les festivals de films decales
expo ici: http://naiel.net/
Le projet y est en entier
http://www.myspace.com/fuckinggenders
le projet V2 y est en entier en anglais...
Si vous souhaitez diffuser ce film ou faire circuler l'expo photos, vous pouvez me contacter.
Merci et bon visionnnage
Naïel
http://www.txy.fr/videos/naiel/DG-FG-EN.wmv

Destroy Gendes or Fucking Genders: for a no binary society english V2 from Naiel on Vimeo.

Destroy Gendes or Fucking Genders: for a no binary society english V2


Destroying Genders or Fucking Genders : for a no binary society.

Video of the exhibition. DVD. PAL 48mn

Male, Female ? Masculine, Feminine ?
Does this pseudo « natural order of things » mean anything anymore ? Isn't there something beyond gender, something which is still unthinkable because it is wordless ?
To what extent is the sex/gender binary a political system constructed to control individuals, without any « natural » basis ?
Why do some « identities » have to confront the binary norms in which they can't live fully ? Why this violence ? Is the Natural order of Things the last taboo, without which society would be at risk of collapsing ? How are some transgender and intersexed movements what could allow to question the old masculine/feminine foundations of our society ?
This project, through the portraits and self-descriptions of 17 persons, tries to speak the « unspeakable » :
How to live in less narrow, more fluid « identities »... ?
by denouncing forced assignment to sex and gender.
By denouncing forced injunction to sex and gender.
by fighting for the right to self-identification without marginalization, psychiatrization, pathologization, oppression...
by questioning the Natural Order of gender and sex.

Naïel, June 2009

This video is under creative commons license, if you want to circulate the exhibition photos or video in the best quality you can contact me here: naiel [at] naiel.net
It is intended to disseminate the exposure in film festivals offset, DIY or not but give rise to commercial use.
The entire project exposure photographs, texts and drawings of people here:
naiel.net/

draft version 2 is an integer in French and English here:
myspace.com/fuckinggenders/

Videos in English, French, German and Spanish are here:

dailymotion.com/MyOwnPrivateGender/

or here soon

vimeo.com/user14724364

All my new work here as well as essential information on exhibitions:

blog.naiel.net/

thank you and good viewing

samedi, août 29 2009

Ne pas genrer les personnes à priori.



Ne pas genrer les personnes à priori.


Il etait une fois , juché au-dessus des calanques, sous un soleil éclatant, un monde idéal libéré de toute norme...Où chaque personne était respectée ...au-delà des apparences.

DRING! DRING! Le reveil (oui, je suis unE vieillE et n'ai pas encore mon portable multiconsommations intégré) sonne..

Retour brutal à la réalité.

Je suis toujours sous un soleil éclatant, du 4ème étage de mon palace "crous" j'aperçois toujours les calanques, MAIS...je ne suis pas à Bisounours'Land...:


Du "salut les filles", au "c'était bien bien avec Le/La Mec/Fille d'hier soir?" en passant par ."comment ça va jeune homme", "bonjour monsieur"...Je me retrouve encore, de fait, genré-e par mon apparence physique...HIC!


Nous avons tout-e-s été éduqué-e-s dans et par un système hétéronormatif et sexiste, avec une langue particulièrement genrée et des formules de "politesse" genrées( qui ne sont pas toujours hypocrites et peuvent faire partie d'un certain "take care"), qui assigne un Genre/Sexe en fonction de l'apparence physique et qui continue encore ( malgré nos efforts de déconstruction) à nous traverser quotidiennement.


Certaines personnes souhaitent être genrées indépendamment de leur apparence physique, d'autres ne souhaitent pas être genrées, etc...Ce souhait est plusqu'un souhait c'est juste le droit fondamental de toute personne à s'autodéfinir , s'autodéterminer, à être libre de dire qui elle est...., à ÊTRE tout simplement.


Je sens que malgré votre totale ouverture d'esprit, vous allez me dire: "c'est bien beau tout ce discours MAIS, pratiquement , comment je fais..?

C'est très simple: vous rencontrez une autre personne , un simple "salut", "bonjour" , "ça va"? ...ne genre pas les gen-t-e-s à Priori.

Et immanquablement , vous allez me rétorquer ( car vous avez l'esprit très ouvert), "pour le bonjour , c'est simple mais après? Si je discute avec la personne"?

Si, dans votre discussion , la personne ne s'est pas genrée elle même pour diverses raisons, vous pouvez tout simplement lui demander ce qu'elle préfère:

le "elle" , le "il", le "iel", le "illE",...pleins de pronoms se créent au fur et à mesure  de nos déconstructions/reconstructions/déconstructions...


ET réciproquement:


Si je suis par exemple une personne souhaitant être genrée au masculin/féminin/ou non genrée/ou autre...et SI ,du fait des habitudes sociales et du temps si différent qu'il faut à chacun-e pour déconstruire toutes les normes, on me genre à priori et que celà m'agresse....

un peu de "zénitude"...

Dire tout simplement , moi c'est "il", elle, iel, illE...( chacun-e ayant le libre choix d'expliquer ou non ; personne n'a à se justifier d'être!), d'une manière calme et en prenant en compte son interlocuteur-e dans toute sa dimension , permet tres souvent de désamorcer les violences, agressions ressenties qui sont souvent dûes à un manque d'information et/ou une "mal information" sur les questions de genre.

Essayons de ne pas oublier , en tant que personne, notre propre cheminement, ce qu'il nous a fallu comme temps , rencontres avec d'autres pour commencer à déconstruire tout celà...


BiSouNouRs' lAnD n'existera sans doute jamais , mais nous pouvons tout-e-s ensemble essayer de tendre vers....

texte écrit pour les ueeh 2009

Naïel, fin juin 2009


Parce qu'il y en a marre de subir l'injonction à se genrer qui n'est en fait qu'une volonté de confirmation de ce que la personne a vu de nous par votre apparence!

Parce que partout c'est il ou elle et que cela n'a rien de naturel....parce que le genre n'est pas la construction sociale d'un sexe qui serait biologique....!

parce que le genre precede et produit le sexe!

parce que tout ca vous ronge de l'interieur, parce que votre place n'est nulle part, parce que vous êtes toléréEs partout.......mais jamais respectéEs

parce qu'il n'y a pas d'autres manieres de lutter contre le sexisme que de s'enoncer différemment ...

parce que binarisme , genre, sexe, sexisme, racisme.....vont ensemble..................

parce que seulE il n'ya pas de lutte possible.....

mardi, mai 5 2009

1er mai : Pink bloc /Fuck le travail et Sarko..quelques photos

Le rendez-vous des Panthères roses pour constituer un pink bloc féministe dans la manifestation du 1er mai est modifié : 14h30
La Crise, c'est pas à nous de la payer, c'est aux revenus financiers #3

Vendredi 1er mai 2009

PINK BLOCK RV







Le rendez-vous des Panthères roses pour constituer un pink bloc féministe
dans la manifestation du 1er mai est modifié :

14h30 à la "fontaine des 4 parties du monde" place Camille
Jullian, pas très loin du RER Port Royal.

STICKERS







 


La SOLIDARITÉ c'est vital, pour les gouines, les trans et les pédales
On a touTEs quelque chose en nous de salariéE exploitéE, de chercheurE
mépriséE, de chômeurE désindemniséE, d'étudiantE dévaloriséE,
d'ouvrierE licenciéE, de locataire augmentéE, d'usagerE-du-système-de-
santé-dont-les-restes-à-charge-augmentent, ... et on en a ras-les-
couettes !

Dior, Chanel, Vuitton : NATIONALISATION
Quand il s'agit d'octroyer des deniers publics pour renflouer des
banques ou des entreprises - sans pour autant contrôler leur gestion
ni leurs dirigeants - l'État en trouve, mais pour financer les
services publics, les retraites, la sécu, les caisses seraient
vides... ça va pas non ?

Le capitalisme, c'est pas moral / la MORALE, c'est pas capital
Et puis, on ne nous fera pas croire que le système capitaliste va être
"maîtrisé" par des "patriotismes économiques" et autres retours à
l'économie de papa. Bref, sous couvert de moraliser l'immoralisable,
on nous refourgue du nationalisme et du patriarcat.

UnE autre monde est POSSIBLE
Alors maintenant on arrête de foncer dans le mur et de raisonner à
court terme pour sauvegarder les investissements de grand papa, on
répartit les richesses fissa : le luxe pour touTEs, maintenant !

Et donc on CRIE de Denfert à Bastille, ce vendredi 1er mai dans un
PINK BLOCK féministe : rejoignez-nous !



quelques photos

http://www.photosnack.com/AC99AA97C6F/manif-1er-mai-2009.html

jeudi, avril 30 2009

Portraits Laet Montpellier av 09

Portraits Laet Montpellier av 09

Laet_et_Brad_Avril_09_001_copie.jpg



laet_la_patatate_la_mer_Avril_09_004.jpg
   

laet_la_patatate_la_mer_Avril_09_006.jpg
laet_la_patatate_la_mer_Avril_09_008.jpg

laet_la_patatate_la_mer_Avril_09_009_copie.jpg

laet_la_patatate_la_mer_Avril_09_015_copie.jpg


laet_la_patatate_la_mer_Avril_09_031_copie.jpg

laet_la_patatate_la_mer_Avril_09_068.jpg


















mercredi, avril 29 2009

Bradley Tboy Montpellier avril 09

Bradley....Montpellier avril 09

Laet_et_Brad_Avril_09_022_copie.jpg

Laet_et_Brad_Avril_09_026_copie.jpg

Durtal octobre 2008...sur le vif...

Portraits en noir et blanc de D. en octobre 2008

be a  pédéE...








Essais photos Durtal fevrier 2009

essais de shoot à BBL2 du 19/02/09


premier essai au flash.....je hais le flash!!!





























DURTAL_ESSAIS_19_FEV_09_101.jpg

DURTAL_ESSAIS_19_FEV_09_121_copie.jpg

lundi, avril 20 2009

Du passé qui n'a pas existé

Du passé qui n'a pas existé


A force de vouloir tourner cette page

de notre histoire volée

Par ton déni et ta fierté

Les bords se sont cornés

Marquant à jamais

du sceau de l'indicible

de l'inmontrable/ de l'impensable

des cœurs qui battaient


de la fougue de notre premier baiser

Aux derniers mots jamais échangés

des nos corps qui n'en finissaient plus de se pénétrer

Au désir chaotique qui me traversait



des colères démesurées

qui vous tailladent le cœur

de mon besoin de liberté

de ton besoin de sécurité


De la haine/Amour que tu m'as porté

Au déni qui te fait avancer

de ce que nous n'avons jamais cédé

et de  ce que nous avons partagé


Il me reste un récit sans nom

mes souvenirs fragmentés , incomplets

face au vide que tu as créé

le récit n'a pu devenir histoire...


ironique situation

Que de faire le deuil d'un passé

qui n'existe pas...


il n'y a pas de tristesse, de haine, de colère, de chagrin ...possible

quand l'histoire devient un récit

quand de deux est devenu rien....(...)

Naïel le 20 avril 2H29

jeudi, avril 16 2009

portraits Laet, Ga et la patate GIGNAC Avril 2009 des vraies vacances, enfin:)

portraits Laet, Ga et la patate  GIGNAC Avril 2009 des vraies vacances, enfin:)




Laet


Laet et Ga




Laet



La patate!!



Laet, Ga et la patate



Laet et Ga



Laet,



la patate kiffe la boue





Ga et la Patate












mercredi, mars 18 2009

En allant à la C.I.P.

EN allant à la CIP...pour le plaisir................




lundi, mars 9 2009

Queerfood For Love Post Existrans 12 octobre 2008

20h00 : Queerfood, l'occasion de manger la meilleure bouffe vegan histoire de se remettre des excès de la veille! 

- 4, rue sainte marthe, métro goncourt ou belleville

existrans_2008_065.jpg

TOUTES LES PHOTOS ICI:



http://www.photosnack.com/AC99AA97C6F/queerfood-for-love-post-existrans-12-octobre-2008.html


vendredi, novembre 7 2008

à la recherche de mon identité 2003

À la recherche de mon identité Porter un regard sur un corps qui dysfonctionne, sur un corps qui s'écarte de la norme médicale Porter un regard mais aussi montrer l'inmontrable, exprimer l'indicible pour pouvoir enfin penser l'impensable renvoyé par la norme sociale et continuer à exister, à ÊTRE au-delà des normes. Questionner l'identité, les genres et la répression sociale qui peut s'exercer sur toute personne s'écartant volontairement des constructions sociales préétablies et normatives (par exemple la notion de féminin et de masculin). Diversité des genres. Dépasser une vision stéréotypée et binaire de la construction identitaire de chacun(e). Reconnaître et respecter l'identité de chacun(e). Dépasser le clivage masculin/féminin et introduire toute une déclinaison de genres toujours en perpétuel mouvement afin que chacun(e) puisse se poser la question : qui suis-je ?.

Auteur : avatarMyOwnPrivateGender
Tags : genre identités queer transgenre queerart gender genderqueer
Envoyé : 07 novembre 2008
Note :4.0
Votes :1


a la recherche de mon identité 2002/2004 from Naiel on Vimeo.

En allant vers …moi… /à l’envers… des normes
exposition « A la recherche de mon identité »

En allant vers …moi…/ à l’envers…des normes, des limites acceptées par la société.
L’envers d’une société où le corps en bonne santé et mince est posé comme un « diktat », où la science fait reculer la mort, où le corps humain pourrait se réparer à volonté presque immortel…
Cet envers je l’ai reçu en pleine figure en 2001 et je vis tous les jours avec cet envers de l’apparence : ce corps en souffrance non autorisée car non répertoriée, incurable, border-line.
Ce corps qui défie les apparences et la médecine toute puissante si impuissante et méprisante…
Ce corps enfin, qui recrée des limites à la vie à la mort, ces limites taboues dans la société occidentale où ce qu’on ne peut classer, chosifier…est tabou, indicible…

Et en allant vers ce nouveau moi, dans cette souffrance invisible, indicible et humiliée…j’ai découvert autre chose…
Sous l’envers des normes culturelles du genre, une révolte, assourdie par le temps et les habitudes, grondait…
Ce corps hors normes m’avait aussi emmenée vers mon identité profonde…vers ce que j’avais toujours été…
Long voyage de déconstruction des mes repères que je croyais naturels mais qui s’avéraient être culturels, j’ai erré entre le genre Féminin et le genre Masculin, cherchant ici et là, des repères qui me semblaient miens…
Puis ce voyage m’a poussée loin du Masculin et du Féminin. Il m’a emmenée vers mon propre genre, étrange alchimie d’êtres, de choix et de non-choix, au-delà de tous les genres, juste… appartenant au genre humain…

Naïel/ Lemoine, le 26 11 2005

samedi, octobre 11 2008

EXISTRANS 2008 11 octobre 2008

existrans_2008_179.jpg

existrans_2008_451.jpg

existrans_2008_452.jpg

Toutes les photos ici:





Communiqué de pressse

L'EXISTRANS, marche des trans et des intersexes (1)
aura lieu ce samedi 11 octobre à 14h, métro Belleville
[ Parcours : Belleville -> Beaubourg / Horaires : 14h->16h ]

Il y a onze ans que nous marchons, et depuis onze ans rien n'a changé.
Certains pays (la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, L'Espagne, la Hollande, le Népal) ont adapté leurs législations à la transidentité. Même si ces aménagements sont loin d'être parfaits, ils témoignent d'une volonté totalement absente en France. Les réponses de la France à la question trans sont l'immobilisme, les psys transphobes, le sensationnalisme des médias, le mépris.
Dans notre communauté, la majorité fait face, bénéficie d'une vie professionnelle. Mais pour les autres, pour trop d'autres, c'est la précarité et le non-emploi, un taux de VIH qui double celui des gays, le travail sexuel non choisi, les violences subies rarement prises en compte par la justice... D'un point de vue médical, légal ou éducatif, tout reste à faire.

La médecine
Que ce soit le chirurgien qui opère un bébé né intersexué ou le psychiatre qui s'attribue le droit de dire si une personne est trans ou pas, le pouvoir médical nie trop souvent la parole et les droits des trans et intersexes.
Seul un rapport de confiance entre le médecin-psy et les personnes concernées, qui allie information médicale donnée et prise en compte des contraintes, peut permettre d'améliorer les choses. Nous demandons le retrait du transsexualisme des manuels de psychiatrie et que le recours à un psychiatre, dans le cadre d'une transition, ne soit plus obligatoire. La personne trans, comme tout autre personne, doit avoir la liberté de consulter ou non un psychiatre .
Prochainement la Haute autorité de santé (HAS) doit soumettre un projet au sujet de la prise en charge des trans au ministère de la santé. Sans avoir réalisé d'études épidémiologiques et statistiques sur les traitements hormonaux prescrits aux trans et intersexe, ou sur les interactions des antirétroviraux avec d'autres pathologies, il est difficile d'imaginer un projet sérieux et réfléchi. D'autant que le point central de ce projet prévoit des centres experts dont le fonctionnement ressemble fortement à celui des équipes actuelles. Si expertise il y a, elle n'est certainement pas entre les mains de quelques soi-disant spécialistes mais bien entre les mains des personnes trans et intersexe elles-mêmes, et l'usagerE doit avoir le mot final sur l'hormonothérapie et les opérations.

Les lois
Faire correspondre son identité sur les différents papiers administratifs reste une priorité dès lors qu'on souhaite avoir une activité professionnelle. Des évolutions doivent être mises en place : la mention de genre devrait pouvoir être changée, conservée ou supprimée à la demande des personnes. Idem pour le numéro INSEE (Sécu) dont le 1er chiffre devrait pouvoir être modifié ou supprimé. La modification de l'état-civil via une procédure administrative doit être simplifiée, sans recours à des expertises extérieures et sans contraintes de délais ou de modifications corporelles spécifiques.
Ces évolutions administratives ne pourront se faire que si les discriminations à l'égard des trans et des intersexes sont reconnues et combattues :

  • maintien des droits parentaux pour les trans déjà parents,
  • arrêt des répressions à l'encontre des travailleuses et travailleurs du sexe par l'octroi de statuts et de droits ;
  • mise en place de dispositifs d'insertion socio-professionnelle ;
  • prise en compte de la spécificité trans et intersexe et des risques que ces personnes encourent dans les espaces non-mixtes : milieu carcéral, piscines, logements étudiants, etc.
  • intégration de la discrimination liée à l'intersexualité et la transidentié dans les critères d'asile politique, tout comme dans les divers textes de lois destinés à prévenir les discriminations (code du travail, HALDE, loi sur la presse, etc.)

L'Éducation
Chaque individu construit son genre qui doit lui être personnel, malgré les normes que nous impose la société. Nous demandons la formation, en partenariat avec des associations trans, de tous les personnels médicaux, administratifs et pédagogiques aux problématiques trans et intersexes. Parce que les trans et les intersexes sont confrontés avant tout à l'incompréhension de la société à laquelle ils appartiennent, parce qu'ils sont, dans de trop nombreux cas, en échec scolaire, parce que les violences urbaines naissent de l'ignorance, nous demandons que la transsexualité soit abordée, de la même manière que l'homosexualité, dans le cadre des cours d'éducation sexuelle.
Notre colère est à la mesure des discriminations dont nous souffrons.

RESISTRANS - ASB - Act Up-Paris - MAG

Des manifestations similaires auront lieu à Barcelone, Bruxelles, Madrid, Lisbonne, Corunha, Donosti, Bilbao, Gasteiz, Saragosse.
...............
(1) Trans : personne (opérée ou non) vivant socialement dans un genre autre que son genre biologique.
Intersexe : personne au genre biologique indéterminé à à la naissance.





[ERRATUM] Communiqué de presse

Notre très motivée et fort occupée équipe d'organisation a réalisé qu'une phrase peu claire s'était glissée dans notre communiqué de presse au sujet des psychiatres.

Voici donc que l'article de blog correspondant a été corrigé. Ce débat ne fait de toute façon pas l'unanimité dans les réponses à y apporter mais traverse l'ensemble des militantEs sur les questions trans. La position décrite ici est donc un entre-deux puisque la manifestation Existrans est le fruit d'un travail collectif d'individuEs et d'associations aux sensibilités diverses.

Merci de votre compéhension!

Les réjouissances ici... et ailleurs!

Mot d'ordre commun

« Ni hommes ni femmes, le binarisme nous rend malades »

Ici

Cette édition de la manifestation Existrans renoue avec un programme plus riche autour de la marche dont voici les principales informations:

JEUDI 9 OCTOBRE

20h00 : Pornfest – Séance d'ouverture avec la présence l'équipe d'organisation du festival et une partie de l'équipe d'organisation de la marche (et oui, si toute l'équipe vient, il n'y aurait presque plus de place pour les spectateurs ;) ).- 39 Blv de Strasbourg, Métro Strasbourg Saint Denis - http://www.parispornfilmfest.com/

VENDREDI 10 OCTOBRE

19h00 : Exposition Fucking gender - vernissage en présence de l'artiste et de certains modèles avec projection de la vidéo suivi d'un temps d'échange sur celle-ci. - 63 rue Beaubourg, Métro Rambuteau - http://www.myspace.com/fuckinggenders

SAMEDI 11 OCTOBRE

14h00 – 16h00 : Existrans, la manifestation des intersexes, des trans et touTEs ceuLLEs qui les soutiennent.

20h00 : Soirée Existrans aux Souffleurs. - 7, Rue de la Verrerie, Métro Hôtel de Ville
    Avec : Mauvais Genre - http://www.myspace.com/mauvaisgenres , Skyelectra, Grace et Volupté Van Van - http://www.myspace.com/gracevoluptevanvan ,Dj musette, les Kings du Berry (sous réserve)

DIMANCHE 12 OCTOBRE

20h00 : Queerfood, l'occasion de manger la meilleure bouffe vegan histoire de se remettre des excès de la veille! - 4, rue sainte marthe, métro goncourt ou belleville

Et ailleurs!


Depuis 2007, la manifestation n'a plus seulement lieu en France, preuve supplémentaire que les revendications qui nous traversent sont partagées et même dans des pays ayant produits des lois contestables.


Aragon: http://octubretrans-zgz.blogspot.com/
Barcelone : http://www.manitransbcn.blogspot.com/
Bilbao : http://www.queerekintza.org/web/pag_cast/campanas.php?id_idioma=ES&id_pagina=13






Bruxelles : http://www.ftmvariations.org/forum/index.php?topic=283.msg843#msg843
Madrid : http://aceradelfrente.blogspot.com/2008/09/11-de-octubre-dia-internacional-por-la.html

lundi, octobre 6 2008

Depasser les "identites" or "gender illusion" Oct 08 "As a Girl"? Tgirl?"Trav?

Depasser les "identites" Oct 08


As a "girl"?"Tgirl"?, trav?

AS_A_GIRL_1full.jpg

AS_A_GIRL_6full.jpg

AS_A_GIRL_11full.jpg

AS_A_GIRL_3full.jpg

AS_A_GIRL_5full.jpg

AS_A_GIRL_7full.jpg

AS_A_GIRL_9full.jpg

AS_A_GIRL_10full.jpg

AS_A_GIRL_2full.jpg

vendredi, septembre 12 2008

remballe ton pape

Les 12, 13 et 14 septembre prochain, le Pape Benoît XVI (Joseph Ratzinger) sera pour la première fois en France, invité par Nicolas Sarkozy. Cette présence du Chef du Vatican, cautionnée par l’Etat français, est inacceptable et constitue une attaque contre le mouvement social pour plusieurs raisons.

 

Une attaque contre la séparation de l’Eglise et de l’Etat http://remballe-ton-pape.over-blog.com/

Par cette invitation, Nicolas Sarkozy confirme sa position sur une « laïcité positive » qui ne devrait pas avoir « le pouvoir de couper la France de ses racines chrétiennes ». Il n’hésite pas à promouvoir l’intrusion de la pensée chrétienne dans les affaires publiques quand il dit que « dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le pasteur ou le curé ». Malgré les protestations, la rentrée prochaine verra « l’éducation civique » remplacée une « l’instruction civique et morale » aux relents de catéchisme républicain et d’obéissance aveugle aux règles. N’oublions pas aussi qu’en 2007, Christian Vanneste, député UMP-CNI du Nord, a envoyé à des établissements scolaires l’ouvrage « Homme et femme, il les créa », condamnant les théories de l’évolution et l’homosexualité.

Il y a une persistance des liens structurels entre Etat français et autorité vaticane. Le Président de la République a accepté le titre de chanoine. Christine Boutin, actuelle ministre du logement et de la ville, est nommée depuis 1995 au Conseil Pontifical pour la famille du Vatican, et son cabinet ministériel compte un prêtre, Jean-Marie Petitclerc. Ces exemples constituent une attaque contre la laïcité instituée par la loi.

 

Une attaque contre les femmes

Les propos à l’encontre des femmes et de leurs droits tenus par l’Eglise catholique en général, et par Benoît XVI en particulier, sont rétrogrades, sexistes, misogynes et lesbophobes. Dans sa lettre aux évêques de l'église catholique sur la collaboration de l'homme et de la femme dans l'église et dans le monde, il semble nécessaire à Ratzinger de rappeler les paroles prêtées à Dieu envers Eve, suite au prétendu « péché originel » : « Le désir te portera vers ton mari, et celui-ci dominera sur toi » (Genèse, 3, 16).

La supériorité divine des hommes sur les femmes organise la société dans toutes ses sphères : Ratzinger ajoute que « les femmes qui le désirent librement pourront consacrer la totalité de leur temps au soin du ménage […], tandis que celles qui désirent avoir d’autres activités pourront le faire, avec des horaires adaptés, sans être mises devant le choix de devoir sacrifier leur vie de famille. » A l’heure où les femmes occupent une large part des emplois précaires et consacrent une majorité du temps qu’il leur reste au travail domestique gratuit, Benoît XVI tient à leur rappeler leur place : le foyer et la famille. La famille, défendue par Ratzinger, est surtout le premier lieu de la violence domestique.

 

Une attaque contre le droit à la contraception et à l’avortement

Le catéchisme de l’Eglise catholique perdure : « le plaisir sexuel est moralement désordonné quand il est recherché pour lui-même, isolé des finalités de procréation et d’union. »

Puisque la norme est que sexualité et reproduction soient intimement liées, c’est tout d’abord au droit à l’avortement que l'Eglise catholique s’en prend. Des milliers de femmes meurent chaque année dans les pays où l’avortement est illégal. Là où il est légalisé, le droit des femmes à disposer de leur corps est attaqué sans relâche. En France, où 40 % des femmes avortent une fois dans leur vie, les services hospitaliers qui le pratiquent sont de moins en moins financés, sous l’influence d’un lobbying actif de l’Eglise catholique. Cette dernière promeut également l’extension de la clause de conscience – le droit des médecins à refuser de pratiquer l’avortement notamment – et indique qu’il s’agit d’un devoir.

 

Une attaque contre nos vies : le pape complice de la propagation du VIH

L’Eglise catholique s’en prend globalement à la majorité des moyens de contraception, y compris le préservatif qui permet de se protéger de nombreuses maladies sexuellement transmissibles et, notamment, du virus du Sida (VIH).

Dans un contexte mondial où la pandémie du VIH progresse et fait des ravages, continuer d'interdire des méthodes de protection des vies humaines, comme le préservatif, qui sont simples, peu coûteuses et efficaces est criminel.

 

Une attaque contre le droit de choisir son genre et sa sexualité

La Bible condamne l’homosexualité et Ratzinger décrit « l’inclination particulière de la personne homosexuelle » comme « un comportement intrinsèquement mauvais du point de vue moral ».

Par ses propos, l’Eglise permet de légitimer toutes les discriminations et violences commises envers les lesbiennes, gays, bisexuel-le-s, transexuel-le-s et intersexes (LGBTI). Elle fait perdurer un ordre moral qui condamne à la sous-citoyenneté toutes celles et ceux qui ne veulent pas s’y conformer. Cet ordre suppose qu’il n’existe que deux genres, « naturellement » déterminés par deux sexes, hommes et femmes nécessairement complémentaires, niant ainsi l’existence des personnes transgenres, transsexuelles et intersexes.

 

Une attaque contre la solidarité et les luttes sociales

A propos des immigré-e-s, le Pape a souligné que quiconque leur apportait son aide devait le faire « dans le respect de la loi faite pour assurer le bon déroulement de la vie sociale. » On voit que quand il s’agit de gens que la police rafle et emmène en centre de rétention, les capacités de protestation de l’Eglise catholique ne se sont pas beaucoup améliorées depuis la Seconde guerre mondiale.

Mais, plus globalement, Benoît XVI tient à envoyer un message clair contre l’émancipation : « il serait criminel de prendre les éléments de la piété populaire et de les orienter vers un plan de libération purement terrestre, lequel se révèlerait rapidement comme rien d’autre qu’une illusion ». Pour tous et toutes les opprimé-e-s, pour tous ceux et celles qui voudraient lutter pour voir leur situation s’améliorer ou qui aspirent à un monde meilleur, il suffirait de courber l’échine pour pouvoir atteindre le bonheur… mais seulement après la mort.

 
 

Nous sommes contre la violence et les discriminations de l’Eglise.

Nous sommes pour le droit de faire ce que nous voulons de notre corps, sans avoir à répondre à une norme, à une esthétique, qu’elle soit religieuse, sociale ou idéologique. Nous sommes pour le droit de choisir nos sexualités, sa/son/ses partenaires. Nous réaffirmons que l'accomplissement des femmes ne passe pas par la maternité, qu'elle n'est pas un destin biologique mais doit rester un choix.

Nous exigeons :

- que l’Eglise ne s’immisce pas dans la politique,

- que l’Eglise arrête de faire des déclarations criminelles,

- que les gouvernements français mettent tout en place pour s’affranchir de l’idéologie catholique,

      - le libre accès et la totale gratuité des moyens de contraception et de l’avortement.

 

 


Signataires : Marche Mondiale des Femmes (MMF), Panthères roses, Alternative libertaire (AL), Offensive libertaire et sociale (OLS), Scalp , Collectif National Droits des Femmes (CNDF), Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR), Coordination des associations pour le droit à l'avortement et à la contraception (CADAC), Collectif libertaire de Bourges, Coordination des Collectif Unitaires pour une Alternative au Libéralisme de l'Hérault, Coordination Femmes égalité, Scab (Suisse), Fédération Sud-PTT, Ligue du droit des femmes, Mouvement Français pour le planning familial (MFPF), Dones D'Enllac (Catalogne), Collectif de pratiques et de réflexions féministes "Ruptures", Réseau féministes "Ruptures", Act-Up - Paris, Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) - Marseille, Union Syndicale Solidaires, Association culturelle des travailleurs immigrés de Turquie (ACTIT), SOS sexisme, National Secular Society (Angleterre), Espoirs de femmes, Coordination égalité, Les Alternatifs, Mix-Cité - Paris, Jeunesses communistes révolutionnaires (JCR), Gauche Alternative 67, Initiative féministe européenne (IFE) - France, Maistatezitte (Italie), Les amis de la commune

par RTP
recommander
Samedi 6 septembre 2008
 

Un regroupement d'associations, de syndicats et d'organisations politiques appellent à manifester à Paris dans la soirée du vendredi 12 septembre pour dénoncer, à l'occasion de sa venue en France, les positions prises par le pape. Les signataires s'opposent à l'intervention de la religion catholique dans les affaires publiques et dénoncent l'écoute bienveillante des propos du Vatican par nombre de responsables politiques français.

Les signataires refusent les retours en arrière concernant les droits à l'avortement et à la contraception, dénoncent les appels criminels du pape à ne pas utiliser les préservatifs, défendent le droit de choisir son genre et sa sexualité. Elles réaffirment leur attachement à la solidarité et aux luttes sociales visant à accéder ici-bas à des vies décentes.


Les signataires exigent :

- que l'Eglise catholique cesse de s'immiscer pas dans la

politique,

- que l'Eglise catholique cesse ses déclarations criminelles,

- que les gouvernements français mettent tout en place pour s'affranchir de l'idéologie catholique,

- le libre accès et la totale gratuité des moyens de contraception et de l'avortement.

 


La manifestation partira du métro Filles du Calvaire le vendredi 12 septembre à 18h30 


Signataires : Marche Mondiale des Femmes (MMF), Panthères roses, Alternative libertaire (AL), Offensive libertaire et sociale (OLS), Scalp , Collectif National Droits des Femmes (CNDF), Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR), Coordination des associations pour le droit à l'avortement et à la contraception (CADAC), Collectif libertaire de Bourges, Coordination des Collectif Unitaires pour une Alternative au Libéralisme de l'Hérault, Coordination Femmes égalité, Scab (Suisse), Fédération Sud-PTT, Ligue du droit des femmes, Mouvement Français pour le planning familial (MFPF), Dones D'Enllac (Catalogne), Collectif de pratiques et de réflexions féministes "Ruptures", Réseau féministes "Ruptures", Act-Up - Paris, Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) - Marseille, Union Syndicale Solidaires, Association culturelle des travailleurs immigrés de Turquie (ACTIT), SOS sexisme, National Secular Society (Angleterre), Espoirs de femmes, Coordination égalité, Les Alternatifs, Mix-Cité - Paris, Jeunesses communistes révolutionnaires (JCR), Gauche Alternative 67, Initiative féministe européenne (IFE) - France, Maistatezitte (Italie), Les amis de la commune

samedi, août 23 2008

Aout 2008 en plein chaos....série Gender's illusion

Aout 2008 en plein chaos....Gender's illusion

Gender's illusion 1

What My body can tell you about gender? about sex? nothing...because you can only read it whith binary gender...i can be any gender i want

Gender's illusion 2
Au lieu de "Gender illusion" ce serait plutot "comment les processus qui donnent l'illusion de la naturalité du genre sont invisibilisés".




Gender's illusion 3
Le Genre est aussi l'ensemble des moyens sociaux par lequel "la nature sexuéE" est produite et établiE dans un domaine pré/soc




gender's illusion 4
Mon genre est illisible. Je performe juste une nouvelle "masculinité" issue du milieu Gay, qui n'est elle-même qu'une copie sans OrIgInAl...




Gender'illusion 5

Ce Genre que je performe, quelle categorie de sexe va -t-il etablir??




Gender's illusion 6:

Deplacements d'artefacts mobiles.......

Gender's illusion 7:

Drag, Tboy, Tgirl, lesbiennE, pédéE, trans...? just queer ...



Gender's illusion 8:

girl'seduction....



Gender's illusion 9:

seuls la mise en tension et le mouvement permettent de me lire à "minima" 

jeudi, août 30 2007

30/08/2007

30/08/2007 à 08:10


le_pouy_31_juillet_008.jpg

hier soir j'étais venue me défouler un peu sur ce blog mais internet et ses bugs ont eu raison de ce post...so maybe it could be like that:

Froid...Silence...retour...

Rêves d'ados ...vivre en communauté...refuser la solitude subie...croire...illusion/possible?..un mois et demi...rires...légèreté sans superficiel...partage...complicités des sourires dans la nuit avancée...s'oublier un peu...pour s'ouvrir...à l'autre...aux autres...

internet...ordi...blog...bouchons...Back to Home...what kind of home...les pieds au sec...les yeux mouillés...Factures...Hôpital...Cned...pas de convocation...oublier...renoncer/refuser...

Étrange Apparition ...Fin de séjour...Flasback 6ans avant...Cœur qui ne s'est jamais relevé...pas de mots...sourires de complicité...Amitié depuis...le cœur ne veut/sait plus aimer...Douceur...tendresse de caresses non esquissées...des mots plus jamais prononcés...légèreté et douceur inchangées de ton regard...Tes absences identiques...sexe en pointillés...désir en absence...

Liens ...jamais prononcés...juste des posts abandonnés sur une table à l'aube...éphémères/durables...autour d'un feu...oubli de soi...présent aux autres...aux rires..à la musique...je me suis reconnue quelques temps...Espoir/illusion?

Projet en errance...délaissé pour...vivre...en gestation...manque de cohérence...ne répondant plus à mon éthique...renonceR/abandonner/recréer...

Invitation...no limit...le corps et la tête ont droit à leurs vacances aussi...les No limit de chacune si différents...Parler...Besoin...Montrer la différence...Militer pour...un autre Monde...moins communautaire...moins violent...moins binaire...

esquisses de désir ...vécus dans l'urgence...de vivre...désirs écorchés en manque d'objet...le corps malade s'absente un instant...et se jette dans le vide...Tristesse de nos manques respectifs de désir...et la morsure d'autres désirs à approcher...qu'on ne peut aborder...Noyés dans L'armagnac ...

Nuits/jours qui s'enchainent...pas de début...pas de fin...nos envies de vivre ne connaissent pas de cadre...s'étirent jusqu'au petit matin...se prolongent en textos ou en silences aujourd'hui...

alors cet été j'ai vécu...beaucoup vécu...embarquée vers le plus proche de moi...bercée par la douceur...la chaleur ...la force de nos rires...délires dont l'écho résonne encore ici...en moi...était ce la vraie vie/ma vie? je pense oui...juste être présent aux autres ...à un moment...pas plus ...pas moins...sans projection...juste être ...recevoir...donner...et repartir...

restent ces photos et ces sons qui tournent en boucle...


lundi, juillet 16 2007

UEEH 2007 Photos

L'arrivée aux UEEH




LES INSCRIPTIONS C EST PAR ICI




le crous lieu de vie et d'hebergement




en entrant interieur expo, nudiste premier patio




quelques aidantEs et membres du ca




le stand des Flamands Rose




la suite bientot

- page 2 de 4 -